Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

279,318,791 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2017 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Opinions


Pourquoi son identité demeure-t-elle un mystère?


[Site Clartés et Sagesse]



Par Liao Ran


Pour le dixième anniversaire de l’incident d'auto-immolation mis en scène place Tiananmen, les médias du PCC ont ressorti du placard et rembobiné le canular d’auto-immolation, dans une tentative de lancer une deuxième série d’attaques diffamatoires contre le Falun Gong. Toutefois, ils ont attiré l’attention de médias étrangers, les amenant à creuser davantage cette histoire. Dans le processus, l’émergence de nouvelles preuves a clarifié certaines questions demeurées obscures jusque-là. L’une d’elles en particulier est l’identité d’une certaine journaliste apparue dans une série de reportages sur la diffusion de l’auto-immolation sur le programme Point focal de CCTV. Le suivi et la révélation de l’identité de la journaliste ont rendu impossible d'accorder à la sinistre farce hypocrite du PCC le moindre degré de crédibilité.


La journaliste était” Li Yuqiang”, qui n’a jamais montré son visage dans la série de programmes accusant et diffamant le Falun Gong, diffusés sur 'Point Focal' à la suite de l’auto-immolation mise-en-scène. Assurément Li Yuqiang n’est qu’un simple pseudonyme, le véritable nom de la journaliste étant toujours inconnu. Cette Li Yuqiang est en fait un personnage spécial, puisque son identité en tant que journaliste n’a pas encore été confirmée.


Dans les reportages du PCC sur l’incident d’auto-immolation, du début à la fin, Li Yuqiang était seule à jouer le rôle de journaliste. Qui plus est, elle agissait à la fois en tant que journaliste et rédactrice pour les séries de reportages liées à l’auto-immolation. Ce qui a amené les gens à suspecter qu’il y avait derrière Li Yuqiang une équipe de rédacteurs. Il y avait évidemment plus d’une seule personne clé participant à l’incident d’auto-immolation mise en scène. Par exemple, le photographe qui a tout filmé n’a toujours pas été retrouvé après toutes ces années. Il est certain que le photographe n’est pas non plus autorisé à apparaitre en public. Les détails spécifiques à propos de cette personne demeurent aussi un secret.


Selon la dernière investigation, nous avons appris que cette “Li Yuqiang” est apparue à la suite de l’incident d’auto-immolation. Personne n’avait jamais entendu parler d’elle jusque là. Après l’incident, son nom a tout à coup été connu du monde extérieur. Mais il mérite d’être noté que durant chaque interview télévisé, son visage n’a jamais été montré ; des prises de vue de côté, arrières, ou floutées ont été utilisées pour masquer son visage. L’identité de Li Yuqiang demeure donc un mystère pour le monde extérieur.


Les journalistes sont des personnages publics et nombre d’entre eux ne refusent pas une opportunité de devenir célèbre, alors pourquoi dissimule-t-elle son identité?


Regardons cela d’une autre perspective: si les auto-immolateurs étaient vraiment des pratiquants de Falun Gong, ce qui aurait été le souhait le plus cher du PCC, pourquoi est-ce que tout a été géré de façon si secrète. Il aurait dû être plus qu’heureux d’avoir davantage de médias et de journalistes célèbres couvrant l’incident. Dans ce cas, le PCC n’aurait pas eu besoin de manipuler et de contrôler l’opinion publique, le public aurait été capable de voir par lui-même ce qu’est le Falun Gong. Cependant du début à la fin, s'agissant des reportages sur cette affaire, le PCC s’en est entièrement tenu au sien propre. Son monopole des reportages suffit à révéler qu’il a orchestré l’auto-immolation. Celui qui a pris l’initiative de s’impliquer dans sa couverture est probablement la mystérieuse Li Yuqiang.


Mais qui diable est Li Yuqiang?


Un membre du personnel de CCTV s'est récemment adressé à un journal à l’étranger, The Epoch Times, à propos de Li Yuquiang: “En fait elle n’est pas dans notre établissement. Ces programmes qu’elle a produits, nombre d’entre nous ne les ont pas aimés non plus. Nous souhaitons tous garder nos distances, craignant d’encourir le malheur. Elle ne se montre pas souvent [dans le bureau] et fait toujours mystère de tout. »


Un autre employé de CCTV a commenté: “Elle a été envoyée ici par les plus hautes autorités, et nous n’avons aucun contrôle sur elle. Elle a une relation étroite avec le Bureau 610 central. Elle se spécialise dans la production de programmes calomniant le Falun Gong, " et " nous n’avons pas non plus idée de là où elle se trouve. Nous ne pouvons pas la contacter. " La plupart du personnel de CCTV a dit qu’ils ne la connaissaient pas ni ne savaient rien de ses antécédents.


Les pratiquants de Falun Gong ont réalisé un film intitulé 'False Fire' basé sur la diffusion du court-métrage vidéo de l’auto-immolation mise en scène sur CCTV. Le film révélait méticuleusement le stratagème du PCC. Rechercher l’identité de Li Yuqiang dix ans plus tard peut permettre une compréhension plus complète et plus approfondie du canular de l’auto-immolation. Pourquoi Li Yuqiang est-elle restée invisible pendant toutes ces années? Pourquoi se montrait-elle si mystérieuse en se présentant? Parmi la série de reportages sur l’incident d’auto-immolation place Tiananmen, pourquoi n’y avait il qu’une seule journaliste se comportant avec autant de mystère? Ces questions fournissent à elles seules une opportunité pour chacun de voir à travers les nombreux crimes du PCC.


Quoiqu’il en soit, son identité et le mystère qui l’entoure sera un jour révélé.


Traduit de l’anglais


Version anglaise : http://www.clearwisdom.net/html/articles/2011/2/18/123318.html
Version chinoise :
http://minghui.ca/mh/articles/2011/2/1/她的身份为何如此神秘--235562.html