Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

317,630,206 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2018 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2017 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Élever le xinxing


Un jeune étudiant marche sur le chemin de la cultivation et pratique de Dafa

 

Écrit par un pratiquant de Falun Dafa à Taïwan

 

 

(Minghui.org) Je suis un pratiquant de Falun Dafa âgé de 20 ans. Je suis né prématurément et je ne me suis pas aussi bien développé physiquement que les autres. J'étais souvent malade et les visites fréquentes à l'hôpital n'ont pas aidé. Ce n'est qu'en 2000, lorsque j'ai commencé à pratiquer le Falun Dafa avec ma mère, que ma santé s'est considérablement améliorée.

 

Lutter pour devenir un pratiquant

 

D'une certaine manière, j'ai l'impression qu'il m'a peut-être été trop facile d'obtenir le Fa, car je ne l'ai pas apprécié autant que j'aurais dû. J'avais une attitude passive quand il s'agissait de faire les trois choses que le Maître nous demande de faire. Je ne me voyais pas comme un pratiquant quand j'étais au collège et j'étudiais rarement le Fa. Bien que je fusse attaché à beaucoup de choses des gens ordinaires, je savais au fond de moi que je ne voulais pas abandonner la cultivation et pratique.

 

Je me suis inscrit à un camp de Dafa pour les étudiants de collège quand j'étais au lycée. J'ai été complètement ému par les histoires des pièces de théâtre et par la signification des jeux de groupe. C'était la première fois que je réalisais à quel point j'avais de la chance d'avoir obtenu le Fa et j'étais déterminé à ne plus m'en écarter.

 

Le Maître a dit :

 

« Quand la nature de bouddha surgit chez quelqu'un, le Monde des Dix Directions en est ébranlé. Celui qui voit cela viendra l'aider et l'aidera inconditionnellement. » (Zhuan Falun)

 

L'été suivant, un pratiquant m'a demandé de me joindre au même camp et j'ai été placé dans l'équipe pour produire des pièces de théâtre. À l'époque, je voulais vraiment refuser d'y aller. J'étais trop timide pour parler devant ma classe, sans parler d'être acteur. Cependant, je croyais que le Maître l'avait arrangé pour moi, puisqu'il n'y a pas de coïncidence dans la cultivation et pratique. Cela pourrait être une occasion pour moi d'éliminer mon attachement à la peur.

 

Petit à petit, j'ai abandonné mon ego pendant les répétitions. Je me suis imprégné de ce rôle et j'ai joué avec un cœur sincère et en voulant émouvoir mon public.

 

Le Maître a dit :

 

« La cultivation dépend de soi, le gong dépend du maître. » (Zhuan Falun)

 

J'ai compris que ce n'est qu'en purifiant mes pensées que je pouvais aider le public à se connecter avec le Fa. En fait, bon nombre de spectateurs ont été touchés par les récits des pièces de théâtre.

 

Le plus dur pendant les répétitions n'était pas le jeu, mais plutôt la façon d'abandonner l'ego et de travailler avec les autres. Il ne s'agissait pas seulement de comprendre les principes du Fa, mais aussi de s'en souvenir lors de conflits, en personne et de tests qui semblaient impossibles à passer.

 

Le Maître me donne des occasions

 

J'étais déterminé : à partir de ce moment, je ne refuserais plus jamais une tâche qui pourrait aider la rectification de Fa. Un an plus tard, on m'a demandé d'être l'animatrice du camp, et cette détermination a commencé à s'effriter. J'ai pensé que, pour être animateur, il faut être beau, avoir une bonne formation et être très éloquent. Je n'étais rien de tout cela. Il ne s'agissait pas de savoir si j'étais prêt à aider ou non, mais si j'étais capable d'être impliqué dans une telle tâche.

 

J'en suis venu à comprendre que le seul rôle que je devais bien jouer était d'être un pratiquant. Peu importe ce que je faisais, c'était toujours d'être d'abord un pratiquant. J'ai creusé davantage dans mon attachement à la peur et j'ai trouvé un attachement au confort. J'avais l'habitude de recevoir des ordres au lieu de prendre les commandes. J'étais tellement reconnaissant que le Maître m'ait donné l'occasion d'éliminer les attachements qui étaient cachés si profondément en moi.

 

En première année d'université, je possédais mon tout premier appareil photo reflex à objectif unique, parce que j'avais toujours aimé la photographie. Cet été-là, un pratiquant m'a fait suivre un cours de formation sur le tournage et le montage offert par Sound of Hope. Dans ce cours, j'ai beaucoup pratiqué et réalisé de nombreux films. Cet été, on nous a demandé, à mon cousin et moi, de participer à la réalisation d'une vidéo promotionnelle pour Shen Yun. Après avoir appris que la période de promotion ne durait que deux semaines, mes conceptions humaines sont apparues : « Comment pourrait-il y avoir un impact significatif si la promotion n'est que pendant deux semaines ? Je devrais peut-être oublier ça. »

 

Je me suis calmé et je me suis rectifié, pensant que le Maître avait arrangé tout cela. J'ai commencé à contacter des gens que je connaissais qui savaient comment faire un film. Il y avait des tests constants et avec la pensée droite, j'étais capable de prendre les bonnes décisions chaque fois. Tous les accros et toutes les épreuves ont été arrangés par le Maître pour que je renforce ma volonté et établisse ma vertu majestueuse. Une fois le film terminé, c'était bien mieux que ce à quoi je m'attendais.

 

Garder à l'esprit que je suis un pratiquant

 

Quand j'aidais dans les camps, j'étais toujours capable de maintenir une pensée droite et d'agir comme un pratiquant. Une fois que je suis retourné à l'école et que j'ai réintégré la société, il m'a été difficile de rester comme ça.

 

Le Maître a dit :

 

« Cependant, ces démons se sont aussi petit à petit réincarnés en hommes, de plus ce sont de grandes quantités de démons qui se sont réincarnés en hommes. S'il n'y en avait pas autant, l'acier ne pourrait pas être forgé, ça ne va pas si le feu ne peut pas brûler aussi fort, le fourneau ne serait pas assez ardent, la température ne pourrait pas monter autant. Donc ils ont ce genre d'utilité dans la société humaine, ils utilisent l'idéologie moderne, toutes sortes de moyens de perversion des êtres humains, toutes sortes de manifestations, pour détruire l'humanité, en plus ils entraînent l'humanité. Il y a effectivement beaucoup de personnes qui ont été aspirées dedans, surtout les jeunes. L'endroit où ils frappent de manière la plus concentrée c'est au sein des étudiants, surtout les étudiants universitaires. » (« Enseignement du Fa à Washington DC 2018 »)

 

Les paroles du Maître résonnent beaucoup en moi. Face aux divers messages dégénérés à chaque moment de la journée, il est en effet difficile pour les jeunes étudiants de maintenir une pensée droite et de suivre constamment les principes du Fa. Nous sommes souvent paresseux et perdus dans les activités scolaires et dans tous les messages modernes des médias sociaux. Les interactions avec des amis et les vidéos en ligne m'injectent tranquillement des valeurs et des éléments dégénérés.

 

Après une exposition de longue durée à cette matière dégénérée, sans étudier efficacement le Fa pour les éliminer et savoir jusqu'où j'avais dévié, j'ai souvent pensé que c'était moi qui voulais regarder les vidéos et que ce n'était pas une grosse affaire. C'est ainsi que j'ai progressivement accepté les idées modernes et que les forces anciennes ont commencé à exploiter les lacunes.

 

Le Maître a dit :

 

« La moralité de la société des gens ordinaires a été entraînée vers le bas ainsi, de façon imperceptible et progressive. Il ne va pas dire, c'est moi le démon, je veux à tout prix que l'humanité glisse vers le bas, il ne le dirait pas. Il te guide de façon imperceptible et progressive, se servant de diverses choses non droites que tu ne peux pas distinguer ; elles s'expriment dans l'art, dans les comportements, dans divers produits, dans absolument tout ce qui t'attire dans les différents domaines, et te tire vers le bas, en attisant tes addictions, cela te tire vers le bas. Dès que les facteurs négatifs occupent la conscience des gens et l'état de la société, il devient difficile de sauver l'humanité, car la rationalité humaine est contrôlée par des facteurs négatifs, quand ils font les choses, ils ne savent pas eux-mêmes si ce sont leurs propres pensées. » (« Enseignement du Fa à la Conférence de Fa de New York à l’occasion du 25e anniversaire de la transmission à grande ampleur de Dafa »)

 

En écrivant cet article de partage, j'ai trouvé mes attachements, et où j'avais échoué. J'ai également pu chérir l'environnement dans lequel je cultive et pratique et je suis capable d'apprendre des autres étudiants qui sont des pratiquants.

 

 

Traduit de l'anglais au Canada

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2018/10/2/172680.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2018/9/4/373353.html