Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

289,993,664 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2017 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Les faits de la persécution


Une femme de Jinzhou souffre d'une hémorragie cérébrale un mois avant sa libération de prison

 

Écrit par un correspondant de Minghui de la province du Liaoning, Chine

 

 

(Minghui.org) Une pratiquante de Falun Gong de la ville de Jinzhou a été envoyée à l'hôpital par des responsables de la prison pour réanimation après avoir perdu connaissance le 25 juin 2017. On lui a diagnostiqué une hémorragie cérébrale et elle est restée dans l'unité de soins intensifs après avoir été opérée.

 

Mme Wang Yanqiu a repris conscience le 2 juillet et pouvait reconnaître sa famille. Elle est encore surveillée vingt-quatre heures sur vingt-quatre par les gardiens de la prison.

 

Mme Wang a été incarcérée dans la prison pour femmes de la province du Liaoning après avoir été arrêtée le 23 juillet 2013 avec deux autres pratiquantes, Mme Zhou Yuzhen et Mme Qu Wei (qui est décédée depuis). Elles ont été appréhendées parce qu'elles distribuaient des DVD de Shen Yun Performing Arts au public (les spectacles contiennent des scènes illustrant la persécution du Falun Gong par le Parti communiste chinois). Mme Wang devrait être libérée le 23 juillet, date à laquelle sa peine d'emprisonnement expirera.

 

Mme Wang et Mme Zhou ont été jugées le 12 décembre 2013. L'avocat de Mme Wang a plaidé non coupable en son nom. Les deux femmes ont été condamnées à quatre ans de prison en janvier 2014.

 

Les deux pratiquantes ont été torturées au centre de détention. Bien que Mme Wang était dans un état critique et que les deux familles avaient tenté de demander leur libération lorsqu'elles ont échoué à l'examen médical requis, les autorités ont refusé de les libérer. Au lieu de cela, elles ont été envoyées en prison.

 

Le 17 juillet 2014, Mme Wang était émaciée, faisait de l'hypertension artérielle et présentait des symptômes d'atrophie de cerveau. Néanmoins, on l'a quand même forcée à travailler et elle ne pouvait pas faire les exercices de Falun Gong. Chaque fois qu'elle fermait les yeux, les détenues rapportaient aux autorités qu'elle faisait les exercices. Quand elle a crié « Falun Dafa est bon », elle a été poussée au sol et on lui a pincé le nez et couvert la bouche. Ses jambes ont été meurtries à cause des pincements.

 

Mme Wang a crié la même phrase un autre jour et a été battue par l'administrateur général responsable de la gestion des pratiquants de Falun Gong à la prison. Le chef adjoint a battu Mme Wang et l'a frappée au visage, ce qui fait qu'il a enflé. Plus tard, il l'a traînée à son bureau pour être battue à nouveau.

 

Lorsque la famille de Mme Wang est allée la voir avant le Nouvel An chinois en 2015, elle était accompagnée par un gardien de prison qui a montré à sa famille une liste des « maladies » de Mme Wang et leur a dit qu'elle avait refusé les traitements. Les plus sévères comprenaient de l'hypertension et une attaque. Mme Wang était en bonne santé avant d'être envoyée en prison.

 

Les personnes responsables du cas de Mme Wang :

 

Yang Li, gardien : + 86-248-9296666, + 86-156-98806333

Wang Ruihua, commissaire politique : + 86-248-9296677, + 86-156-98800022

Wang Tie, directeur général : + 86-248-9296655, + 86-156-98806655

 

(Les informations de contact pour les autres personnes responsables sont disponibles dans l'article chinois original.)

 

 

Traduit de l’anglais au Canada

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2017/7/12/164621.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2017/7/6/350678.html