Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

320,219,291 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2018 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2017 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Clarifier la vérité pour sauver les êtres


Des policiers sont victimes de la persécution

 

Écrit par une pratiquante de Falun Dafa dans la province du Heilongjiang en Chine

 

 

(Minghui.org) Je pratique le Falun Dafa depuis 21 ans. Depuis le début de la persécution qui a commencé le 20 juillet 1999, les pratiquants de cette cultivation et pratique ont été arrêtés, torturés, et beaucoup ont même perdu la vie. De plus, leurs domiciles ont été saccagés et la police leur a confisqué leur argent et leurs biens. Tout cela a été commis par les agents de la police locale sous les directives de Jiang Zemin, l'ancien dirigeant du régime communiste.

 

Nous avons réalisé que les agents de police étaient empoisonnés par les mensonges diffusés par les médias étatiques. En conséquence, ils ont commis des méfaits sans le savoir en persécutant les pratiquants. Ils sont aussi des victimes de la persécution et doivent apprendre la vérité.

 

En surface, ils exécutaient les « ordres » de leurs supérieurs, mais si l'on regarde selon la perspective de la cultivation, ils étaient manipulés.

 

C'est notre responsabilité de les aider à comprendre les faits derrière la persécution. Une fois qu'ils apprennent la vérité, on espère qu'ils vont protéger les pratiquants au lieu de les persécuter.

 

Aider la police à comprendre les faits à propos de Dafa est urgent

 

J'en suis venue à comprendre l'urgence d'éveiller la conscience de ces agents de police.

 

La première étape était de trouver les numéros de téléphone du directeur et du directeur adjoint du Département de police de notre canton, des responsables de chaque division et équipe dans les sections, ainsi que d'autres agents de police. Ensuite j'ai distribué les numéros aux pratiquants locaux et nous avons commencé à envoyer soit des textos avec des images, soit juste des textos, cela dépendant de ce que nous pensions qui réussirait.

 

Nous avons reçu quelques retours, signifiant que les textos se propageaient parmi les agents de police. Un chef de police a dit ouvertement lors d'une réunion : « Je pense que le Falun Dafa sera réhabilité, car il n'y a rien de faux à enseigner aux gens de suivre le principe Authenticité-Bienveillance-Tolérance. Quiconque dit qu'il est mauvais a tort ! »

 

Nous avons également envoyé une lettre et d'autres documents informatifs aux fonctionnaires travaillant dans le système judiciaire, dont nous avions parlé sur le site Internet Minghui.

 

Le classement des plaintes pénales contre Jiang Zemin a commencé en mai 2015. J'ai utilisé des articles en lien avec les fonctionnaires travaillant dans le système judiciaire, ainsi que d'autres personnes travaillant pour la sécurité. Les pratiquants les ont ensuite envoyés à toutes les personnes sur notre liste, y compris des membres du Bureau 610.

 

Un policier protège un pratiquant

 

Un de mes parents est agent de police, il était gravement empoisonné par la propagande du PCC diffamant le Falun Dafa. Peu importe combien j'essayais de lui parler des faits sur Dafa, il fermait les yeux. Il a souvent dit des choses irrespectueuses sur Maître Li (le fondateur de la pratique) et sur Dafa lui-même. Bien que son épouse fut une pratiquante, cela ne faisait aucune différence.

 

Puis un jour, il nous a parlé de quelque chose qui était arrivé au travail : « Un homme s'est précipité dans mon bureau et a dit que quelqu'un était en train de mettre une banderole disant que "le Falun Dafa est merveilleux" sur un poteau électrique. Il voulait que j'aille l'arrêter. Il connaissait même l'adresse de la personne et a offert de m'emmener là-bas.

 

« Je lui ai crié : "Sortez de là ! Vous mentez ! Vous ressemblez à celui qui a mis la banderole ! Sortez !" L'homme a été effrayé et est parti sans demander son reste. »

 

Mon parent s'était finalement éveillé à la vérité, mais seulement après avoir lu les textos et les lettres clarifiant la vérité que les autres pratiquants lui avaient envoyés. Par la suite, il a aussi aidé les pratiquants à protéger les livres de Dafa.

 

Le Falun Dafa est bon pour la société

 

Lorsqu'un autre pratiquant et moi avons envoyé des textos depuis un parc en 2012, nous n'avons pas prêté attention à notre sécurité et avons été arrêtés par plusieurs agents de police. Un agent de police a déclaré qu'il devait fouiller nos sacs.

 

« Vous voulez être grossiers », ai-je dit. « Je crois que vous avez reçu les textos que nous vous avons envoyés. Vous êtes très clair que le Falun Dafa est lésé. Je vous dit que votre responsabilité en tant que policier est d'arrêter les gens mauvais et de protéger les citoyens ordinaires. Vous avez le droit de fouiller un suspect, mais qui est suspect ici ? »

 

J'ai poursuivi : « Il est écrit dans l'Article 35 de la Constitution qu'un citoyen a la garantie de liberté de paroles, publication, assemblée, association, défilés et manifestations. De plus, un citoyen a aussi la liberté de croyance religieuse, comme stipulé dans l'Article 36. » À ma grande surprise, ils ont cité cet article avec moi et l'atmosphère est devenue paisible.

 

Cela m'a permis de parler davantage de Dafa. J'ai dit que pratiquer le Falun Dafa est légitime, les pratiquants suivent le principe Authenticité-Bienveillance-Tolérance, tandis qu'en contraste, la moralité dans la société d'aujourd'hui a brusquement décliné.

 

Le chef de la Division de la sécurité intérieure a dit alors : « Ce serait bien si tous les Chinois pratiquaient le Falun Dafa, ainsi la moralité dans la société serait élevée ! » Ils nous ont relâchés au moment du déjeuner.

 

 

Traduit de l'anglais en Suisse

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2018/3/23/169133.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2018/3/4/362484.html