Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

315,502,338 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2018 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2017 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Les faits de la persécution


Emprisonnée auparavant pendant cinq ans, une ancienne employée du gouvernement condamnée à neuf ans pour sa croyance

 

Écrit par un correspondant de Minghui de la province du Shaanxi, Chine

 

 

(Minghui.org) Une femme de la ville de Jinzhong a été condamnée à neuf années de prison pour avoir refuser d'abjurer sa croyance dans le Falun Gong, une pratique spirituelle persécutée par le régime communiste chinois. Ceci n'est pas la première fois que Mme Wen Shuoyan est visée à cause de sa croyance. Elle a perdu son travail à la Commission de réforme et développement de la ville de Taiyuan après le début de la persécution en 1999. Elle a été arrêté par la suite et elle a fait cinq ans de prison. Son mari a divorcé pendant qu'elle était en prison.

 

Quand Mme Wen a été libérée, elle a démarré une entreprise de vente de produits alimentaires. Le 8 mars 2017, alors qu'elle était occupée à préparer de la nourriture, la police est arrivée et l'a arrêtée.

 

Sa sœur et son avocat ont fourni un dossier médical concernant son fils qui est schizophrène et qui, à l'âge de 27 ans, a toujours besoin de soins, et ils ont demandé la libération sous caution de Mme Wen. Shen Jianjun, directeur du Bureau de la sécurité intérieure, a menacé sa sœur et son avocat pour avoir essayé de demander justice pour elle.

 

Mme Wen est passée deux fois au tribunal, la première fois le 17 août, et la deuxième fois le 25 décembre. Son avocat a plaidé non coupable puisque aucune loi en Chine ne stipule que la pratique du Falun Gong est criminelle.

 

Le juge présidant le tribunal a condamné Mme Wen à neuf ans peu de temps après la deuxième audition. Aujourd'hui, elle fait appel de sa condamnation.

 

Voir aussi (en chinois) : 山西省晋中市温朔雁再次面临非法判刑

 

 

Traduit de l'anglais en France

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2017/12/30/166982.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2017/12/29/358614.html