(Minghui.org) Le 1er septembre 2021, sur Marienplatz à Munich, des pratiquants ont organisé des activités pour présenter le Falun Dafa et pour sensibiliser les gens au sujet de la persécution actuelle en Chine.

Après avoir lu les panneaux sur la persécution en Chine, une femme originaire de ce qu'était autrefois l'Allemagne de l'Est a dit : « J'ai pleuré quand j'ai vu ces images. » Tanya, une biologiste, a dit : « La situation critique des pratiquants de Falun Dafa en Chine ressemble tout à fait à comment Hitler a traité les Juifs. Le Parti communiste chinois (PCC) est en train de mener un génocide. La plupart des Allemands savent maintenant que les pratiquants de Falun Dafa sont victimes des prélèvements forcés d'organes orchestrés par le régime du PCC. »

Le 1er septembre, les pratiquants ont présenté les exercices du Falun Dafa sur Marienplatz à Munich.

Des passants signent la pétition afin de soutenir les pratiquants en résistance à la persécution.

Un passant apprend les exercices.

Les Allemands ne devraient plus se rendre en Chine pour des greffes d'organes

Birgit Blankenburg, une directrice d'école qui a, autrefois, été persécutée par le régime communiste en Allemagne de l'Est, a été horrifiée quand elle a été informée des prélèvements forcés d'organes par le régime du PCC.

La directrice d'école, Mme Birgit Blankenburg, a dit qu'elle avait eu la chance de s'échapper d'Allemagne de l'Est quand [ce pays] était encore sous le régime communiste. Elle a dit que la persécution des pratiquants de Falun Dafa l'a fait repenser à tout ce qu'elle a traversé pendant qu'elle vivait sous le communisme.

Une fois qu'elle a signé la pétition pour mettre fin aux atrocités, elle a dit aux pratiquants : « J'ai déjà vu une activité du Falun Dafa similaire à celle-ci. J’ai éclaté en sanglots et je suis partie parce que j'étais trop sous le choc des images de torture de pratiquants par le PCC. »

Elle a été sérieusement bouleversée d'apprendre que les pratiquants sont soumis à des tortures aussi cruelles en Chine, simplement parce qu'ils vivent selon le principe Authenticité-Bienveillance-Tolérance. Elle a dit : « C'est vraiment incroyable ! Le PCC interdit aux gens de suivre Authenticité-Bienveillance-Tolérance. Le régime enlève les organes de personnes en vie et les vend pour le profit. C'est vraiment terrible que les corps des pratiquants de Falun Dafa soient disséqués alors qu'ils sont en vie. C’est inconcevable que le PCC traite les gens comme ça. »

Mme Blankenburg pense qu'ils est très important que les pratiquants organisent de telles activités, elle a dit : « Vous devriez faire ceci souvent, afin que tout le monde puisse apprendre la vérité. »

Elle a dit : « J'ai été détenue par le Département de la sécurité d'État de l'Allemagne de l'Est (Stasi) J'ai moi aussi été persécutée. Je pense que le PCC devrait relâcher tous les pratiquants de Falun Dafa. Les Allemands ne devraient pas aller en Chine pour des greffes de quelqu’organe que ce soit. »

Elle est restée bien longtemps pour parler aux pratiquants et elle a regardé la présentation des exercices. Avant de partir, elle a dit : « Le simple fait de regarder ces exercices me fait me sentir décontractée. Je peux sentir l'énergie et j'aimerais les apprendre. J'ai pris quelques dépliants et je veux les apporter à un ami pour apprendre les exercices. »

La plupart des Allemands savent que les pratiquants de Falun Dafa sont victimes de prélèvements forcés d'organes.

Dès que Tanya, une biologiste de la région, a vu les mots « Falun Dafa » sur Marienplatz, elle s'est arrêtée et a signé la pétition. Elle a dit : « J'ai entendu parler des prélèvements forcés d'organes dans la passé et j'ai vu un documentaire à ce sujet. Je veux aider en signant avec mon nom. C'est bien la moindre chose à faire, n'est-ce pas ? »

Elle a remarqué que le PCC utilise toutes sortes de tactiques différentes pour réprimer les pratiquants. « La situation actuelle des pratiquants de Falun Dafa en Chine est similaire au traitement de Hitler des Juifs. Le PCC est en train de mener un génocide. La plupart des Allemands à ce jour savent que les pratiquants de Falun Dafa sont victimes de prélèvements forcés d'organes. Cette persécution doit être arrêtée. »

Tanya a aussi été attirée par l'atmosphère des pratiquants qui font les exercices. Elle a dit : « Cela donne une sensation magique. Ici, les gens peuvent trouver leur vraie nature en retournant à leur origine première et obtenir une inspiration spirituelle. Si les gens peuvent préserver des valeurs aussi bonnes comme Authenticité-Bienveillance-Tolérance pour les offrir aux générations futures, l'humanité et la société vont s'améliorer – pour cela, je soutiens le Falun Dafa. » Elle a souhaité bonne chance aux pratiquants.

Un Allemand qui a pratiqué pendant longtemps le bouddhisme Zen a dit aux pratiquants qu'il a senti une énergie puissante quand il était debout devant eux. Il leur a demandé des informations sur le site de pratique et a dit qu'il avait l'intention d'y aller pour apprendre le Falun Dafa.

Une universitaire allemande qui apprend le chinois a d'abord cru à la propagande de diffamation du Falun Dafa par le PCC et a pensé que les pratiquants avaient menti. Les pratiquants ont expliqué ce qu'est le Falun Dafa, de comment le PCC persécute la pratique et les faits sur les prélèvements forcés d'organes. Elle a dit ensuite qu'elle ne savait rien du tout sur le Falun Gong et elle a remercié les pratiquants pour lui avoir expliqué la vérité. Elle a pris un dépliant et a dit qu'elle allait le lire. Elle a dit : « Au revoir » en chinois.

Tous les articles, graphiques et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par les droits d'auteur. La reproduction non commerciale est autorisée, mais doit être accompagnée du titre de l’article et d'un lien vers l’article original.

Traduit de l'anglais