(Minghui.org) « Cela peut paraître incroyable à certaines personnes – mais j'ai été sauvé en répétant “Falun Dafa est bon”. C'est quelque chose que j'ai personnellement vécu », a déclaré M. Pan Qing, un militant australien des droits de l'homme.

« Une nuit, j'ai été réveillé alors qu'un air glacial engloutissait lentement mon corps. Il s'est ensuite déplacé de bas en haut, et lorsqu'il s'est appuyé sur ma poitrine, je ne pouvais plus respirer. J'avais l'impression que mon cœur allait s'arrêter et que j'allais mourir. Ma première réaction a été de dire : “Falun Dafa est bon” (“Fa Lun Da Fa Hao” en chinois). J'ai continué à répéter ces mots dans ma tête, en concentrant toutes mes pensées sur ces cinq caractères chinois. Cette expérience surprenante a duré vingt minutes. Puis le froid accablant est parti et je me suis senti bien. »

L'expérience de M. Pan est similaire à celles racontées par d'innombrables personnes qui disent que le fait de répéter sincèrement « Falun Dafa est bon » a fait toute la différence dans les moments critiques.

Réciter « Falun Dafa est bon » m’a sauvé la vie

Les ancêtres de M. Pan étaient des personnalités historiques bien connues. Sa mère, Fan Bawei, est la petite-fille à la 34e génération de Fan Zhongyan, un homme politique et une figure littéraire éminente de la dynastie Song en Chine. Son grand-père maternel, Fan Xiren, était président du parlement provisoire de la République de Chine. Son père était le rédacteur en chef d'un journal de Shanghai à la fin des années 1940. Profondément influencé par la culture traditionnelle chinoise, bien que M. Pan ne pratique pas le Falun Dafa, il a un grand respect pour M. Li Hongzhi, le fondateur de la discipline spirituelle.

Le 4 novembre 2007, Joe Natoli, maire du comté de Maroochy dans le Queensland, et Pan Qing (à gauche) ont tenu ensemble la torche des droits de l'homme pour défendre les droits de l'homme et dénoncer les atrocités commises par le Parti communiste chinois.

En 2007, la Coalition pour enquêter sur la persécution du Falun Gong (CIPFG) a organisé le relais de la flamme des droits de l'homme pour dénoncer les crimes contre l'humanité, notamment les prélèvements forcés d'organes qui avaient lieu en Chine pendant la période des Jeux olympiques. M. Pan a participé à l'événement en tant que membre de la coalition. Il a rejoint le relais de la flamme qui est partie d’Athènes, en Grèce, le berceau des jeux, le 9 août et a traversé les cinq continents pendant plusieurs mois. Dans chaque ville, les membres de la CIPFG ont appelé les gens à prêter attention et à mettre fin aux brutalités du Parti communiste chinois (PCC). Lorsqu'il est rentré chez lui, il était épuisé par ces mois de voyage.

M. Pan, qui est cinquantenaire, a décrit l'expérience comme « très douloureuse et puissante. J'ai eu l'impression qu'une force négative était venue prendre ma vie. » Il a déclaré que c'est un instinct naturel de demander de l'aide dans les moments dangereux. Ce à quoi l'on pense à cet instant peut faire toute la différence.

Il a dit : « Vous savez ce qui m'est venu à l'esprit ? Les cinq caractères pour “Falun Dafa est bon !” J'étais enveloppé par un froid intense et je ne pouvais pas respirer. Je ne pouvais pas bouger mes membres, je ne pouvais pas reprendre mon souffle et j'avais l'impression que mon cœur allait s'arrêter. Après avoir continué de réciter la phrase dans ma tête, la pression a diminué et vingt minutes plus tard, elle avait disparu ! »

Le plus grand respect pour le Falun Dafa

Quatorze ans ont passé, mais M. Pan se souvient encore très clairement de cet incident. Il a souligné l'importance de réciter « Falun Dafa est bon » dans les moments critiques. Il a déclaré : « La plupart des gens doutent de ce genre d'expérience. Ils refusent de croire que cela s'est produit. Mais c'est ce que j'ai vraiment vécu. La prochaine fois que vous devrez faire face à un moment de vie ou de mort, essayez de réciter ces mots. Cela peut vous sauver. »

« Cet incident m'a amené à développer un grand respect pour le Falun Dafa », a-t-il ajouté.

Veuillez vous référer à l'article chinois pour les cinq fichiers audio (en chinois) du récit personnel de M. Pan sur ses expériences du Falun Dafa.

Tous les articles, graphiques et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par les droits d'auteur. La reproduction non commerciale est autorisée, mais doit être accompagnée du titre de l’article et d'un lien vers l’article original.

Traduit de l'anglais