(Minghui.org) L’article « Ma compréhension superficielle concernant les obstacles » était très bien écrit et m’a éveillé. J’aimerais partager ma compréhension avec les compagnons de cultivation.

Le pratiquant a écrit dans l’article : « Les obstacles empêchent les disciples de Dafa d’aider le Maître à sauver les êtres. Les obstacles sont des facteurs qui interfèrent avec les disciples de Dafa, les empêchant de former un corps entier, et sont généralement une manifestation des forces anciennes.

« Croyez dans le Maître, croyez dans Dafa. Lorsque nous écoutons le Maître et suivons le Fa, tous les obstacles peuvent être dissous par le Fa. »

Rencontrer des problèmes : Faire des erreurs

Il y a quelques années, il y avait toujours un fossé entre les compagnons de cultivation et moi-même. C’était dû au fait que je n’étais pas diligent dans mon étude du Fa.

L’imprimante avait toujours des problèmes lors de l’impression de brochures de clarification de la vérité, et je devais souvent demander à un pratiquant avec une expertise technique de réparer l’imprimante.

Cependant, la plupart du temps, il ne trouvait aucun problème avec l’imprimante et me demandait de regarder à l’intérieur. Je savais que je ne m’étais pas débarrassé de l’esprit de compétition.

Problèmes dans la coopération avec le corps entier

Lorsque je communiquais avec les compagnons de cultivation, j’étais si dominant et opiniâtre que les autres ne pouvaient pas accepter mes paroles, et par conséquent cela formait une séparation qui interférait avec les pratiquants formant un corps entier.

Je l’ai regretté par la suite, mais je ne pouvais toujours pas m’en empêcher dans les moments critiques. J’ai répété cette erreur comme si c’était une maladie chronique.

J’ai compris que les forces anciennes profitaient de mes lacunes, pourtant je ne pouvais tout simplement pas maintenir mon xinxing. J’avais hâte de me débarrasser de cette nature démoniaque.

Suite aux suggestions des compagnons de cultivation, j’ai commencé à mémoriser le Fa, tel que le Zhuan Falun, Hong Yin et d’autres conférences de Fa. Au cours des dernières années, nous avons progressivement réduit le fossé entre nous et avons formé un seul corps.

De plus, l’imprimante fonctionne bien maintenant, et je n’ai pas demandé l’aide du pratiquant expert depuis plusieurs années.

Porter attention à cultiver la compassion

Concernant la « tolérance », les pratiquants de notre région font très bien. Il y a quelques mois, j’ai rendu visite à une pratiquante qui a été si sévèrement persécutée qu’elle est devenue handicapée.

Elle m’a dit : « Il n’y a pas longtemps, une autre pratiquante est venue me rendre visite. J’ai découvert qu’elle mentait, alors je l’ai grondée et l’ai fait pleurer.

« En fait, elle cultive très bien. Elle est revenue me rendre visite et j’ai regretté ce que j’avais dit, car je n’aurais pas dû la traiter de cette façon. Je n’ai pas cultivé ma compassion, et je devrais prêter attention à cela. »

La semaine dernière, Xiao Ming, un pratiquant handicapé, est venu me rendre visite pour partager avec moi. Je me sentais surpris et coupable en même temps.

Le « 20 juillet » il y a trois ans, il m’avait rendu visite pour partager aussi. Comme c’était une journée dite sensible et qu’il ne pouvait pas entrer chez moi en raison de sa mobilité réduite, nous avions partagé sur le pas de la porte.

Je n’étais pas content ce jour-là et je lui avais dit quelque chose d’inapproprié qui l’avait fait partir. Après son départ, j’ai su que j’avais eu tort du point de vue du Fa et j’avais envisagé de m’excuser auprès de lui.

Cependant, Xiao Ming n’a pas senti qu’il y avait une distance entre nous, et il a pris l’initiative de me rendre visite à nouveau. J’ai été très touché et admiratif devant sa compassion ; je lui ai présenté mes excuses.

Xiao Ming m’a dit sincèrement : « Nous sommes des compagnons de cultivation et je ne te déteste pas du tout. » Il m’a encouragé à me débarrasser de l’attachement à être opiniâtre. Par la suite, je me suis élevé dans ma cultivation. Je l’ai remercié sincèrement.

Beaucoup de pratiquants que j’ai blessés ont fait preuve d’une grande tolérance. Ils m’ont aussi encouragé, tout comme Xiao Ming l’a fait. Je me sens honteux.

Je vais travailler dur pour rattraper tout le monde et me débarrasser de l’esprit de compétition.

Nous allons « comparer l’étude, comparer la cultivation » (« Cultiver réellement », Hong Yin), et atteindre le critère de la Loi à ce niveau dès que possible.

Tous les articles, graphiques et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par les droits d’auteur. La reproduction non commerciale est autorisée, mais doit être accompagnée du titre de l’article et d’un lien vers l’article original.

Traduit de l’anglais