Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

295,155,715 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2017 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Voix de soutien


Les législateurs américains expriment leur soutien au Falun Gong lors du 18e anniversaire de la persécution

 

 

(Minghui.org) Lors du 18e anniversaire de la résistance pacifique du Falun Gong contre la persécution en Chine, dix-sept sénateurs et représentants américains ont envoyé des lettres aux pratiquants de Falun Gong pour exprimer leur soutien aux efforts des pratiquants et pour condamner la persécution.

 

Les législateurs qui ont envoyé des lettres de soutien au rassemblement au Capitole le 20 juillet.

 

 

Le sénateur Marco Rubio (Floride) et sa lettre

 

Le sénateur Marco Rubio a déclaré qu'en tant que président de la Commission exécutive du Congrès sur la Chine, il est bien au courant de la persécution.

 

Il a mentionné qu'il était heureux de se joindre au sénateur Robert Menendez la semaine dernière pour présenter une résolution du Sénat « exprimant sa solidarité avec les pratiquants de Falun Gong et condamnant la pratique des prélèvements d'organes sans leur consentement ».

 

Il a écrit : « En fin de compte, la Chine ne pourra jamais être un intervenant mondial responsable tant qu'elle persiste à soumettre sa propre population à des mauvais traitements, à la torture et à la répression et tant qu'elle continue de nier leurs droits de l'homme fondamentaux. Je vous félicite d'avoir attiré l'attention sur cette question et je me tiens à vos côtés pour mettre en lumière cette grave injustice. »

 

 

 

Le sénateur Ron Johnson (Wisconsin) a écrit dans sa lettre : « Je me joins à vous dans cette demande pour que cesse la persécution du Falun Gong en Chine et je vous soutiens dans votre lutte pour un avenir libre et paisible. »

 

 

 

Le sénateur John Cornyn (Texas) félicite les pratiquants pour avoir organisé le rassemblement et envoie ses meilleurs souhaits pour que l'activité soit un succès.

 

 

 

La sénatrice Tammy Baldwin (Wisconsin) a exprimé son admiration pour les efforts continus pour faire cesser la persécution. Elle a écrit : « Votre détermination pour les droits de l'homme reste un exemple pour les autres. »

 

 

 

Le représentant Chris Smith (New Jersey) a écrit : « Nous ne devons jamais nous taire au sujet des atrocités rencontrées par le Falun Gong en Chine et nous devons travailler pour que les auteurs de ces crimes soient tenus responsables. »

 

Le représentant Chris Smith a ajouté : « En tant que président du Comité des droits de l'homme de la Chambre des représentants, je continuerai à tenir des audiences, je continuerai à rédiger le projet de loi. Je vais continuer à discuter avec les diplomates et les dirigeants chinois et l'Administration concernant les droits de l'homme en Chine. »

 

 

 

Le représentant Michael Capuano (Massachusetts) a écrit au groupe du Falun Gong : « Je vous soutiens dans votre demande pour le droit à la liberté intellectuelle et morale, le droit de suivre votre conscience avec une fidélité non violente dans les principes spirituels. »

 

 

 

Le représentant Keith Ellison (Minnesota) a écrit : « Le Falun Gong est une croyance ancrée dans la paix, l'authenticité et la compassion... Je respecte et apprécie les efforts du Falun Dafa à organiser et à éduquer nos communautés dans le Minnesota et les États-Unis et à assurer que les droits de l'homme soient respectés à travers le globe. »

 

 

 

Le représentant Stephen Lynch (Massachusetts) a écrit : « Aujourd'hui, nous voulons que ce soit clair pour la Chine que les États-Unis et le monde surveillent et nous demandons qu'elle reconnaisse les droits des pratiquants de Falun Gong et cesse la persécution de gens innocents. »

 

 

 

Le représentant Blaine Luetkemeyer (Missouri) déclare qu'il a été fier d'avoir co-parrainé la résolution H. Res.343 et d'avoir soutenu son adoption à la Chambre des représentants en juin 2016. La résolution condamne les prélèvements forcés d'organes perpétrés par le Parti communiste chinois et demande que cesse la persécution de la pratique spirituelle du Falun Gong en Chine.

 

Le représentant Luetkemeyer a écrit : « Au lieu de répondre à la violence par la violence, cependant, la communauté du Falun Gong en Chine a répondu uniquement par la paix. »

 

Il a continué : « Je soutiens et je continuerai à soutenir les lois qui protègent la liberté de religion et se préoccupent particulièrement de l'inquiétude du Congrès concernant le traitement de l'oppression que subissent les disciples du Falun Gong en Chine. »

 

 

 

Le représentant Phil Roe (Tennessee), qui a co-parrainé la H. Res. 343, a déclaré : « Je continuerai de surveiller les cas d'abus en Chine et travaillerai avec mes collègues au Congrès pour encourager une société plus libre et démocratique. »

 

 

 

Le représentant Paul Tonko (New York), qui a aussi co-parrainé la H. Res. 343, a dit saluer les pratiquants pour leur « lutte continue pour assurer que tout le peuple chinois ait le droit d'exprimer sa croyance spirituelle ». Il a écrit : « Je continuerai à vous soutenir et comme vous, je vais conscientiser les gens et je vais lutter pour que cesse la persécution. »

 

 

 

La représentante Lynn Jenkins (Kansas) a écrit : « Je me joins à mes collègues -congressistes pour demander à ce que cesse l'oppression de la pratique spirituelle du Falun Gong et pour demander à ce que soient libérés les pratiquants de Falun Gong et tous les autres prisonniers de conscience. »

 

 

 

Le représentant Bill Foster (Illinois) a écrit : « Je suis consterné par les reportages de persécution, d'abus, de prélèvements forcés d'organes, les détentions illégales et la torture qui ont lieu contre les pratiquants du Falun Gong. J'ose espérer que le gouvernement de la Chine reconnaîtra l'importance de permettre et d'encourager la liberté d'expression pour tous ses citoyens et mettra fin à ses activités persécutrices. »

 

 

 

Le représentant Patrick Meehan (Massachusetts) a écrit : « L'assassinat de ceux qui pratiquent le Falun Gong dans le but de prélever leurs organes est à un niveau de cruauté que le monde moderne n'a presque jamais vu... J'espère célébrer le jour qui marquera la fin de la persécution de cette communauté. »

 

 

 

La représentante Vicky Hartzler (Missouri) a écrit : « La liberté religieuse est un droit inaliénable pour tous les humains. » Elle a félicité les pratiquants pour leur travail difficile et leur détermination à plaider cette cause. « Éveiller les consciences du public est la clé pour que les choses changent et vous jouez une part importante dans cette activité. »

 

 

 

Le représentant Mark Pocan (Wisconsin) a co-parrainé la H.Res. 343. Il a écrit : « … les pratiquants ont résisté paisiblement à l'injustice à leur égard en exposant les abus des droits de l'homme commis par le Parti communiste chinois... Je continuerai à soutenir les pratiquants de Falun Gong et les sympathisants à travers les États-Unis et autour du monde, à conscientiser les gens et à faire en sorte que cesse cette injustice. »

 

 

 

Le représentant Tom MacArthur (New Jersey) a écrit : « Le Falun Gong cherche à inspirer la paix et à favoriser la compréhension en défendant leur principe fondamental Authenticité-Bienveillance-Tolérance. Ces valeurs s'opposent fortement au comportement du Parti communiste chinois, qui utilise la censure, la discrimination et la violation des libertés civiles et des droits de l'homme pour intimider et réprimer ses citoyens. »

 

Il a ajouté : « En tant qu'Américain, je crois qu'il est de notre devoir de soutenir ceux qui luttent pour la liberté religieuse. »

 

 

Traduit de l'anglais au Canada

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2017/7/24/164774.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2017/7/23/351535.html