Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

305,525,673 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2017 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Les faits de la persécution


Un homme condamné à 14 ans pour sa croyance, sa famille et ses amis appellent à sa libération

 

Écrit par un correspondant de Minghui de la province du Xinjiang

 

 

(Minghui.org) Un homme de la ville de Huludao, dans la province du Liaoning, a été condamné à 14 ans de prison par un tribunal de la province du Xinjiang, où il travaillait avant son arrestation.

 

M. Song Zhigang avait perdu un téléphone portable, et quelqu'un l'a ramassé et remis à la police. Un policier a découvert que le téléphone contenait des informations sur le Falun Gong, une discipline spirituelle persécutée par le régime communiste chinois.

 

M. Song a été arrêté le 24 octobre 2017 et envoyé au centre de détention du canton d'Akto. Il a été transféré au centre de détention du canton d'Akqi fin 2017.

 

Le parquet du canton d'Akto a déposé un acte d'accusation contre M. Song en janvier 2018. Le tribunal du canton d'Akto a procédé à sa condamnation à 14 ans de prison. Il a eu dix jours pour interjeter appel. Les détails du procès et de l'appel de M. Song doivent encore faire l'objet d'une enquête.

 

La mère de M. Song, 82 ans, appelle à la libération de son fils. Sa famille avait déjà été persécutée par le régime communiste chinois : son défunt mari, un vétéran, est devenu mentalement désorienté après avoir été étiqueté de droite pendant la révolution culturelle. Son fils est à présent emprisonné pour son refus de renoncer à sa croyance.

 

Supplication de la mère

 

Voici un récit personnel de la mère de M. Song :

 

Mon défunt mari a été qualifié de personne de droite en 1957 pour avoir dit quelques mots justes pour d'autres personnes. Il a été arrêté et brutalement battu. J'ai exigé sa libération, mais personne ne m’a prêté la moindre attention. Mon mari a finalement été libéré, mais il n'était plus lui-même. Il prenait souvent tout l'argent que nous avions et disait qu'il irait à Pékin faire appel contre l'injustice. Si je cachais l'argent, il me battait.

 

Notre fils et notre fille ont également été traumatisés par le comportement anormal de leur père. Mon fils est même entré dans un hôpital psychiatrique à un moment donné. Quand il se mettait en colère, il se montrait violent envers sa femme et sa fille.

 

Mon fils, cependant, est devenu tout à fait normal après avoir commencé à pratiquer le Falun Gong il y a plusieurs années.

 

Au début, je ne savais pas qu'il avait été arrêté au Xinjiang, ma famille craignant que je sois bouleversée. Dès que je l'ai appris, j'ai demandé à ma petite-fille de m'acheter un billet d'avion, mais elle m'a dit que j'étais trop vieille pour me rendre au Xinjiang voir son père. J'ai pleuré sans arrêt, me sentant totalement désespérée.

 

Mon fils est une bonne personne et il n'a enfreint aucune loi. S'il vous plaît, libérez-le !

 

Un homme bien respecté

 

Les amis de M. Song ont également attesté son bon caractère et ont demandé pourquoi il devait payer un tel prix simplement pour avoir suivi le principe du Falun Gong Authenticité-Bienveillance-Tolérance pour devenir une meilleure personne.

 

M. Song était un travailleur modèle et a remporté de nombreux prix dans une entreprise d'équipement agricole dans sa ville natale. Il est devenu chauffeur de taxi après que sa société a déclaré faillite. Une fois, il attendait des clients à l'extérieur d'un magasin d'optique lorsqu'il a vu de la fumée sortir de la boutique. Il s'est précipité à l'intérieur et on lui a dit que la fumée provenait d'une chaudière. Il a poussé les employés dehors et a couru pour éteindre le feu. Les employés voulaient lui faire un cadeau pour montrer leur gratitude, mais il a refusé.

 

Des témoins ont commenté que M. Song était stupide de se mettre en danger. Il a répondu qu'en tant que pratiquant de Falun Gong, il avait l'habitude de penser aux autres d’abord.

 

Une autre fois, M. Song a vu une personne ivre allongée au bord d’une route. Il a reconduit l'homme chez lui, mais la famille a prétendu que M. Song devait l'avoir frappé, incapables de comprendre pourquoi il le ramenait à la maison. Ils voulaient même le battre. M. Song les a arrêtés et leur a demandé d'attendre que la personne se réveille.

 

L'homme s'est réveillé et a dit à sa famille qu'il avait bu quelques verres de trop et fait une chute en rentrant chez lui. Il a demandé à sa famille de remercier M. Song.

 

Lorsque M. Song a travaillé pour une autre entreprise, il a aidé son patron à économiser beaucoup d'argent en réparant des pièces lui-même. Son patron était très heureux et voulait lui donner un gros bonus. M. Song a refusé, disant qu'il avait juste fait ce qu'il était censé faire.

 

Ceux qui connaissent M. Song attribuent au Falun Gong sa transformation d'une personne avec une déficience mentale en un homme droit et bon. Ils appellent également à sa libération immédiate.

 

 

Traduit de l'anglais en Europe

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2018/5/6/169604.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2018/5/1/364790.html