(Minghui.org) Lorsque je me suis rendu à une foire pour sensibiliser les gens à la persécution du Falun Gong par le Parti communiste chinois (PCC), un homme m’a écouté attentivement. Je lui ai donné le livre Les Neuf commentaires sur le Parti communiste et lui ai demandé d’y jeter un coup d’œil. Il m’a remercié et est parti.

Lorsque je l’ai recroisé plus tard, je lui ai demandé s’il avait fini de lire le livre. Il s’est livré avec volubilité :

« Oui, je l’ai terminé. Tout est vrai. Il y a eu tellement d’autres mauvaises actions commises par le PCC, mais le livre ne les a pas mentionnées. Le PCC est tellement mauvais. Il n’a pas seulement tué tant de gens, mais il est aussi corrompu jusqu’à la moelle. Chacun de ses fonctionnaires, quelle que soit sa position, a probablement commis des crimes graves. Notre société est sans espoir. Le citoyen moyen ne voit aucun espoir. Si quelqu’un peut faire tomber ce gouvernement, il y aura de l’espoir pour la Chine. »

J’ai répondu : « C’est la volonté du Ciel d’éliminer le PCC. C’est pourquoi nous, pratiquants de Falun Gong, diffusons les faits et persuadons les gens de démissionner du PCC. Ceux qui se dissocient du PCC seront protégés et bénis, et ils auront un avenir brillant. »

« Je suis membre du Parti. Pouvez-vous m’aider à démissionner ? Je ne veux pas sombrer avec lui. »

« Je sais que le Falun Gong est bon ! »

Un jour, j’ai parlé du Falun Gong à un vieux vendeur de légumes. Il m’a dit avec beaucoup d’enthousiasme : « Aujourd’hui, j’ai appris que le Falun Gong est vraiment bon ! Je viens de vendre des légumes à une personne. Il m’a donné dix yuans et j’ai cru qu’il s’agissait de 100 yuans. Je lui ai donc rendu 90 yuans de monnaie. Cette personne m’a fait remarquer qu’elle ne m’avait payé que 10 yuans et que je ne devais pas lui rendre autant de monnaie. »

« Je m’en suis rendu compte tout de suite et je l’ai remercié. Si c’était quelqu’un d’autre, ne l’aurait-il pas empoché ? Il m’a dit qu’il était un pratiquant de Falun Gong et que son Maître leur avait enseigné à être une bonne personne et à être toujours prévenant envers les autres. »

« Dans la société actuelle, qui ne court pas après l’argent ? Je peux à peine gagner 90 yuans par jour. S’il ne me l’avait pas dit, j’aurais perdu beaucoup aujourd’hui. »

Tout le contenu publié sur ce site est protégé par les droits d’auteur de Minghui.org. Minghui produira des compilations de son contenu en ligne régulièrement et en des occasions spéciales.

Traduit de l’anglais