(Minghui.org) En Chine, depuis que le PCC a brusquement mis fin à sa politique de zéro COVID, le coronavirus, également connu sous le nom de virus du PCC (du nom du Parti communiste chinois), a une fois de plus été cause de désolation. Le 21 décembre, lors d’une réunion de la Commission nationale de la santé de Chine, le compte rendu a permis de vérifier qu’entre le 1er et le 20 décembre, 248 millions de personnes ont été infectées. Le 25 décembre et seulement pour cette journée, la province du Zhejiang a annoncé que plus d’un million de personnes (soit 1,5 % de sa population de 65 millions d’habitants) avaient été infectées.

Parmi les autres régions qui ont connu une recrudescence des cas, citons Pékin, Shanghai, Chongqing, Hangzhou (province du Zhejiang), Nanjing (province du Jiangsu), Chengdu (province du Sichuan), la province du Henan et la province du Hebei. Un nombre croissant de personnes testées positives présentaient des infections pulmonaires (communément appelées « poumons blancs »), qui se traduisent généralement par des taux de mortalité plus élevés. Les hôpitaux et les crématoriums de nombreuses villes sont soumis à une pression énorme.

En Chine, de nombreuses personnes sont inquiètes et cherchent anxieusement des moyens afin de rester en bonne santé. Face à la pandémie, les pratiquants de Falun Dafa expliquent aux gens comment rester en sécurité et en bonne santé en s’identifiant à Authenticité-Bienveillance-Tolérance, le principe du Falun Dafa, et en rejetant le PCC.

Le Falun Dafa, également connu sous le nom de Falun Gong, enseigne aux gens à vivre selon le principe Authenticité-Bienveillance-Tolérance. La pratique comprend également cinq exercices (learnfalundafa.org). En suivant ses enseignements, un nombre incalculable de pratiquants de Falun Dafa ont vu leur santé se rétablir et leur caractère s’améliorer.

De nombreux non-pratiquants ont également été bénis en condamnant la persécution du Falun Dafa par le PCC et en récitant les phrases de bon augure « Falun Dafa est bon, Authenticité-Bienveillance-Tolérance est bon ». De nombreux exemples de ce phénomène dans de nombreux pays différents ont été documentés sur Minghui.

Certaines personnes doutent qu’il suffise de réciter les phrases de bon augure du Falun Dafa et de rejeter le PCC pour se prémunir contre le virus. Nous aimerions expliquer ce phénomène en nous basant sur la science moderne.

Santé et systèmes de cultivation

Avec un diamètre de 100 nanomètres (ou 0,0001 millimètre), les coronavirus sont beaucoup plus petits que les cellules humaines. Le matériel génétique de l’ARN est serré au centre du virus, et est entouré d’une enveloppe composée d’une membrane, d’une enveloppe et d’une pointe.

On sait que les UV affaiblissent le virus. Avec une longueur d’onde de 10 à 400 nanomètres, les UV peuvent endommager l’information génétique stockée dans l’ARN, inactivant ainsi le virus. En outre, on sait également que les UV affectent la structure des protéines, les rendant non fonctionnelles.

De même, le qigong et d’autres systèmes de médecine chinoise peuvent avoir le même effet que les UV. Ces systèmes régulent la circulation de l’énergie dans le corps afin d’améliorer la santé et de prévenir les maladies. M. Li Hongzhi, le fondateur du Falun Dafa, explique :

« Par la cultivation et la pratique, la personne pourra mettre en valeur l’énergie de cette matière et la faire agir sur sa constitution physique en la fortifiant et en dissipant les maladies.

« Une phrase dit : “La lumière de Bouddha illumine tout, bienséance et loyauté rayonnent harmonieusement”. Cela veut dire qu’un pratiquant de la Loi juste a son corps chargé d’un grand volume d’énergie. Partout où il va, tous les états anormaux situés dans la sphère d’influence de son énergie sont rectifiés et rendus normaux.

« Par exemple, si quelqu’un souffre de maladie, c’est que son corps est dans un état anormal ; quand cet état est rectifié, sa maladie disparaît. » (Chapitre 1, Falun Gong)

Cela correspond à différents systèmes de cultivation à travers l’histoire. Les os des doigts du Bouddha Sakyamuni dans la province du Shaanxi ressemblent à du jade blanc et attestent de l’existence d’une matière de haute énergie. Dans le mont Jiuhua, dans la province de l’Anhui, les corps des moines ont été conservés pendant des centaines d’années.

Comment éviter la maladie

Le maintien de valeurs morales élevées permet d’éviter la maladie. « Lorsqu’une personne possède un qi (énergie) vertueux en son sein, aucune méchanceté ne peut l’envahir », selon le Huangdi Neijing (Classique interne de l’empereur jaune), un ouvrage classique de médecine chinoise.

Depuis sa prise de pouvoir en 1949, le PCC a largement balayé cette tradition. Avec une idéologie centralisée faite de mensonges, de méchanceté et de lutte des classes, le PCC a lancé de nombreuses campagnes politiques visant à dresser un groupe de personnes contre un autre. En outre, pendant la Révolution culturelle (1966-1976) le PCC a systématiquement supprimé les valeurs traditionnelles et la liberté lors du massacre de la place Tiananmen en 1989.

En 1992, après sa présentation au public, le Falun Dafa a non seulement amélioré la santé et le niveau moral de ses pratiquants, mais a également profité à la société dans son ensemble. En juillet 1999, l’ancien dirigeant du PCC, Jiang Zemin, jaloux de la popularité du Falun Dafa, a lancé une campagne nationale visant à l’éliminer. Des dizaines de millions de pratiquants ont été victimes de discrimination en raison de leur croyance. Un nombre incalculable d’entre eux ont été arrêtés, détenus, emprisonnés et torturés (notamment en étant astreints à des travaux forcés, en subissant des violences mentales et physiques, et même en étant victimes de prélèvements forcés d’organes).

Se ranger du côté du PCC pour faire de mauvaises actions entraînera des conséquences telles qu’une mauvaise santé, des maladies et d’autres problèmes. En soutenant des pratiquants innocents et en récitant « Falun Dafa est bon, Authenticité-Bienveillance-Tolérance est bon », une personne se conforme aux valeurs traditionnelles et sera récompensée par la santé.

Comme M. Li, le fondateur de Falun Dafa, l’a écrit :

« En fait, les épidémies surviennent en soi pour viser le cœur de l’homme, la dépravation de la moralité et le karma devenu énorme.

« Cependant, une épidémie telle que l’actuel “virus du PCC” (la pneumonie de Wuhan) survient dans un objectif précis et avec une cible précise. Elle vient pour éliminer les membres du Parti pervers et ceux qui suivent le PCC pervers. » (« Rationalité »)

En d’autres termes, rejeter le PCC et adopter les valeurs traditionnelles nous aidera à rester en bonne santé et en sécurité.

Tout le contenu publié sur ce site est protégé par les droits d’auteur de Minghui.org. Minghui produira des compilations de son contenu en ligne régulièrement et en des occasions spéciales.

Traduit de l’anglais