Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

322,306,338 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2018 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2017 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Les faits de la persécution


Un tribunal décide d’abandonner une affaire contre une pratiquante de Falun Gong

 

Écrit par un correspondant de Minghui de la province du Liaoning, Chine

 

 

(Minghui.org) Un tribunal local de la ville d’Anshan a ordonné l’abandon d’une affaire contre une femme 17 mois après son arrestation pour avoir refusé de renoncer au Falun Gong, une discipline spirituelle persécutée par le régime communiste chinois.

 

Mme Cui Yufang, 64 ans, attribue au Falun Gong la guérison de son hypertension artérielle. La police l’a arrêtée ainsi que son fils le 28 juin 2016 et a confisqué plus de 40 000 yuans en argent liquide à son domicile. Plus tard son fils s’est échappé et habite loin de chez lui pour éviter d’être arrêté.

 

L’arrestation soudaine a provoqué les symptômes d’hypertension artérielle de Mme Cui, mais le centre de détention local l’a gardée quand même en détention. Comme elle n’avait pas le droit de faire les exercices du Falun Gong, son état a continué à se détériorer. Plus tard on lui a diagnostiqué une ischémie cérébrale à l’hôpital Changda de la localité.

 

Malgré son état précaire, les autorités ont refusé de libérer Mme Cui. Elle a comparu au tribunal le 19 mai 2017.

 

Son avocat, Me Li Chongwei, a déposé une plaidoirie de non culpabilité pour elle, car aucune loi en Chine ne criminalise le Falun Gong. Il a aussi soumis une requête pour un arrêt des procédures après l’audience de la cour.

 

Mme Cui a été libérée sous caution le 16 novembre, alors que Me Li travaillait afin d’obtenir son acquittement.

 

Le tribunal de Tiexi a ordonné le 27 novembre de retirer les accusations portées par le parquet de Tiexi contre Mme Cui.

 

 

Traduit de l’anglais au Canada

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2017/12/30/166983.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2017/12/29/358603.html