Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

289,993,664 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2017 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Nouvelles et activités dans le monde


Les pratiquants de Falun Gong de dix pays européens tiennent un grand défilé à Düsseldorf, en Allemagne

 

Écrit par un pratiquant de Falun Gong en Allemagne

 

 

(Minghui.org) Le 24 juin 2017, les pratiquants de Falun Gong de dix pays européens ont organisé un grand défilé dans Düsseldorf, ainsi qu'une pratique collective des exercices dans Hofgarten, un des premiers parcs publics d'Allemagne. Ces activités faisaient suite à une veillée, tenue le 23 juin devant le consulat chinois.

 

Leur but était de faire mieux connaître la pratique et ses bienfaits et d’attirer l’attention sur la persécution lancée à son encontre par le Parti communiste chinois (PCC) il y a maintenant dix-huit ans.

 

L’accueil de la population a été chaleureux et les soutiens encourageants : « Les prélèvements d’organes doivent prendre fin ! Cela n’aurait jamais dû arriver ! » « Nous ne pouvons pas ignorer de tels crimes ! » « Il est de notre devoir de mettre fin aux prélèvements forcés d’organes ! »

 

Un grand défilé dans Düsseldorf

 

Parti de Hoftengarten à 13 h, le défilé a traversé le quartier commercial du centre-ville en passant par Burgplatz et Schadowplatz. Des pratiquants de Falun Gong, des représentants de groupes des droits de l’homme, des journalistes et des victimes de la persécution ont pris la parole lors du rassemblement à l’issue du défilé.

 

Le Tian Guo Marching Band conduit le défilé du Falun Gong.

 

Banderoles en allemand et en chinois

 

Le groupe des tambourins de ceinture

 

Le Tian Guo Marching Band conduisait le défilé, suivi d’un char sur lequel des pratiquants en costumes traditionnels présentaient les cinq exercices du Falun Gong. Des banderoles libellées en allemand et en chinois appelaient à mettre fin à la persécution en Chine. Des pratiquantes en blanc tenaient des portraits de compagnons de cultivation ayant perdu la vie sous la persécution. Une équipe de tambourins de ceinture en uniformes jaune or fermaient énergiquement le défilé qui s’étendait sur près de deux kilomètres.

 

Beaucoup de gens ont pris des photos du défilé.

 

Les spectateurs ont pris des photos et filmé, dansé au son de la musique, lu les dépliants qui étaient distribués, et écouté les explications des pratiquants de Falun Gong. Beaucoup ont signé une pétition appelant à mettre fin aux prélèvements forcés d’organes sur des pratiquants de Falun Gong de leur vivant.

 

Dénoncer la persécution

 

Maria, une organisatrice du défilé

 

Maria, une organisatrice du défilé, a expliqué que leur but était d’attirer toujours plus largement l’attention sur la persécution. « Les pratiquants de Falun Gong sont terriblement maltraités, beaucoup d’innocents y ont perdu la vie, beaucoup après avoir eu leurs organes prélevés de force au profit de la lucrative industrie des greffes en Chine. Ces faits ne peuvent pas être ignorés. »

 

Noah (à droite), un étudiant, dans le défilé du Falun Gong à Düsseldorf

 

Noah un étudiant et pratiquant de Falun Gong tenait la banderole « Falun Dafa » en tête du défilé. Il a parlé de son expérience de la pratique du Falun Gong. « Le livre Zhuan Falun a touché mon cœur. L’enseignement dans le livre est si précieux ! Il n’y a pas de restrictions, chacun est un individu indépendant. Tout ce qui compte est notre cœur. Je trouve cela beau. »

 

Noah a partagé comment le Falun Gong l’avait changé. « J’étais constamment affairé, ne pensant qu’à moi-même, rarement à autrui. Je pensais toujours à me protéger craignant d’être blessé. Après avoir commencé à cultiver, j’ai traité tout le monde avec gentillesse. Au début, les gens riaient de moi, mais j’ai continué à aider les autres sans rien attendre. Par la suite, ils m’ont dit que ce que je faisais était juste et que c’était formidable. Ils m’ont admiré et ont commencé à faire de même. »

 

Noah connaît l’histoire de la persécution faite par le Parti communiste chinois (PCC). Il souhaite que chacun puisse être informé sur la persécution en Chine, et qu’ils aident à y mettre fin.

 

Des pratiquantes en blanc tiennent des portraits de victimes de la persécution.

 

Être informé de la persécution en Chine

 

À cause de sa pratique du Falun Gong, Xu Hui a été incarcérée dans le camp de travaux forcés de Masanjia lorsqu’elle était en Chine. Elle a parlé de la torture à laquelle elle a été soumise, les passages à tabac, les décharges de matraques électriques, le gavage, l’injection de médicaments inconnus, être attachée, suspendue, privée de sommeil pendant des périodes de temps prolongées…

 

Liu Wei a raconté comment elle avait été soumise à un lavage de cerveau continuel dans un camp de travaux forcés en Chine. Elle s’est rappelé comment les pratiquants de Falun Gong étaient les seuls dans le camp à subir des examens physiques et des tests sanguins.

 

Soutien public

 

Marty et trois amis venus de l’Inde étaient présents au rassemblement et ont reçu l'information des prélèvements forcés d’organes.

 

Marty (première à partir de la gauche), Sélénie (deuxième à partir de la gauche), et leurs amis

 

Marty a dit qu’elle et ses amis avaient reçu l'information sur la persécution et les prélèvements forcés d’organes en Chine. Sélénie a déclaré : « Je suis médecin. Les prélèvements forcés d’organes doivent être arrêtés ! Ça n’aurait jamais dû arriver ! Je suis sous le choc ! Nous ne savions pas que c’était si terrible ! Nous avons tous signé la pétition. »

 

Ilona Damen et son mari Ralf

 

Ilona qui habite Düsseldorf a déclaré : « C’est la première fois que nous entendons parler des prélèvements forcés d’organes. C’est la répression, le mépris et la dévaluation de la vie humaine. Nous devons travailler ensemble et ne pas ignorer un tel crime ! » Ilona et son mari Ralf ont tous deux signé la pétition.

 

« Comme l’a dit la dame dans son discours, les gens oublient leur nature innée d’Authenticité, Bienveillance et Tolérance. Beaucoup de gens et ceux au pouvoir ne pensent pas que la persécution les concerne. Ils ne veulent pas s’y opposer tant que tout va bien pour eux. Je pense que révéler la persécution est juste et très important ! J’espère que vous allez continuer à le faire ! Je souhaite que vous réussissiez ! »

 

M. Schmitz

 

M. Schmitz était à Düsseldorf pour participer à un concours de photographie. Il a dit après avoir reçu l'information sur les prélèvements forcés d’organes : « Il est de mon devoir d’aider à arrêter les prélèvements forcés d’organes ! » Il a pris des photos du défilé pour diffuser l’information sur la persécution.

 

 

Traduit de l'anglais en Europe

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2017/7/1/164486.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2017/6/28/350326.html