Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

268,024,012 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Partages et compréhensions entre les pratiquants


Les pratiquants de Sydney célèbrent le 16e anniversaire de la première conférence de Maître Li en Australie

 

Écrit par Hua Qing, journaliste de Minghui, Sydney, Australie

 

 

(Minghui.org) M. Li Hongzhi, le fondateur du Falun Gong a donné sa première conférence à Sydney, en Australie, en 1996, afin de transmettre la pratique du Falun Gong et ses principes de Authenticité – Compassion – Tolérance au public. Le 3 août 2012 marque le 16e anniversaire de cette grande occasion. Les pratiquants de Falun Gong de Sydney ont commémoré l'événement par l'étude de la « Conférence de Sydney, » la publication officielle de la conférence de M. Li en 1996 se rappelant avec émotion les trois conférences de M. Li en Australie.

 

Mme Meng a été l'une des pratiquantes qui a eu l'honneur d'écouter la première conférence de M. Li à Sydney il y a 16 ans. « Seize ans se sont écoulés en un éclair », a-t-elle dit, rappelant « qu 'elle se sentait extrêmement bénie quand le Maître a parlé » de la cultivation-pratique.

 

Mme Wu, une ancienne journaliste, a eu le plaisir d'être présente lors de la conférence de presse tenue lors de la troisième visite de M. Li en Australie. Elle a raconté comment elle a commencé à pratiquer le Falun Gong.

 

Elle a dit : « Quand le Maître est venu ici pour la troisième fois, les médias du monde ont été bouleversés par l'appel pacifique non planifié et pourtant calme et paisible des pratiquants de Falun Gong (l'appel du 25 avril à Beijing) qui demandaient la libération de leurs compagnons de pratique de Tianjin [qui, la veille, avait été battus et arrêtés par la police]. De nombreux médias chinois et occidentaux étaient impatients d'interviewer le Maître. J'ai été l'une des journalistes désireuses de lui poser des questions. J'avais dressé une liste de questions. Ma [toute première question sur la liste ] était : 'Pourquoi l'école de Bouddha utilise-t-elle une fleur de lotus comme symbole ?' Nous, les journalistes, avions été invités à écouter la conférence du Maître et les expériences de cultivation des pratiquants de Falun Gong avant la conférence de presse. Le Maître a répondu à ma question pendant la conférence. Je ne lui ai même pas posé la question! J'ai été étonnée. J'ai été impressionnée et émerveillée par la réponse. Je me suis assise et j'ai écouté la conférence du Maître. Je me suis sentie enveloppé d'une énergie puissante. J'ai porté une attention particulière à chaque mot que le Maître a dit. J'ai alors décidé de commencer à pratiquer le Falun Gong ! »

 

Mme Wu a dit qu'elle a d'abord lu le Zhuan Falun, le texte principal du Falun Gong, dans le désir d'avoir une bonne santé physique. Elle était perplexe quant aux raisons pour lesquelles ce livre était écrit dans un langage simple, par opposition aux anciennes écritures bouddhistes qui ont été écrites en chinois classique compliqué. Finalement, cependant, elle a réalisé que le Maître a choisi un langage simple afin que davantage de gens puissent apprendre le Falun Gong.

 

Mme Wu a également parlé du moment où elle a été la plus heureuse : « J'ai serré la main du Maître après l'entrevue, je me tenais juste devant lui, mais je ne pouvais pas bien voir son visage. Son visage était très rayonnant. J'étais sans voix. Le Maître m’a dit : 'Vous devez étudier les livres de Falun Gong davantage. Je vous dis la vérité. Vous devez les étudier davantage.' Comme j'ai eu de la chance ! »

 

Une autre pratiquante de Falun Gong lors de la célébration du 16ème anniversaire a partagé qu'elle avait récemment trouvé cinq fleurs d'Udumbara chez elle. Udumbara est un mot sanskrit qui signifie « fleur céleste de bon augure. » Selon les écritures bouddhistes, elle s'épanouit tous les 3000 ans. Dans le volume 8 des Écritures bouddhistes Phonétique Huilin et interprétation, il est dit : « Udumbara est le produit de phénomènes inquiétants et surnaturel, c'est une fleur céleste qui n'existe pas dans le monde humain. Si un Tathagata ou Roi de la Roue d'or apparaît dans le monde humain, ces fleurs se manifesteront en raison de leur grande vertu et bénédiction. » Une fleur d'Udumbara a été découverte en Corée en 1997. Depuis lors, elle a également été vue en Chine, à Hong Kong, à Taiwan, en Californie, à New York, au Texas et à d'autres endroits à travers le monde.

 

Les pratiquants de Falun Gong ont terminé le rassemblement du 16e anniversaire en chantant avec la vidéo « Ode à la grâce du Maître. »

 

 

Traduit de l'anglais au Canada

 

Version anglaise: http://en.minghui.org/html/articles/2012/8/11/134893.html

Version chinoise: http://www.minghui.org/mh/articles/2012/8/3/261110.html