(Minghui.org) Depuis que le Parti communiste chinois (PCC) a commencé la persécution cruelle du Falun Dafa (également connu sous le nom de Falun Gong) en 1999, les pratiquants de Dafa organisent des activités pacifiques dans le monde entier pour sensibiliser les gens et empêcher qu'ils ne soient empoisonnés par les mensonges du PCC.

J'ai la chance d’avoir une relation prédestinée avec la pratique du Falun Dafa, qui enseigne à vivre selon les valeurs universelles d’Authenticité-Bienveillance-Tolérance, et met l'accent sur l'amélioration de son caractère moral (xinxing). J’aimerais partager une expérience récente de clarification de la vérité concernant la persécution.

Après une récente étude collective du Fa en ligne, j'ai ressenti l'urgence de mieux faire pour aider les êtres à comprendre le Falun Dafa et à prendre position contre la persécution du PCC. Pendant un certain temps, nous avions reporté nos activités publiques locales dans le centre-ville d'Utrecht, qui consistaient à recueillir des signatures pour mettre fin à la persécution du Falun Gong par le PCC et permettre aux gens de se positionner contre les prélèvements forcés d'organes par le PCC sur des prisonniers de conscience. Mes principales raisons et considérations étaient du type : « Il y a trop peu de monde à cause du confinement » ou « Il existe d'autres moyens plus efficaces de clarifier la vérité actuellement ».

Après avoir discuté avec d'autres pratiquants, j'ai décidé de visiter la zone où nous tenions habituellement des activités publiques. À ma grande surprise, il y avait beaucoup de monde et j'ai réalisé que nous avions peut-être perdu beaucoup de bonnes occasions de clarifier la vérité à cause de mon insistance sur ces « conceptions ordinaires ».

Le Maître a dit dans « À la conférence de Fa de Taïwan » :

« Lorsque vous clarifiez la vérité, ne vous placez pas au milieu des gens ordinaires, positionnez-vous bien vous-mêmes, ce n'est qu'ainsi que vous éviterez d'être entraînés là-dedans, que vous pourrez faire encore mieux. »

J'en suis venu à comprendre que nous devions poursuivre nos activités publiques malgré les défis liés à la pandémie. D'autres pratiquants partageaient le même point de vue.

La semaine dernière, nous avons repris nos activités. En me rendant à pied sur la place, un homme âgé sur un scooter de mobilité à trois roues s'est approché de moi, a souri et a dit qu'il ne nous avait pas vus depuis si longtemps. J'étais totalement d'accord et j'ai répondu en conséquence. Bien que je n'arrivais pas à me souvenir de ce vieil homme quand il m'a salué, il s'est malgré tout souvenu de nous. Je pense que ce devait être un indice de Maître Li (le fondateur du Falun Dafa) nous signifiant que les êtres attendent tous de connaître la vérité, et que nous ne devrions perdre aucune précieuse opportunité d'accomplir nos vœux en aidant le Maître à sauver les gens.

M'améliorer

Au cours de l'activité, j'ai trouvé plusieurs occasions d’améliorer mon xinxing. Une dame âgée s'est arrêtée pour lire nos panneaux d'information. Quand j'ai essayé d'entamer une conversation avec elle, elle a immédiatement répondu qu'elle ne voulait rien entendre de moi et a continué à lire.

Je me suis senti un peu mal à l'aise et j'ai commencé à chercher à l'intérieur, pourquoi est-ce que je rencontrais une telle situation, pourquoi étais-je mal à l’aise et y avait-il quelque chose qui n'allait pas de mon côté. J'ai remarqué que j'avais l'intention de me valider sous l’impulsion de mon ego, ce qui m'avait fait l’approcher avec impatience. Elle a dû le sentir. J'ai commencé à réfléchir davantage à la façon d'aborder les gens avec un cœur bienveillant et comment considérer les autres avant nous-mêmes, comme le Maître l'attend de nous, disciples de Dafa.

À travers ce processus de chercher à l'intérieur, j'ai également constaté que j'avais certaines préférences pour l'apparence de certaines personnes. J'ai commencé à me demander où se situait la racine de ces conceptions. Peu de temps après avoir commencé à penser à trouver quelque chose ou quelqu'un de « mignon » ou d' « attirant » dans mon esprit, j'ai réalisé que ces sortes de préférences étaient liées à la luxure et aux désirs égoïstes. J'ai clairement séparé ces attachements et conceptions de mon vrai moi et j'ai émis davantage la pensée droite pour les éliminer.

Des jeunes proposent de m'aider après que j’ai commencé à prendre en considération les autres

Dans le processus de clarification de la vérité, j’ai senti peu à peu que je commençais à avoir davantage de considération pour les autres et j'ai également senti mes pensées porter davantage sur les autres. En regardant autour de moi, j'ai vu trois enfants d'âge du collège s'asseoir près de moi. L'un des enfants m'a dit qu'ils signeraient la pétition, mentionnant qu'ils étaient eux-mêmes de bonnes personnes. « Je suis sensible aux bonnes personnes », ai-je répondu.

Plus tard, ils sont venus à notre table pour signer la pétition. Je leur ai donné des fleurs de lotus en papier de Falun Dafa et leur ai expliqué la signification de la pureté et la qualité spéciale de la fleur de lotus. Je leur ai dit le principe que le bien est récompensé tandis que le mal est puni. Je leur ai aussi dit que les traditions chinoises ancestrales croient que les bonnes personnes peuvent être protégées par le divin. Ils ont tous accepté avec joie les fleurs de lotus, et l'un d'eux a immédiatement attaché la sienne à ses clés.

Les enfants sont bientôt revenus et deux d'entre eux ont proposé de nous aider à distribuer des dépliants. Bien que je me sentais un peu hésitant au début, j'ai pensé que ce serait une occasion pour eux de faire de bonnes actions et d'accumuler de la vertu. Je leur ai dit que nous faisions quelque chose de sérieux et que ce serait bien s'ils pouvaient le faire avec respect et ne pas plaisanter. Ils ont été d’accord et ont commencé à approcher les gens et à distribuer des dépliants.

À ma grande surprise, ils ont pu toucher de nombreuses personnes et les guider vers notre table pour signer la pétition condamnant la persécution en Chine. Alors que l'un des enfants s'approchait de la table avec une autre personne qu'il avait invitée, je leur ai dit que c'était leur relation prédestinée, ce avec quoi ils étaient d'accord.

L'un des enfants s'appelait Lieven. Lieven a 14 ans et vit et étudie à Utrecht. Lieven trouvait inacceptable que des gens soient tués et torturés pour leur pratique du Falun Gong. Il a dit qu'il avait envie de parler aux gens et de faire quelque chose de bien. Quand je lui ai demandé pourquoi il pensait que nous aider serait une bonne action, il a répondu : « J'ai recueilli des pétitions, et finalement cela amènera davantage de reconnaissance de la part du gouvernement, ce qui pourrait probablement sauver des vies, et les familles touchées n’auraient plus de chagrin. »

Il a également partagé avec moi qu'il trouvait la musique du Falun Dafa très belle et aimait la gestuelle des exercices exécutés par un autre pratiquant, et qu'il trouvait les gestes beaux aussi. Quand je lui ai demandé ce qu'il pensait des principes d'Authenticité, Bienveillance et Tolérance du Falun Dafa, il a répondu : « Je les trouve tous importants, en particulier la tolérance, être capable d'accepter tout le monde. L'authenticité aussi, pour être honnête avec tout et ne pas mentir sur chaque petite chose. » Lieven a également déclaré qu'il demanderait à ses amis et à sa famille de signer eux aussi la pétition.

Cette fois-ci, nous avons pu clarifier la vérité à de nombreuses personnes et recueillir un nombre important de signatures. Même s'il y avait beaucoup de mesures restrictives en place, les gens ont exprimé leur gratitude pour nos activités et se sont montrés très chaleureux et amicaux envers nous. J'ai vraiment expérimenté que les gens attendent la vérité et que le Maître a arrangé beaucoup d'indices et d'encouragements pour nous rappeler l'importance de tenir des activités locales sur une base régulière et continue.

Je voudrais saisir cette occasion pour remercier le Maître bienveillant pour son salut miséricordieux ! Je voudrais également transmettre mon respect à mes compagnons de pratique pour tous leurs efforts et leur gentillesse !

Tous les articles, graphiques et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par les droits d'auteur. La reproduction non commerciale est autorisée, mais doit être accompagnée du titre de l’article et d'un lien vers l’article original.

Traduit de l'anglais