(Minghui.org) Une participante à l'épreuve annuelle du Jersey Girl Triathlon,le 4 août 2018, portait une tenue accrocheuse avec les mots « Freedom for Falun Dafa » (Liberté pour le Falun Dafa). Il s'agit de Jeanne Mitchell, 67 ans, qui a remporté la troisième place dans la catégorie des 65-69 ans.

Jeanne Mitchell, au point de départ du Jersey Girl triathlon qui a eu lieu le 4 août 2018.

En atteignant l'âge de la retraite, beaucoup de gens se réjouissent de pouvoir mener une vie tranquille et confortable. Pourquoi Jeanne a-t-elle participé au Triathlon Ironman qui met au défi la volonté et l'endurance des gens ?

Deux revers dans une vie heureuse

Jeanne est née dans une famille de classe moyenne supérieure à New York. Son père était avocat à New York. À l'université, elle s'est spécialisée dans les beaux-arts et a ensuite obtenu une maîtrise en travail social. Elle a également fait de la peinture et a organisé une exposition personnelle dans une galerie privée de Chelsea, à Manhattan.

Après avoir donné naissance à son fils en 1981, Jeanne a souffert de dépression post-partum. Son état s'est progressivement amélioré. En 1992, sa fille tant attendue est née. Jeanne a un bon revenu, un bon emploi, un mari qui la soutient, un fils et une fille en bonne santé – sa vie semble parfaite.

Malheureusement, Jeanne est retombée dans la dépression post-partum, et cette fois, c'était plus grave. Elle a été hospitalisée pendant deux semaines. Le traitement médical n'a pas résolu son problème et son médecin ne comprenait pas pourquoi elle souffrait d'une dépression aussi sévère alors que sa vie semblait parfaite. Il lui a conseillé : « Vous devez trouver le sens de la vie. »

En fait, Jeanne explorait la spiritualité depuis l'âge de 18 ans. Suivant les conseils de son médecin, elle a essayé le yoga et le Tai-Chi.

L'amélioration après la découverte du Falun Dafa

En 2003, un ami qui pratiquait le Tai-Chi a suggéré à Jeanne d'essayer la méditation du Falun Dafa. Elle a demandé à son mari de l'aider à trouver le livre Zhuan Falun. Son mari l'a cherché sur Internet et il est tombé sur du contenu calomnieux sur le Falun Dafa provenant du Parti communiste chinois (PCC). Il était perplexe et a prêté une attention particulière aux changements dont Jeanne a fait l'expérience après avoir commencé à pratiquer le Falun Dafa.

Après avoir lu le Zhuan Falun, Jeanne a ressenti une paix qu'elle n'avait jamais connue auparavant. Sa dépression et son anxiété ont complètement disparu. La fatigue chronique qu'elle avait depuis son enfance a également disparu. Depuis lors, elle est en excellente santé.

Jeanne a dit : « Dans le passé, mon système immunitaire était très faible, j'attrapais souvent des rhumes et j'avais de la fièvre. Après avoir commencé à pratiquer le Falun Dafa, je suis devenue en bonne santé presque du jour au lendemain. Lors des réunions de famille, mes proches disaient toujours :« Confiez l'enfant malade à Jeanne. Elle ne tombera pas malade. »

Ce qui l'a le plus impressionnée, c'est qu'elle a trouvé le véritable sens de la vie. « J'ai trouvé ce que je cherchais lorsque j'ai appris le Falun Dafa », a dit Jeanne. « Je pense que je suis devenue une meilleure personne. ».

Son mari était d'accord. « Il est devenu plus facile de s'entendre avec toi », lui a-t-il dit un jour. Depuis lors, son mari l'a beaucoup soutenue dans sa pratique.

Jeanne (à gauche) se prépare à lâcher une lanterne céleste portant l'inscription « Falun Dafa Hao » (Falun Dafa est bon) à Taïwan.

Jeanne était la troisième enfant de sa famille, et elle s'est toujours sentie négligée et délaissée. Elle était sensible et se sentait fragile – elle voulait toujours être confirmée et valorisée par les autres. Elle était en conflit permanent avec sa sœur, car elle avait toujours l'impression d'être traitée injustement. Après avoir pratiqué le Falun Dafa, elle a appris à lâcher prise.

Apprendre le chinois

Après avoir commencé à pratiquer le Falun Dafa, Jeanne a entendu dire que certains pratiquants occidentaux apprenaient le chinois. Au début, elle pensait que c'était une fantaisie pour elle, car elle ne percevait pas les différents tons et elle pensait qu'elle ne serait pas capable d'apprendre les quatre tons du chinois. Deux ans plus tard, elle a eu un fort désir d'apprendre le chinois.

Elle est d'abord allée dans une école chinoise pour étudier avec de jeunes enfants. Puis elle a suivi un cours de chinois à l'université de Columbia. Jeanne a rapidement été capable de lire le Zhuan Falun en chinois. Elle a également parlé à ses professeurs et à ses camarades de classe de son expérience personnelle de la pratique du Falun Dafa et de la façon dont le PCC persécute Dafaen Chine.

Courir pour la liberté

Après avoir pris sa retraite, Jeanne et son mari se sont installés sur la côte la plus septentrionale du New Jersey, où les paysages sont magnifiques et les plages immenses. Elle s'est faite de nombreux nouveaux amis.

Afin de permettre à un plus grand nombre de personnes de connaître les efforts des pratiquants de Falun Dafa pour contrer la persécution du PCC, Jeanne a décidé de participer à un triathlon. En tant que personne âgée de 67 ans qui n'avait jamais participé à des compétitions physiques, sa force et son endurance allaient être mises à l'épreuve. Son souhait était de terminer la course en portant fièrement un T-shirt avec les mots « Falun Dafa ».

De janvier 2018, date à laquelle elle a décidé de participer à la compétition jusqu'à la fin de la course en août, Jeanne s'est entraînée systématiquement. La course à pied a été un défi pour elle et la partie la plus difficile.

Il y avait un millier d'athlètes dans la compétition, qui étaient divisés en différentes catégories d'âge. Jeanne a confectionné plusieurs combinaisons de compétition avec les mots « Freedom for Falun Dafa » sur le devant et le dos, ainsi que le site Internet faluninfo.net.

Partout où elle est allée, le personnel de l'activité, les entraîneurs, les représentants des fabricants de vêtements, les athlètes et les membres de sa famille étaient curieux à propos des mots inscrits sur ses vêtements de sport. Jeanne leur a parlé de ses changements positifs après avoir commencé à pratiquer le Falun Dafa et de la persécution dont il est victime en Chine.

Un jour, Jeanne s'est rendue dans une aire de loisirs locale pour s'entraîner à la natation. Le courant étant trop rapide, elle n'a pas tardé à regagner la rive. Lorsqu'elle est retournée à sa voiture, deux hommes d'âge moyen se sont approchés et ils ont dit qu'ils avaient remarqué que Jeanne avait nagé et qu'ils ne pouvaient pas imaginer comment elle avait fait dans un courant aussi rapide. Elle leur a dit qu'elle n'aurait pas pu y parvenir si elle n'avait pas pratiqué le Falun Dafa.

Les deux hommes ont été surpris et ont dit qu'elle ne faisait pas du tout son âge. Ils ont voulu en savoir plus sur le Falun Dafa et ont pris des photos du dos de sa combinaison de compétition. La semaine suivante, Jeanne a commencé à enseigner à l'un des hommes les exercices de Falun Dafa.

Jeanne (deuxième à partir de la gauche) avec sa famille à la fin de la course

Le 4 août 2018, Jeanne a participé au Jersey Girl Triathlon et a remporté la troisième place dans la catégorie des 65-69 ans. Son mari, sa fille et le petit ami de sa fille ont regardé fièrement l'activité. Elle a publié des photos et des vidéos prises par sa famille sur le site Web de l'activité et sur les médias sociaux.

Le soutien de la famille de Jeanne a ému les lecteurs sur les médias sociaux et Jeanne a reçu de nombreux « likes » et commentaires. Le premier message qu'elle a reçu était une question sur la signification de « Liberté pour le Falun Dafa ». Elle savait qu'il s'agissait d'une autre excellente occasion pour les gens d'en apprendre davantage sur le Falun Dafa et la persécution en Chine.

Plus tard, Jeanne a déclaré : « S'il n'y avait pas eu le Falun Dafa, ma vie serait peut-être terminée. Je n'aurais jamais pu imaginer terminer un triathlon à l'âge de 67 ans. C'est un miracle, et c'est aussi le pouvoir puissant de Dafa. J'espère que le monde saura que le Falun Dafa est bon, et qu'il chérira et respectera Dafa afin qu'il puisse être béni lui aussi. »

Tous les articles, graphiques et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par les droits d'auteur. La reproduction non commerciale est autorisée, mais doit être accompagnée du titre de l’article et d'un lien vers l’article original.




Traduit de l'anglais