(Minghui.org) En juillet 2021, deux habitantes de la ville de Zibo, dans la province du Shandong, ont été condamnées à sept ans de prison pour leur pratique du Falun Gong, une discipline méditative et spirituelle que le régime communiste chinois persécute depuis 1999. Les autorités ont fait pression sur les membres de leur famille et ne leur ont pas permis de faire appel des verdicts.

Mme Wang Li et Mme Cui Hongwei, toutes deux âgées d’une cinquantaine d’années, ont été arrêtées le 11 novembre 2020. Deux autres pratiquants, M. Bao Yirang et Mme Liu Cuiying, septuagénaires, ont été arrêtés avec elles, mais ont été libérés le lendemain parce qu’ils n’avaient pas eu de bons résultats à l’examen médical. Mme Wang et Mme Cui ont été emmenées au centre de détention de la ville de Zibo.

Mme Wang et Mme Cui ont été jugées par le tribunal du district (淄川区) de Zichuan en mai 2021. Lors de leur audience de condamnation en juillet, elles ont toutes deux indiqué qu’elles feraient appel du verdict, mais les autorités ne les ont pas autorisées à le faire.

C’est la troisième fois que Mme Wang est incarcérée pour sa croyance. En 2001, elle avait déjà été condamnée à deux ans de travaux forcés et à quatre ans en 2010.

Un mois avant la condamnation de Mme Wang et Mme Cui, quatre autres habitants de Zibo ont également été condamnés pour leur pratique du Falun Gong. M. Wang Zhongshi a été condamné à huit ans de prison et à une amende de 40 000 yuans, Mme Gao Mingjie à quatre ans et à une amende de 20 000 yuans, M. Qu Kean à un an et M. Wang Xitian à dix mois. M. Wang Zhongshi et Mme Gao ont fait appel des verdicts, mais ils ont été rejetés par le tribunal intermédiaire de la ville de Zibo.

Tous les articles, graphiques et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par les droits d’auteur. La reproduction non commerciale est autorisée, mais doit être accompagnée du titre de l’article et d’un lien vers l’article original.

Traduit de l’anglais