(Minghui.org) Le 10 décembre 2022, l’Alliance australienne et néo-zélandaise des victimes du régime communiste chinois a organisé un rassemblement sur la place de la mairie de Sydney pour célébrer le 74e anniversaire de la Journée internationale des droits de l’homme. Le rassemblement a condamné les violations des droits de l’homme par le Parti communiste chinois (PCC) et a exhorté la communauté internationale à aider à mettre fin à la persécution de personnes innocentes par le PCC. Les pratiquants de Falun Dafa ont été invités à y participer.

Le porte-parole de l’association de Falun Dafa d’Australie : la persécution du Falun Gong est la persécution de toute l’humanité

Le porte-parole de l’association australienne de Falun Dafa, John Deller, prend la parole lors du rassemblement.

Le porte-parole de l’association australienne de Falun Dafa, John Deller, a pris la parole lors du rassemblement. Il a déclaré que la Journée internationale des droits de l’homme commémore la Déclaration universelle des droits de l’homme, qui stipule que les droits de l’homme sont inaliénables et ne peuvent être retirés.

M. Deller a présenté le Falun Dafa comme une méthode de cultivation et pratique traditionnelle présentée au public en 1992 par Maître Li Hongzhi. « Son principe Authenticité-Bienveillance-Tolérance est loué par les Chinois qui y voient la restauration des éléments anciens et magnifiques de la culture traditionnelle chinoise. » M. Deller a poursuivi : « Mais le Parti communiste chinois (PCC) a commencé une campagne de persécution contre le Falun Dafa en juillet 1999. »

« Au cours des vingt-trois dernières années, des millions de pratiquants de Falun Gong en Chine ont été détenus, emprisonnés dans des camps de travaux forcés, et torturés afin de les faire renoncer à leur croyance. Puis les médecins sont devenus des tueurs, et le niveau moral en Chine a chuté à un niveau encore plus bas. Les organes de pratiquants de Falun Gong vivants ont été prélevés et vendus à des fins lucratives, et des dizaines de milliers de pratiquants de Falun Gong ont disparu. » M. Deller a appelé les personnes de tous horizons à s’opposer à la persécution du Falun Gong perpétrée par le PCC.

Le professeur Feng Chongyi : Authenticité-Bienveillance-Tolérance peut éveiller les consciences

Professeur Feng Chongyi, président de l’Alliance australienne et néo-zélandaise des victimes du régime communiste chinois.

Professeur Feng Chongyi, président de l’Alliance australienne et néo-zélandaise des victimes du régime communiste chinois, a pris la parole lors du rassemblement. Il est spécialiste des questions relatives à la Chine et professeur à l’Université de technologie de Sydney. Il a déclaré que les pratiquants de Falun Dafa ont réussi à créer de nombreuses vidéos, journaux et émissions de télévision pour le public.

« Ce dont nous avons besoin, c’est de vérité, de bonté et de ressources morales. Ainsi, lorsque nous utilisons ensemble divers supports médiatiques pour diffuser Authenticité-Bienveillance-Tolérance, nous pouvons éveiller de plus en plus de gens pour qu’ils se joignent à la bataille contre le PCC », a déclaré Feng.

Il a ajouté que le PCC rejette ouvertement la moralité humaine et les valeurs universelles, et que c’est la raison pour laquelle le pouvoir d’Authenticité-Bienveillance-Tolérance est si grand, car il peut éveiller la conscience de tous les êtres.

Une avocate : merci aux pratiquants de Falun Gong d’éveiller la conscience des gens

Sophie York, avocate, auteur, conférencière, professeur d’université, officier de marine et défenseur des droits.

Sophie York, avocate, professeur de droit à l’université de Sydney et partisane de longue date du Falun Gong, estime que tout le monde devrait défendre les droits de l’homme.

Mme York a remercié les pratiquants de Falun Gong d’éveiller la conscience des gens depuis tant d’années. « Ces personnes [les pratiquants de Falun Gong] ont choisi leur conscience, et elles ne veulent pas maintenir et soutenir un gouvernement qui persécute autant tous les différents groupes », a-t-elle déclaré.

Elle a réalisé que la doctrine du communisme chinois ne s’arrêtait pas en Chine. « C’est presque comme un poison qui a infecté le monde entier, et nous avons vu l’approche du PCC être adoptée uniformément en Australie. » Pour elle, « C’est le moment le plus sombre avant l’aube », mais le monde se dirige vers la lumière.

L’ancien diplomate Chen Yonglin : lorsque le PCC se retirera, la Chine pourra jouir de la liberté d’expression et de croyance

L’ancien diplomate Chen Yonglin

Chen Yonglin, ancien diplomate ayant travaillé au consulat de Chine à Sydney, a pris la parole lors du rassemblement. « Jiang Zemin, le principal responsable de la persécution du Falun Gong, est mort. C’est un événement majeur qui mérite d’être célébré. Cependant, le Parti communiste n’a pas cessé de persécuter le Falun Gong. En fait, cette persécution est toujours en cours. C’est pourquoi la liberté d’expression et la liberté de croyance en Chine ne pourront être possibles que lorsque le PCC sera chassé du pouvoir », a-t-il déclaré.

Le PCC ne traite pas les gens avec Authenticité-Bienveillance-Tolérance.

Arielle Perkett

Arielle Perkett s’est arrêtée un moment pour écouter les orateurs du rassemblement. Elle a été attristée pour le peuple chinois, car le PCC utilise la peur et la violence pour contrôler les gens à grande échelle, et ce n’est pas ainsi que les êtres humains devraient vivre.

« Le monde entier devrait s’élever contre le PCC, en particulier en Australie », a-t-elle déclaré. Elle a ajouté qu’elle était contre le parti communiste parce qu’il ne traite pas les gens avec Authenticité-Bienveillance-Tolérance. Elle espère que toutes les persécutions partout dans le monde prendront fin un jour.

Tout le contenu publié sur ce site est protégé par les droits d’auteur de Minghui.org. Minghui produira des compilations de son contenu en ligne régulièrement et en des occasions spéciales.

Traduit de l’anglais