Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

322,112,097 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2018 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2017 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Les faits de la persécution


Encore ébranlée par la mort de sa mère en garde à vue, une femme dévastée de voir son père arrêté à nouveau après douze ans de prison

 

Écrit par un correspondant de Minghui de la province du Jilin, Chine

 

 

(Minghui.org) Une jeune femme de la ville de Changchun a subi un autre coup dur quand son père a été arrêté à nouveau le 12 octobre 2018 pour sa pratique du Falun Gong, une discipline spirituelle persécutée par le Parti communiste depuis 1999.

 

Mme Zheng Xianchu n'avait que quatre ans lorsque son père a été visé pour la première fois pour sa croyance et condamné à douze ans de prison le 6 mars 2002. Ce jour-là, sa mère, également une pratiquante de Falun Gong, la tenait et attendait devant le tribunal, car elles n'étaient pas autorisées à assister à l'audience.

 

Au milieu de l'audience, la police a saisi la mère de Mme Zheng. Les pratiquants de Falun Gong locaux qui n'avaient pas été autorisés à entrer dans le tribunal et qui attendaient à l'extérieur ont pris la petite fille et l'ont ramenée plus tard à ses grands-parents.

 

Ni Mme Zheng ni personne dans sa famille n'a revu sa mère. Ils ont appris de multiples sources que sa mère était morte en détention juste un mois après son arrestation. À ce jour, on ne leur a jamais donné de détails sur la façon dont elle est morte ni le lieu de sépulture.

 

Le long emprisonnement et la dernière arrestation du père

 

Le père de Mme Zheng, M. Zheng Weidong, est un maître de conférences de l'école de technologie de l'information électronique de Jilin. Selon sa famille, la police a saccagé la maison de son père et confisqué ses livres de Falun Gong, son ordinateur et son imprimante le jour de sa dernière arrestation. Après quinze jours de détention administrative, la police l'a mis en détention criminelle au centre de détention no 3 de la ville de Changchun le 27 octobre.

 

Son dossier a été soumis au parquet du district de Nanguan le 23 novembre et le procureur a sept jours pour décider s'il doit ou non approuver son arrestation et l'inculper.

 

La dernière épreuve de M. Zheng est survenue seulement cinq ans après sa libération de la prison de Jilin et de la prison de Shiling, où il avait été incarcéré pendant douze ans.

 

Parce qu'il a refusé de renoncer à sa croyance, il a été attaché à un lit dans la position écartée et battu tous les jours pendant trois mois. Les gardes ont également levé son corps tandis que ses membres étaient encore liés au lit, afin d'augmenter sa souffrance.

 

En 2009, il a été infecté par la tuberculose, mais les gardes l'ont tout de même forcé à faire un travail acharné malgré son état émacié.

 

La mère meurt en détention un mois après l'arrestation

 

La mère de Mme Zheng, Mme Shen Jianli, était une professeure de mathématiques à l'Université de Jilin. Sa famille ne l'a jamais revue après son arrestation à l'extérieur du tribunal en attendant les résultats du procès de son mari le 6 mars 2002.

 

Mme Shen Jianli

 

La grand-mère paternelle de Mme Zheng a été tellement dévastée par l'arrestation de sa mère et la lourde peine de prison de son père qu'elle est décédée peu après.

 

Selon des personnes bien informées, Mme Shen a été emmenée au centre de détention no 3 de la ville de Changchun après son arrestation, où elle a commencé une grève de la faim pour protester contre la persécution. La police l'a emmenée « pour l'interroger » un jour et elle n'est jamais retournée au centre de détention.

 

Un policier a eu un lapsus à la fin d’avril 2002 et a révélé que Mme Shen était déjà morte.

 

Un autre policier a dit à un pratiquant local qui la cherchait : « Je ne peux pas te dire où elle est. Si je parle, je suis mort. »

 

La famille de Mme Shen a appris d'une personne bien informée un an plus tard qu'elle était en effet décédée en avril 2002.

 

Mme Shen avait seulement 33 ans quand elle a été arrêtée. Lorsque les crimes des prélèvements forcés d'organes des pratiquants de Falun Gong ont été révélés en 2006, sa famille a soupçonné qu'elle aurait pu être victime de cette pratique odieuse.

 

Voir aussi en anglais :

 

Seven-year-old Zhen Xianchu Endures Hardship and Sorrow Because Her Mother, Shen Jianli, Was Tortured to Death in 2002

 

Shen Jianli, a Lecturer from Jilin University, is Tortured to Death, Her Family Members Also Suffer Greatly

 

 

Traduit de l'anglais au Canada

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2018/11/29/173438.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2018/11/24/377585.html