Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

289,820,484 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2017 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Les faits de la persécution


Un homme du Hebei arrêté pour avoir demandé des informations sur l’agence extrajudiciaire responsable de sa peine de 11 ans de prison

 

Écrit par un correspondant de Minghui de la province du Hebei, Chine

 

 

(Minghui.org) Un habitant du canton de Li a été arrêté pour avoir demandé des informations sur le Bureau 610, une agence extrajudiciaire chargée par le régime communiste chinois de mener à bien la persécution du Falun Gong et qui a le pouvoir d'outrepasser le système judiciaire chinois.

 

M. Wang Xianghui a demandé ces informations parce que le Bureau 610 a ordonné à un tribunal local de le condamner à 11 ans de prison en 2002 pour avoir utilisé le réseau local de télévision par câble pour diffuser des émissions sur le Falun Gong, une discipline spirituelle basée sur le principe Authenticité-Bienveillance-Tolérance.

 

Comme aucune loi en Chine ne criminalise le Falun Gong, M. Wang s'est senti obligé d’exposer le rôle du Bureau 610 dans la persécution illégale du Falun Gong.

 

Il a envoyé de nombreuses requêtes aux agences gouvernementales concernées, demandant une divulgation publique de la nature et des moyens du Bureau 610.

 

La police a répondu en l'arrêtant le 16 juin 2017. Wang Junchang, du Bureau de la sécurité intérieure du canton de Li et le secrétaire Gu du gouvernement de la ville de Xinxing ont participé personnellement à l'arrestation. Ils ont conduit un groupe d’agents et ont saccagé la maison de M. Wang sans montrer de mandat de recherche. Ils ont aussi failli à produire une liste des éléments confisqués comme requis par la loi.

 

L’agent Wang a refusé de dire où M. Wang avait été emmené et n’a pas permis à sa famille de lui rendre visite au centre local de détention.

 

La mère de M. Wang est décédée juste trois jours avant son arrestation. Sa femme et son père ont fait pression pour tenter d’obtenir sa libération pendant le deuil de la matriarche de la famille.

 

Voir aussi :

 

Wang Xianghui in Baoding City, Hebei Province Persecuted to the Verge of Death

 

The Persecution of 45 Practitioners in Li County and Suning County, Hebei Province

 

 

Traduit de l'anglais en Suisse

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2017/6/27/164427.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2017/6/23/350059.html