Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

322,112,097 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2018 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2017 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Les faits de la persécution


Rejet de la requête de réexamen de la peine injustifiée d'une femme par le même tribunal qui avait rejeté son appel

 

Écrit par un correspondant de Minghui dans la province du Liaoning, Chine

 

 

(Minghui.org) Le 3 septembre 2018, presque un an après son dépôt initial, le tribunal intermédiaire de Dalian, dans la province du Liaoning, a rejeté la requête d'une femme visant à faire réexaminer sa condamnation à sept ans pour sa pratique du Falun Gong.

 

Le Falun Gong, également connu sous le nom de Falun Dafa, est une discipline du corps et de l'esprit persécutée par le régime communiste depuis 1999. La province du Liaoning a été l'une des provinces où la persécution a été la plus sévère au cours des deux dernières décennies.

 

Mme Wen Ying, 55 ans, habite la ville de Jiamusi, dans la province du Heilongjiang. Elle a été arrêtée pour la cinquième fois pour sa croyance alors qu'elle rendait visite à sa fille à Dalian, le 28 juin 2016. Une centaine d'autres pratiquants de Falun Gong de la province du Liaoning ont également été arrêtés le même jour.

 

Elle a été jugée le 22 février 2017 par le tribunal du district de Kaifa à Dalian, et condamnée à sept ans d'emprisonnement avec une amende de 10 000 yuans un mois plus tard, le 29 mars.

 

Son appel devant le tribunal intermédiaire de Dalian a été rejeté, le 16 août 2017, par le juge Yin Chuanmao qui a rendu sa décision sans tenir d'audience avec l'avocat de la défense comme requis.

 

Déterminé à obtenir justice pour elle, l'avocat de Mme Wen a déposé une requête en octobre et a demandé au tribunal intermédiaire de reconsidérer son cas. Le tribunal n'a assigné un juge à l'affaire qu'un an plus tard. Le juge Chen Jie a rapidement proposé de rejeter la requête, en septembre 2018.

 

Le 21 novembre 2017, un mois après le dépôt de sa requête, Mme Wen a été transférée du Centre de détention de la ville de Dalian à la prison pour femmes du Liaoning pour purger sa peine.

 

Elle a été soumise à diverses formes de torture pour avoir refusé d'abandonner sa croyance, notamment le manque de sommeil, de longues heures de lavage de cerveau et le refus des visites familiales.

 

La prison l'a également forcée à faire des travaux forcés pendant plus de dix heures par jour et a réduit sa ration alimentaire. Elle ne recevait que des dizaines de yuans par mois en compensation (moins de 9 euros), ce qui était à peine suffisant pour couvrir le coût de ses besoins quotidiens.

 

 

La prison contraignait plus de dix personnes à vivre dans une pièce de seulement quatorze mètres carrés (150 pieds carrés) et ne leur fournissait pas d'eau chaude pour les douches. En été, alors qu'il faisait 38 °C (100 °F) à l'extérieur, de nombreuses personnes ont développé une irritation cutanée due à la chaleur lorsque la prison a refusé de mettre en marche la climatisation ou les ventilateurs.

 

Avant sa dernière incarcération, Mme Wen avait purgé deux peines dans un camp de travaux forcés en raison de sa croyance dans le Falun Gong.

 

Voir aussi :

 

Liaoning : Un mari interdit de visite à sa femme emprisonnée

 

Une femme du Liaoning a déposé une requête pour reconsidérer son cas après que la cour d'appel a maintenu le verdict de culpabilité

 

Une femme va en appel de sa sentence de prison, des informations clés sur son cas manquent au fichier

 

Mme Wen Ying face à des poursuites judiciaires pour sa foi

 

Province du Liaoning : 101 personnes arrêtées en une journée

 

Des pratiquantes persécutées dans la prison pour femmes du Liaoning et sa « division de la correction »

 

 

Traduit de l'anglais en France

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2018/11/28/173432.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2018/11/21/377440.html