Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

286,925,824 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2017 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Les gens s’éveillent à la vérité


Cinquante-quatre pratiquants de Falun Gong libérés au cours de la première moitié de 2017

 

Écrit par un correspondant de Minghui de la province du Jilin

 

 

(Minghui.org) Selon l'information compilée par Minghui.org, 54 pratiquants de Falun Gong, dans 21 provinces et municipalités contrôlées par l’État ont été libérés au cours de la première moitié de 2017 après qu'une décision de mettre fin à leur condamnation ait été prise soit par un département de la police, ou le parquet, ou un tribunal ou un tribunal d'appel.

 

En plus de cela, 90 autres pratiquants ont vu leur condamnation suspendue temporairement après qu'un parquet ait renvoyé le dossier à la police, où qu'un tribunal de première instance ait renvoyé un dossier au parquet, ou qu'un tribunal supérieur ait ordonné de refaire le procès.

 

 

Cinq pratiquants libérés avant que la police n'ait fait suivre les dossiers au parquet

 

Cinq pratiquants ont été libérés avant que la police n'ait fait suivre les dossiers au parquet.

 

Mme Han Xuejiao de Shanghai a été arrêtée le 17 février 2017, et libérée un mois plus tard grâce aux efforts de sa famille pour la sauver.

 

Mme Hao Shengqiao de la ville de Hailin, province du Heilongjiang, a été arrêtée le 22 mars 2017 et libérée le 5 avril après que la police a reçu de nombreuses lettres de la part des personnes qui lui apportaient leur soutien et demandaient sa libération.

 

Neuf pratiquants libérés après la décision du parquet de ne pas émettre de mandats d'arrestation

 

Neuf pratiquants ont été libérés après que le parquet local a décidé de ne pas émettre de mandats d'arrestation.

 

Mme Qu Beixiang de la ville de Zhenjiang, province du Jiangsu, a été arrêtée le 11 mars 2017 et mise en détention criminelle. Le parquet local l'a interviewée et a décidé de ne pas délivrer de mandat d'arrestation. Elle a été libérée le 24 mars.

 

Vingt-six pratiquants ont recouvré la liberté après que les parquets locaux ont retiré les accusations faites contre eux

 

Vingt-six pratiquants ont recouvré la liberté après que le parquet local a retiré les accusations faites contre eux.

 

M. Bai Jingjie de la ville de Wu’an, province du Hebei, a été arrêté le 13 août 2016. De nombreux pratiquants ont téléphoné à la police pour demander sa libération. Le 8 janvier 2017, le parquet local a retiré son accusation contre lui et il est rentré chez lui le jour-même.

 

Onze pratiquants libérés quand le tribunal a renvoyé leur dossier ou renvoyé un verdict d'acquittement

 

Onze pratiquants ont été libérés après que les tribunaux locaux de première instance les ont acquittés, ou ont renvoyé leur dossier pour manque de preuves.

 

Mme Huang Yanzi de la ville de Jieyang, province du Guangdong, a été arrêtée le 13 juillet 2016 et jugée le 17 janvier 2017. Son avocat a défendu son droit fondamental de liberté de croyance, et le juge présidant l'a acquittée.

 

Trois pratiquants libérés après que des tribunaux supérieurs ont cassé les verdicts

 

Trois pratiquants ont été libérés après que des tribunaux d'appels supérieurs ont cassé les verdicts d'origines de culpabilité.

 

Mme Zhang Sufang de la ville de Yancheng, province du Jiangsu, a été arrêtée le 9 juillet 2016 et condamnée plus tard à deux ans de prison. Elle a fait appel et a témoigné lors de son procès d'appel que le Falun Gong lui avait appris à être une bonne personne. Elle a déclaré qu'elle ne faisait qu'exercer son droit constitutionnel de liberté de croyance.

 

Le tribunal supérieur a décidé que rien dans les preuves apportées ne prouvait que Mme Zhang était coupable. Elle a été libérée le 29 mars 2017.

 

Onze pratiquants attendent un deuxième procès après qu'un tribunal supérieur a révoqué les verdicts d'origines

 

Onze pratiquants ont vu leurs condamnations cassées et attendent un deuxième procès. Il s'agit de : Wang Lilin de Shenzhen, province du Guangdong, Deng Shi’e de Heyuan, province du Guangdong, Feng Youfu d'Anyang, province du Henan, Sun Tongqing de Harbin, province du Heilongjiang, Zhong Weiling de la ville de Lianyungang, province du Jiangsu, Li Heping de la province du Xinjiang, Zheng Qiong, Luo Jiping, Ma Lingxian, Dong Xiuqiong, et Shen Jiafeng de Liangshan, province du Sichuan.

 

Six dossiers de pratiquants renvoyés aux parquets

 

Les dossiers de six pratiquants avaient déjà été envoyés aux cours locales de justice mais ces dernières ont décidé de renvoyer les dossiers au parquet pour information complémentaire.

 

Il s'agit des dossiers des pratiquants suivants : Cai Wei de Fushun, province du Liaoning, Zhao Yanfeng de Xi’an province du Shaanxi, Duan Chunchao du district de Shunyi, Pékin, Lu Jiarong, Bai Xuesong et Liang Jun de Qinhuangdao, province du Hebei.

 

Quatre pratiquants ne sont plus accusés mais restent détenus

 

On a renoncé aux accusations portées contre quatre pratiquants, mais la police refuse de les libérer.

 

Il s'agit des pratiquants suivants : Wang Fengying, Chen Yixin, et Cao Shulan (tous habitants de Nanchong, province du Sichuang) et Zhou Yuqin de Wuhan, province du Hubei.

 

Les dossiers de soixante-neuf pratiquants sont renvoyés à la police

 

Les dossiers de soixante neuf pratiquants ont été renvoyés à la police par des parquets en raison de manque de preuves.

 

Trente-trois pratiquants sont originaires du Liaoning :

Li Shimian, Lin Youyan, Yang Guoquan, Qian Fengli, Ye Zhongqiu, Chen Hong, Dai Shubao, Zheng Lihong, Wang Guifang, Sun Guojun, Zhao Xuejing, Sun Lihao, Liu Defu, Wu Naiying, Li Guitian, Shi Yanqing, Gao Bo, Zhang Qinghua, Chen Hong, Han Qing, Lu Qing, Hu Fengqiu, Xu Guirong, Zhang Guiping, Liu Fengjuan, Li Mingyu, Qin Zengyun, Pan Fude, Dong Weirong, Jiang Shunai, Li Gang, Li Yanrong,et Sun Jing

 

Huit sont du Sichuan :

Zhou Xiaoli, Jing Huan, Tang Yunxia, Zhong Fangqiong, Xiong Zhiying, Liu Zhaoliang, Du Xiuyun et Wang Fengying

 

Quatre de Pékin :

Qing Xiuying, Li Yeliang, Xia Hong et Yang Guanren

 

Trois sont du Gansu :

Li Fubin, Zheng Shu et Fang Jianping

 

Trois sont du Guangdong :

Zhu Yuqin, Chen Zeqi et Feng Shaoyong

 

Trois sont du Jilin :

Niu Yuhui, Li Wei et Li Leping

 

Trois du Shandong :

Liu Xinhua, Kang Zongfeng et Wei Fengqin

 

Trois de Tianjin :

Feng Dong, Sun Jianhua, et Chai Baohua

 

Deux du Henan :

He Shuqin et Lu Shejiao

 

Deux dans le Heilongjiang :

Sun Yanhuan et Shi Xiangyun

 

Deux du Hubei :

Xi Guoxiu et Duan Shouzhen

 

Un à Ningxia :

Tan Xiuxia

 

Un en Mongolie intérieure :

Ding Yufang

 

Un dans le Hebei :

Zhu Yushen

 

Liste des pratiquants libérés (PDF) (en anglais)

 

 

Traduit de l'anglais en France

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2017/8/3/164898.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2017/7/15/2017351027.html