Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

271,301,493 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Nouvelles et activités dans le monde


Chinatown de Londres : De nombreuses personnes apprennent les atrocités sur les prélèvements d’organes en Chine et signent la pétition

 

 

(Minghui.org) Les pratiquants de Falun Gong au Royaume-Uni ont organisé des activités le week-end dans le Chinatown de Londres, afin de clarifier les faits à propos du Falun Gong. Ils ont sensibilisé les esprits concernant la pratique barbare de collecte d’organes à vif sur des pratiquants de Falun Gong par le Parti communiste chinois (PCC). Ils ont également encouragé les citoyens chinois à se retirer du PCC (et de ses organisations affiliées) afin de prendre leurs distances des horreurs perpétrées par le Parti, et du sort qui pourrait attendre ceux qui le suivent de près.

 

Le 29 juin, les pratiquants ont organisé une pétition, initiée par l’organisation Doctors Against Forced Organ Harvesting (DAFOH), appelant au soutien international pour mettre fin à la collecte à grande échelle d’organes à vif sur des pratiquants de Falun Gong en Chine, « Une forme de mal sans précédent sur cette planète », comme l'a décrite un célèbre avocat international des droits de l’homme.

 

Les pratiquants de Falun Gong du Royaume-Uni clarifient les faits dans le quartier chinois de Londres.

 

Panneaux de clarification des faits

 

Le Chinatown de Londres est un endroit populaire à la fois pour les résidents chinois et pour les touristes. De nombreux touristes ayant assisté aux activités, ont déclaré qu’ils entendaient parler du Falun Gong pour la première fois et ont trouvé bouleversant le contraste entre la paisible pratique du Falun Gong et le prélèvement cruel et sanglant d’organes à vif perpétré par le régime du PCC. Des passants ont déclaré : « C’est horrible ! La persécution a-t-elle toujours lieu ? » « Merci beaucoup de nous informer de cela. » « Je vais me renseigner davantage à propos du Falun Gong sur Internet. » Beaucoup ont signé la pétition de soutien au Falun Gong, contre le crime des prélèvements d’organes à vif.

 

Signer la pétition contre le prélèvement d’organes à vif sur des pratiquants de Falun Gong en Chine.

 

Signer la pétition contre le prélèvement d’organes à vif sur des pratiquants de Falun Gong en Chine.

 

Signer la pétition contre le prélèvement d’organes à vif sur des pratiquants de Falun Gong en Chine.

 

Signer la pétition contre le prélèvement d’organes à vif sur des pratiquants de Falun Gong en Chine.

 

M. Alfred Monk : « La monstruosité des prélèvements d’organes à vif dépasse les crimes d’Hitler »

 

M. Alfred Monk regarde les panneaux

 

M. Alfred Monk, 85 ans et londonien de longue date, a vécu à Londres pendant toute la Seconde guerre mondiale, mais il n'en a pas moins été profondément perturbé par la barbarie des prélèvements d’organes à vif sur des pratiquants de Falun Gong par le PCC, déclarant qu'un tel mal était pire que les crimes d’Hitler. Il a signé la pétition sans hésitation et déclaré que le PCC était similaire à Hitler, en ce qu’il ne se préoccupait que de pouvoir et était prêt à tout pour y parvenir.

 

M. Monk a montré un vif intérêt pour le Falun Gong et a passé un long moment à lire l'information sur les panneaux. En partant, il a rencontré une pratiquante qui distribuait des imprimés. Il a écouté son récit de la persécution qu’elle avait elle-même endurée dans un centre de détention, lorsqu’elle était en Chine ; ses yeux se sont embués de larmes.

 

Il a déclaré avec émotion : « Il y a longtemps, j’avais quatre amis, mais je ne savais pas qu’ils étaient Juifs. Plus tard, Hitler a commencé à les persécuter. À cette époque, je pensais, comment de si bonnes personnes peuvent-elles être persécutées simplement pour leur foi ! Cela m'a montré à quel point Hitler était malfaisant. Aujourd’hui, je pose la question : 'Pourquoi autant de bonnes personnes chinoises sont-elles persécutées ?' »

 

Luke, 10 ans, et sa mère ont signé la pétition.

 

Luke est un charmant garçon de 10 ans. Lui et sa mère ont passé un long moment à regarder les panneaux d'information. Un pratiquant s'est approché et a demandé à sa mère si elle voulait signer la pétition. « Oui » a-t-elle répondu. « S’il vous plaît, mettez aussi mon nom a déclaré Luke avec empressement. » Sa mère l’a encouragé à signer lui-même, et il a solennellement apposé son nom sur la pétition.

 

Sarah, une passante, a reçu un imprimé intitulé : Tué pour ses organes en raison de sa croyance spirituelle. Elle s’est immédiatement arrêtée et voulait avoir davantage d’informations de la part de la pratiquante qui lui avait tendu l'imprimé. Visiblement choquée par les explications, en particulier s'agissant des atrocités des prélèvements d’organes à vif, elle l'a remerciée de l'avoir informée et mentionné combien il était important de révéler la persécution. Elle voulait en apprendre plus, et aussi en informer d'autres. Elle a signé et pris plusieurs feuilles de pétitions avec elle.

 

Les Chinois de l'étranger montrent leur soutien

 

Le Chinatown de Londres est aussi un endroit populaire pour les Chinois de l'étranger. L’activité de pétition leur a aussi fourni une opportunité d’apprendre les faits concernant le Falun Gong. Des étudiants de Chine ont été surpris de voir tant de personnes de pays et de races différentes signer la pétition pour soutenir le Falun Gong.

 

Deux d'entre eux ont lu les documents de clarification des faits d’une traite et ont eu une discussion amicale avec un pratiquant. Sur le point de partir, ils se sont retournés et ont déclaré : « Continuez ! » Tout en clarifiant les faits à propos du Falun Gong, les pratiquants ont encouragé un bon nombre de Chinois à démissionner du PCC et de ses organisations affiliées, et à prendre une bonne position pour l'avenir.

 

 

Traduit de l'anglais en Europe

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2013/7/6/140900.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2013/7/1/在伦敦唐人街揭露活摘器官--民众支持(图)-276088.html