(Minghui.org) Le 30 novembre, le Parti communiste chinois (PCC) a annoncé la mort de Jiang Zemin, au moment où les étudiants chinois se préparaient à leurs examens finaux. Il est tout à fait naturel de noter également les performances de Jiang pendant son mandat et de lui remettre un bulletin de notes.

Tout comme les étudiants qui sont notés sur différentes matières, voyons comment Jiang a réussi à augmenter le niveau de vie, à protéger l’environnement, à assurer la sécurité publique, à maintenir des normes morales, à protéger les droits de l’homme fondamentaux et à développer l’économie.

F dans l’augmentation du niveau de vie

Certains ont affirmé que, grâce à la croissance économique, le niveau de vie de la Chine a augmenté pendant le mandat de Jiang. Mais la croissance économique n’est pas synonyme d’amélioration du niveau de vie. Pour commencer, la corruption massive a permis aux fonctionnaires seulement de s’enrichir, et non aux citoyens ordinaires. En d’autres termes, les fonctionnaires corrompus ont essentiellement volé l’argent durement gagné des citoyens ordinaires. Sans la corruption, le grand public aurait pu augmenter ses revenus.

Deuxièmement, selon la Déclaration universelle des droits de l’homme, un niveau de vie correct comprend également les droits sociaux et culturels d’un individu. En Chine, la population a été privée d’un grand nombre de ces droits sous le régime totalitaire du PCC. Des détails seront fournis dans les sections suivantes.

Compte tenu de ce qui précède, Jiang a obtenu un F pour l’augmentation du niveau de vie.

F dans la protection de l’environnement

Avant que Jiang n’accède à la tête du PCC en 1989, la Chine disposait d’une eau et d’un air purs. La situation a rapidement changé après l’arrivée de Jiang au pouvoir. Un article paru sur earth.org en juin 2022 indique que « jusqu’à 90 % des eaux souterraines du pays sont contaminées par des déversements de déchets humains et industriels toxiques, ainsi que par des engrais agricoles, ce qui rend environ 70 % des rivières et des lacs impropres à la consommation humaine ». En raison de la désertification et de l’érosion des sols causées par la dégradation de l’environnement, la superficie moyenne des terres par habitant a diminué de 30 % entre les années 1980 et 2003.

La note de Jiang en matière de protection de l’environnement ? Un F également.

F en matière de sécurité publique

Dans la Chine ancienne, la sécurité était telle que « si vous perdiez quelque chose sur la route, on ne vous le prenait pas, et personne n’avait besoin de fermer sa porte la nuit. » Les choses ont beaucoup changé après la prise de pouvoir du PCC en 1949, notamment à l’époque de Jiang. Les gens se sont sentis moins en sécurité et le taux de criminalité a fortement augmenté après 1989, selon un article paru en 2017 dans l’Asian Journal of Criminology intitulé « Évolution spatio-temporelle de la criminalité à l’échelle provinciale en Chine depuis la réforme économique. »

Une autre flambée de la criminalité s’est produite en 1999, lorsque Jiang et le PCC ont commencé à réprimer le Falun Gong, un système de méditation pacifique fondé sur le principe Authenticité-Bienveillance-Tolérance. Un grand nombre de pratiquants ont depuis été détenus, emprisonnés et torturés en raison de leur croyance. Le crime des prélèvements forcés d’organes, une nouvelle forme de mal sur cette planète selon les avocats des droits de l’homme, a également commencé peu après le début de la persécution.

Jiang n’a pas su protéger la sécurité des citoyens.

F dans le maintien des normes morales

Les valeurs morales ont également décliné de façon spectaculaire après l’arrivée de Jiang au pouvoir. « Les Chinois n’ont pas de fond moral, et tout peut arriver en Chine à tout moment », selon un article de mai 2011 de la BBC (version chinoise) intitulé « Parlons de la Chine : qui est à blâmer pour la perte de la vertu ? ». L’article listait des exemples de déclin moral : « L’avalanche de nourriture empoisonnée ; le détournement et l’appropriation illicite de fonds caritatifs et de matériel de secours en cas de catastrophe ; le fait de mutiler des enfants et de les forcer à mendier pour leur propre profit ; le fait d’utiliser des handicapés mentaux comme mineurs et de les tuer pour faire de fausses déclarations de catastrophe minière… Utiliser sa propre identité pour aider des hommes d’affaires à faire de la propagande mensongère ; les anges en habits blancs (médecins) deviennent des diables en habits blancs… »

Tout cela découle des politiques de Jiang axées sur l’argent, qui encourageaient les gens à faire de l’argent à tout prix alors tout en détournant l’attention des gens de la persécution du Falun Gong et de son principe Authenticité-Bienveillance-Tolérance.

Il n’est pas surprenant que la note de Jiang pour le maintien des normes morales soit un F.

F dans la protection des droits humains fondamentaux

Pour ce qui est de protéger les droits humains fondamentaux des gens, Jiang a poussé la censure et le contrôle de l’information à un nouveau niveau grâce aux technologies modernes et au projet du Bouclier d’or dirigé par son fils Jiang Mianheng. Les citoyens ordinaires ignorent totalement à quoi sert l’argent de leurs impôts et n’ont pas accès à des informations indépendantes ou étrangères sur des sujets tels que la manière dont le PCC réprime divers groupes, y compris les pratiquants de Falun Gong, avec brutalité et mensonges, et la manière dont Jiang a couvert son histoire de traître et a cédé de grandes étendues de terre à la Russie. En fait, toute tentative d’enquêter ou d’exposer de telles informations a fait l’objet de représailles ou d’emprisonnement.

Jiang ne devrait-il pas obtenir un F dans ce domaine ?

F dans le développement de l’économie

En ce qui concerne l’économie, Jiang a également échoué, bien que certains prétendent que Jiang a été à l’origine du boom économique en Chine et qu’il était un grand dirigeant. Jiang a encouragé une armée de fonctionnaires corrompus. Le grand public l’a même surnommé « entraîneur principal de la corruption ». Son petit-fils, Jiang Zhicheng, aurait une fortune de plus de 500 milliards de dollars alors qu’environ 600 millions de citoyens chinois déclarent un revenu mensuel d’à peine 1000 yuans (ou 144 dollars). Ils sont confrontés à un avenir sombre, car Jiang a gaspillé les ressources et pollué l’environnement, rendant la croissance économique non durable.

Il n’est que raisonnable de donner un F à Jiang pour le développement de l’économie.

Moyenne générale

Compte tenu de ce qui précède, la moyenne générale de Jiang ne pourrait pas être pire. Si l’on considère le niveau de vie, l’environnement, la sécurité publique, les normes morales, les droits humains fondamentaux et l’économie de la Chine d’aujourd’hui, Jiang a réellement plongé le pays dans un abîme.

J’espère que le bulletin de notes de Jiang nous aidera à voir le PCC pour ce qu’il est vraiment et à nous remettre sur les rails sans lui.

Tous les contenus publiés sur ce site sont protégés par les droits d’auteur de Minghui.org. Minghui produira des compilations de son contenu en ligne régulièrement et en des occasions spéciales.

Traduit de l’anglais