Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

317,373,777 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2018 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2017 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Les faits de la persécution


Une cour d'appel annule les verdicts de culpabilité contre des pratiquantes de Falun Gong et ordonne un nouveau procès

 

Écrit par un correspondant de Minghui de la province du Sichuan, Chine

 

 

(Minghui.org) Le 19 avril 2018, la cour d'appel de la province du Sichuan a annulé les verdicts de culpabilité à l'encontre de trois pratiquantes de Falun Gong. Elle a également ordonné à la juridiction inférieure d'organiser un nouveau procès des accusées.

 

Mme Hua Wanxia, Mme Zhang Huiqiong et Mme Cuideli, toutes résidentes du canton de Huili, ont été arrêtées le 24 août 2016 pour avoir refusé de renoncer au Falun Gong, une discipline spirituelle persécutée par le Parti communiste chinois. Mme Cui a été libérée sous caution une semaine plus tard et les deux autres femmes sont depuis détenues au centre de détention du canton de Huili.

 

La première audience était prévue pour le 17 novembre 2017. La juge Qiu Yun du tribunal du canton de Huili a ordonné aux avocats de la défense, M. Lu Tingge (représentant Mme Hua), Mme Xiong Dongmei (représentant Mme Cui) et M. LI Xiongbing (représentant Mme Zhang), de remettre leur porte-documents et ordinateurs portables.

 

Les avocats ont refusé, car aucune loi ne leur impose de soumettre leurs effets personnels avant d'être autorisés à représenter leurs clientes devant le tribunal. La juge Qiu a immédiatement ajourné l'audience.

 

Plusieurs huissiers ont entendu les avocats discuter d'un projet de dépôt de plainte contre la juge Qiu pour sa demande illégale. Ils ont alors bousculé les avocats. Quand M. Lu a commencé à enregistrer ce qui se passait, les huissiers l'ont frappé. Ils ont également confisqué les porte-documents, les ordinateurs portables et les téléphones portables des trois avocats.

 

Les blessures de M. Lu ont nécessité un séjour dans le service de soins intensifs de l'hôpital local.

 

La juge Qiu a repris l'audience le 30 novembre. Comme les trois avocats n'étaient pas en mesure d'y assister, elle a nommé trois avocats différents pour les pratiquantes.

 

Les pratiquantes ont protesté contre les avocats nommés par le tribunal, parce que les avocats avaient reçu l'instruction d'introduire des plaidoyers de culpabilité pour elles. Les avocats nommés par le tribunal ont quitté la salle d'audience et la juge Qiu a ordonné que l'audience se poursuive, même si les pratiquantes ont été laissées sans représentation juridique.

 

Qiu a condamné les trois pratiquantes à la prison le 28 décembre, donnant à Mme Cui trois ans, à Mme Hua et Mme Zhang trois ans et trois mois chacune.

 

Les pratiquantes ont fait appel auprès du tribunal intermédiaire du canton de Liangzhou, qui a annulé les verdicts de culpabilité, le 19 avril 2018. Les pratiquantes attendent maintenant un nouveau procès.

 

Les avocats M. lu et M. Li se sont rendus au tribunal du canton de Huili, le 11er janvier 2018, pour demander la restitution de leurs objets personnels confisqués. Seul M. Lu a récupéré son ordinateur portable. Les deux avocats ont déposé une plainte contre la juge Qiu le lendemain et le tribunal du canton de Huili a prévu une audience pour le 27 avril. Les détails de l'audience doivent encore faire l'objet d'une enquête.

 

Voir aussi :

 

Des avocats de la défense battus au tribunal du Sichuan, un autre procès est fait en leur absence

 

Des avocats de la défense dans le Sichuan battus par les huissiers du tribunal

 

 

Traduit de l’anglais au Canada

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2018/5/5/169591.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2018/4/30/364756.html