Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

315,205,592 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2018 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2017 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Les faits de la persécution


Une femme d'affaires risque d'être jugée pour sa croyance — plus de deux cents personnes de la région demandent sa libération

 

Écrit par un correspondant de Minghui de la province du Hebei, Chine

 

 

(Minghui.org) Une femme d'affaires de la ville de Qinhuangdao risque d'être jugée pour « avoir utilisé une secte pour saper l'application de la loi », un prétexte courant utilisé par le régime communiste chinois dans ses tentatives de poursuivre et d'emprisonner les pratiquants de Falun Gong.

 

Mme Xu Xiujuan attribue au Falun Gong la guérison de son arthrite et de sa cécité nocturne. Plus important encore, elle n'est plus agressive, autoritaire et dominante grâce à la pratique du corps et de l'esprit basée sur le principe Authenticité-Bienveillance-Tolérance. Auparavant, elle était connue pour ses querelles avec son mari et ses clients, mais elle a appris à être prévenante et gentille après avoir commencé à pratiquer le Falun Gong. Par exemple, elle a récemment reçu un faux billet de banque. Au lieu de courir après le client, elle l'a simplement brûlé pour empêcher sa circulation ultérieure.

 

Le 7 juin 2017, le chef Yang Yong, du poste de police de la ville de Beigang, a conduit plus d'une vingtaine d'agents pour arrêter Mme Xu. Il a également appelé une entreprise de déménagement pour transporter ses objets de valeur et ses effets personnels au poste de police.

 

En apprenant son arrestation, plus de deux cents habitants ont signé une pétition demandant sa libération. Ils condamnaient la détention d'une citoyenne innocente pour avoir essayé d'être une bonne personne.

 

Mme Xu demeure au centre de détention de la ville de Qinhuangdao. Sa tension artérielle a atteint des niveaux anormalement élevés, mais le centre de détention a refusé de la libérer pour raisons médicales. Son affaire est désormais du ressort du tribunal du district de Haigang, dont les juges Zhao Linlin et Liu Lei sont responsables.

 

 

Traduit de l'anglais en France

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2018/2/27/168891.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2018/2/24/362169.html