(Minghui.org) Le typhon Rai a frappé les Philippines la semaine dernière, provoquant des évacuations et faisant de nombreuses victimes. En Malaisie, des jours de pluies torrentielles ont frappé l’État le plus peuplé et la région la plus riche, nécessitant l’évacuation de dizaines de milliers de personnes.

Le typhon Rai frappe les Philippines 300 000 personnes évacuées, 375 morts

Le typhon Rai a touché les Philippines le 16 décembre 2021, frappant les parties sud et centrale des îles philippines. Plus de 300 000 personnes ont fui leurs maisons et les stations balnéaires. Au moment de la rédaction de cet article, le nombre de morts s’élevait à 375.

Le typhon Rai a touché terre aux Philippines le 16 décembre. Cette image a été prise par des radiomètres imageurs dans l’infrarouge visible (VIIRS) sur le satellite Suomi-NPP en début d’après-midi le 16 décembre.

Il s’agit du typhon le plus puissant à avoir frappé les Philippines cette année. Selon UN News, Rai a provoqué des pannes de courant dans 63 villes, a affecté 73 ports maritimes et a entraîné l’annulation de plus de 160 vols nationaux et internationaux. Selon les estimations officielles, les glissements de terrain et les inondations généralisées pourraient avoir causé un grand nombre de décès. Le nombre de victimes continue d’augmenter.

Bohol, une attraction touristique populaire dans la partie centrale des Philippines, a été durement touchée. Le gouvernement provincial de Bohol a déclaré qu’environ 780 000 personnes, sur une population de plus de 1,2 million d’habitants, ont été touchées par le typhon, et que plus de 300 000 résidents ont dû être évacués de leurs maisons.

Les îles de Siargao, Dinagat et Mindanao ont également été durement touchées.

Rai a frappé l’île de Siargao à une vitesse de 195 km/h (121 m/h) vers 13 h 30 le 16 décembre. Des rafales atteignant 240 km/h (149 m/h) ont détruit toutes les lignes de communication de l’île, privant les habitants de toute connexion pendant la nuit.

L’île de Siargao est une célèbre destination de surf aux Philippines. Elle a été sélectionnée comme l’une des 100 meilleures attractions du monde par le magazine Time en 2021.

Les photos aériennes de l’île de Siargao prises par les garde-côtes philippins le 17 décembre ont montré que les communautés de cette île d’environ 430 kilomètres carrés ont été dévastées. La ville de General Luna a été gravement endommagée, les toits des bâtiments ont été arrachés et les gravats étaient partout. Le terminal de l’aéroport de Siargao a été détruit.

En outre, près de 95 % des toits des maisons de l’île de Dinagat ont été arrachés. Les plantations de maïs et de riz de l’État d’Iloilo ont été submergées par les eaux de crue.

Selon l’Agence France-Presse, Rai est l’une des tempêtes les plus fortes à avoir frappé les Philippines en décembre au cours de la dernière décennie.

Des jours de pluies torrentielles en Malaisie provoquent plus de 30 000 évacuations

La Malaisie est frappée par de fortes pluies depuis le 17 décembre 2021. De graves inondations se sont produites dans de nombreuses régions. Les autorités ont déclaré qu’un total de plus de 30 000 personnes à travers le pays ont été contraintes d’évacuer ce jour-là, la plupart dans la partie centrale. Le département météorologique a également prévenu que la pluie devrait se poursuivre dans certaines zones de la partie centrale.

Les fortes averses qui ont commencé le matin du 17 décembre ont fait déborder les rivières, inondant de nombreuses zones métropolitaines et coupant les routes principales. Des milliers de véhicules ont été pris au piège.

Dans l’État du Selangor, le plus gravement touché et aussi le plus peuplé, près de 10 000 personnes ont été contraintes d’évacuer. Selangor, qui est situé dans la partie occidentale de la Malaisie et entoure la capitale Kuala Lumpur, est la région la plus riche de la Malaisie. Il y a très peu d’inondations dans la région, ce qui a laissé les habitants sans préparation lorsqu’ils ont été soudain frappés par les fortes pluies.

Selon les autorités, les précipitations tombées en une journée dans l’État du Selangor le 17 décembre étaient équivalentes aux précipitations moyennes d’un mois pour la région.

Selon les données publiées par un site web du gouvernement malaisien, il y a près de 30 000 victimes d’inondations dans huit zones sinistrées de seize États et territoires fédéraux.

Tous les articles, graphiques et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par les droits d’auteur. La reproduction non commerciale est autorisée, mais doit être accompagnée du titre de l’article et d’un lien vers l’article original.

Traduit de l’anglais