Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

315,538,374 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2018 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2017 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Les faits de la persécution


M. Liu Xianyong de la province du Liaoning détenu chez lui, sa vie en grand danger

 

Écrit par un pratiquant de Falun Dafa de la province du Liaoning, Chine

 

 

(Minghui.org) M. Liu Xianyong, du canton de Faku, ville de Shenyang, province du Liaoning, fait une grève de la faim depuis le 2 janvier 2018 pour protester contre la persécution qu'il a subie aux mains de la police locale et des autorités judiciaires. M. Liu a été visé pour sa croyance au Falun Gong, une pratique spirituelle persécutée par le Parti communiste chinois. Sa vie est actuellement en danger. Le centre de détention de la ville de Shenyang et le centre de détention du canton de Faku ont refusé d'accepter M. Liu en raison de son état critique. Pourtant, il s'est vu refuser l'accès au traitement médical et quand le département de police du canton de Faku a envoyé M. Liu chez lui, six policiers ont été affectés à l'intérieur de sa maison pour le surveiller 24 heures sur 24.

 

Zhang Cai, 87 ans, et Zhang Yunxia, 82 ans, sont allés rendre visite à M. Liu le 22 janvier 2018, mais la police a refusé de leur permettre d'entrer. Des policiers du département de police de la ville de Shenyang ont donné un coup de pied à Zhang Cai et les ont poussés tous les deux à l'extérieur. Zhang Cai a demandé à maintes reprises le nom du policier. Cependant, le policier a refusé de lui donner son nom et a donné à la place son numéro d'identité de la police : 11728.

 

Un véhicule de police garé à l'extérieur du bâtiment de M. Liu bloque la circulation et surveille les gens qui arrivent ou partent. La police a également installé des caméras de surveillance près de la maison de M. Liu et ne permet qu'à ses proches parents de prendre soin de lui. Personne n'est autorisé à lui rendre visite.

 

Historique

 

Le 12 novembre 2017, quatre pratiquants de Falun Gong, y compris M. Liu Xianyong et Hu Lin, ont été arrêtés par des policiers menés par le chef du poste de police de la ville de Sijiazi, Zhou Weiguang. Un groupe de policiers a brutalement battu M. Liu au poste de police deux fois. Ils l'ont traîné dans un coin loin de la caméra de surveillance et l'ont frappé à maintes reprises à la tête et au visage, le faisant saigner au nez et à la bouche. M. Hu Lin a été aussi battu et torturé par la police.

 

Le poste de police de Tuanjie, du canton de Faku, est entré de force dans la maison de M. Liu le 13 novembre. Ils ont pris son ordinateur, son argent comptant et d'autres effets personnels et ont refusé de fournir des reçus pour les articles qu'ils ont confisqués.

 

La famille de M. Liu a engagé un avocat pour poursuivre la police en justice pour confiscation illégale et violence physique. Le procureur a visité le parquet du canton de Faku, le département de police et d'autres départements judiciaires. Tous les départements judiciaires ont nié toute responsabilité et refusé d'enquêter.

 

M. Liu est en grève de la faim depuis un mois et sa vie est en grand danger. Cependant, la Commission politique et juridique du canton de Faku et le Bureau 610 ont non seulement refusé de l'envoyer à l'hôpital, mais ils ont au contraire accéléré le processus d'inculpation de M. Liu au tribunal.

 

Les actes illégaux de la police ont été signalés à la ligne d'information sur les violations de la police, au centre de déclaration du Parquet suprême (numéro du dossier : A201801127c364245) et à l’Organisation mondiale d'investigation sur la persécution du Falun Gong (OMIPFG). OMIPFG a émis un avis d'investigation.

 

Personnel participant à la persécution de M. Liu Xianyong :

 

Zhou Weiguang (周伟光), chef du poste de police de Sijiazi, du canton de Faku

Liao Guogang (廖国刚), chef d’équipe de la sécurité intérieure du canton de Faku

Yang Xuan'ang (杨轩昂), juge du tribunal du canton de Faku

 

Voir aussi (en anglais):

9. [Shenyang City, Liaoning Province] Four Practitioners Detained

 

 

Traduit de l’anglais au Canada

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2018/2/11/167890.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2018/1/24/359998.html