Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

307,478,679 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2017 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Les faits de la persécution


Un médecin toujours détenu pour sa croyance, sa famille poursuit en justice les policiers responsables de son arrestation

 

Écrit par un correspondant de Minghui dans la province du Hubei en Chine

 

 

(Minghui.org) Alors qu’un médecin de la ville de Yingcheng est toujours détenu, sa famille a déposé une plainte pénale contre les policiers qui l’ont arrêté.

 

Le 7 novembre 2017, M. Xiong Jiwei a été saisi à son travail. Il a été ciblé parce qu’il refusait de renoncer au Falun Gong, une discipline spirituelle persécutée par le régime communiste chinois. Les policiers qui ont procédé à son arrestation comprenaient des policiers des villes de Yingcheng, Hanchuan et Xiaogan (qui a autorité administrative sur les deux premières villes).

 

Après son arrestation et pendant vingt heures consécutives, la police a soumis M. Xiong à la torture du banc du tigre. Le lendemain, ils l’ont envoyé à la prison de la ville de Hanchuan et l’y ont gardé pendant quinze jours. Il a ensuite été transféré au centre de lavage de cerveau de Banqiao, où il a été détenu pendant un mois et placé en détention criminelle le 22 décembre 2017.

 

La police de Yingcheng a soumis l’affaire de M. Xiong au parquet de la ville de Yingcheng, qui a rapidement renvoyé l’affaire, citant des preuves insuffisantes.

 

La famille de M. Xiong a demandé sa libération, mais la police de Yingcheng a déclaré que la police de Xiaogan leur avait ordonné de garder M. Xiong en détention.

 

Le 23 janvier 2018, la police de Yingcheng et de Hanchuan ont soumis le cas de M. Xiong au parquet municipal de Yingcheng. Cette fois, le jour même de la réception de l’affaire, le parquet a émis un mandat d’arrêt formel contre lui.

 

Trois jours plus tard, la famille de M. Xiong a appris que leur proche avait été officiellement arrêté. Ils ont immédiatement porté plainte auprès du tribunal municipal de Hanchuan contre les policiers qui avaient procédé à son arrestation. Le tribunal municipal de Hanchuan a ensuite transmis l’affaire au tribunal intermédiaire de la ville de Xiaogan.

 

La cour supérieure a décidé que le tribunal du canton de Dawu devait s’occuper de l’affaire. Alors que Dawu est également sous la juridiction de Xiaogan, la famille de M. Xiong se demande pourquoi l’affaire n’a pas été confiée à leur tribunal local de Yingcheng. Ils ont dû parcourir plus de 160 km pour aller à Dawu et déposer leur plainte.

 

Voir aussi :

 

Deux pratiquants de la province du Hubei arrêtés et torturés sur un banc du tigre pendant plus de 20 heures

 

Un médecin : Poursuivre Jiang Zemin en justice pour incarcérations répétées, torture et perte d’emploi

 

 

Traduit de l’anglais en Suisse

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2018/3/2/168921.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2018/2/28/362339.html