Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

322,114,155 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2018 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2017 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Les faits de la persécution


Une femme handicapée privée de carte d'identité et condamnée à une deuxième peine de prison pour son refus de renoncer au Falun Gong

 

Écrit par un correspondant de Minghui de la province du Shanxi

 

 

(Minghui.org) Une femme handicapée de 46 ans de la ville de Taiyuan a été condamnée à 3 ans et demi de prison pour avoir refusé de renoncer au Falun Gong, une discipline spirituelle persécutée par le régime communiste chinois.

 

Mme Li Runfang avait déjà été condamnée à deux reprises pour sa croyance et passé un total de 11 ans entre 1999 et 2016 derrière les barreaux.

 

Le père de Mme Li, M. Li Xifu, pratique également le Falun Gong. Il a été arrêté pour la dernière fois le 18 novembre 2015 pour avoir essayé d’obtenir justice pour sa fille. L'homme de 76 ans purge actuellement trois ans dans la prison de Jinzhong.

 

Mme Li est arrivée au bout de sa peine d'emprisonnement de six ans le 15 juillet 2016 et elle avait besoin d'une nouvelle pièce d'identité. Le poste de police local de Jianhe a refusé de traiter sa demande au motif qu'elle pratiquait encore le Falun Gong. Sans carte d’identité, elle n’a pas pu trouver de travail ni même rendre visite à son père en prison.

 

Mme Li est retournée au poste de police le 5 septembre 2017 et a présenté un document pour montrer qu'il est légal de pratiquer et de posséder des livres du Falun Gong. Le chef, Wu Ruiming, a ordonné à son adjoint Zhang Yongjian d'arrêter Mme Li sans un regard au document.

 

Mme Li a comparu devant le tribunal le 17 janvier 2018. Le juge Ji Liqing n'a pas permis à son avocat de présenter son argument de défense. Mme Li a rapidement été condamnée à 3 ans et demi de prison. Elle fait appel du jugement.

 

 

Traduit de l'anglais en Europe

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2018/2/28/168901.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2018/2/24/362167.html