(Minghui.org) La situation en Chine a changé rapidement ces derniers temps. Dans l’article intitulé « Saisir le moment pour sauver les gens pendant la dernière vague de COVID en Chine », l’auteur a écrit : « Avec la vague rapide des cas de COVID-19 en Chine, c’est un moment critique pour nous, pratiquants de Falun Dafa, de dénoncer la nature démoniaque et le mépris du Parti communiste chinois (PCC) pour la vie humaine. »

Dans un autre article intitulé « L’urgence de sauver les gens face au recul de la politique du zéro COVID », l’auteur écrit : « Les pratiquants de Falun Dafa savent tous que la pandémie est venue cibler à la fois les membres du PCC et ceux qui suivaient le régime de près. Il y a environ deux ans, Minghui.org a publié un article selon lequel les forces anciennes avaient planifié trois vagues de fléaux pour anéantir les gens. La première vague était le SRAS (2002 ‒2004) et la deuxième est la pandémie actuelle de COVID-19. »

« La troisième, qui est aussi la plus fatale, serait soudaine et aucune mesure préventive ne fonctionnerait », poursuit l’auteur.

Lors des récentes réunions du PCC, de nombreux hauts responsables étaient absents, ce qui est sans précédent. Avec la récente recrudescence des cas de COVID, de nombreuses personnes sont mortes du virus. Selon des personnes bien informées, beaucoup de ces personnes décédées étaient des membres du PCC, y compris des hauts fonctionnaires, et leurs partisans. Ceux qui ont manqué les réunions du PCC pourraient faire partie des morts.

Depuis que l’ancien dirigeant du PCC, Jiang Zemin, a lancé la persécution du Falun Gong en 1999, de nombreux fonctionnaires ont participé directement ou indirectement à la répression. Même s’ils n’ont pas attaqué ouvertement le Falun Gong, leur silence signifie qu’ils étaient de connivence avec la politique de persécution de Jiang. À moins qu’ils ne prennent l’initiative d’aider ou de protéger les pratiquants de Falun Gong, il est très probable qu’ils coulent avec le PCC. À mon avis, la pandémie peut être utilisée pour distinguer les fonctionnaires qui n’ont jamais été d’accord avec la politique de persécution de Jiang de ceux qui ont activement suivi cette politique.

En tant que pratiquants, nous savons que la base de l’idéologie du PCC, à savoir la tromperie, la malveillance et la lutte des classes, va à l’encontre du principe du Falun Gong, à savoir Authenticité-Bienveillance-Tolérance. Le destin du régime communiste est voué à l’échec, ce qui relève de la volonté divine et nous dépasse, nous, les êtres humains. Au cours de ce processus d’élimination du PCC, les protestations des citoyens moyens contre la censure, le confinement de style militaire et de nombreux autres problèmes économiques et sociaux du PCC pourraient bien être une partie inévitable des phénomènes célestes.

Par conséquent, tout effort visant à sauver le PCC sera vain et toute personne impliquée pourrait également être en danger. Seuls ceux qui abandonnent le PCC et embrassent les valeurs traditionnelles seront bénis par le divin pour un avenir sûr.

Les pratiquants de Falun Gong s’efforcent d’être de meilleurs citoyens en suivant le principe Authenticité-Bienveillance-Tolérance dans leur vie quotidienne. Ils souhaitent à chacun une vie sûre et heureuse. Pendant la persécution du Falun Gong, cependant, Jiang a donné l’ordre de « diffamer leur réputation, de les mettre en faillite financièrement et de les détruire physiquement ». Un grand nombre de pratiquants ont été arrêtés, détenus et soumis à diverses formes de torture, notamment les travaux forcés, les châtiments corporels, les violences psychologiques, l’administration involontaire de médicaments et même les prélèvements forcés d’organes. Après la destruction systématique de la culture traditionnelle chinoise par le PCC à travers ses nombreuses campagnes politiques, la persécution du Falun Gong par Jiang a encore plus ébranlé le fondement moral de l’humanité.

Un dicton dit que « le bien est récompensé par le bien, et le mal par le mal ». Ceux qui soutiennent le Falun Gong seront bénis, tandis que les personnes qui suivent la politique de persécution de Jiang seront punies. Comme toujours, nous, pratiquants, devons nous concentrer sur notre propre élévation et sur la dénonciation de la persécution injuste du Falun Gong par le PCC. Avec rationalité et compassion, nous devons poursuivre nos efforts pour conseiller aux gens de rompre leurs liens avec le PCC afin de garantir un avenir sûr et de remplir notre responsabilité de sauver les gens.

Tout le contenu publié sur ce site est protégé par les droits d’auteur de Minghui.org. Minghui produira des compilations de son contenu en ligne régulièrement et en des occasions spéciales.

Traduit de l’anglais