Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

290,071,132 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2017 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Les faits de la persécution


Nouvelles tardives : Des avocats de la défense exigent que le juge suive la loi lors d'audiences préliminaires

 

Écrit par un correspondant de Minghui dans la province du Liaoning, Chine

 

 

(Minghui.org) Deux audiences préliminaires ont eu lieu respectivement le 25 avril et le 8 juin 2017, en préparation pour un procès commun contre douze habitants de la ville de Fushun arrêtés pour leur croyance. Les avocats de la défense ont exigé que le juge président cherche la justice pour leurs clients.

 

Lu Qing, Hu Fengqiu, Xu Guirong, Zhang Guiping, Liu Fengjuan, Li Mingyu, Qin Zengyun, Pan Fude, Dong Weirong, Jiang Shun'ai, Li Gang et Li Yanrong ont été arrêtés le 22 juillet 2016 pour avoir refusé de renoncer au Falun Gong, une discipline spirituelle persécutée par le régime communiste chinois. Ils se trouvent au centre de détention de Nangou.

 

Les pratiquants ont loué les services de neuf avocats en tout pour les représenter. Les avocats ont exprimé les opinions suivantes aux deux audiences préliminaires :

 

1. Le système judiciaire n'a aucune juridiction sur ces cas, parce que les pratiquants ont été arrêtés pour leur croyance spirituelle.

 

2. Les pratiquants ont été accusés d'« utiliser une secte pour saper l'application de la loi », un prétexte standard utilisé par le régime communiste chinois pour diffamer et emprisonner les pratiquants de Falun Gong. Toutefois, aucune loi n'a jamais reconnu le Falun Gong comme secte.

 

3. Les juges et les procureurs, qui sont des membres du Parti communiste chinois athée, ne sont pas aptes à poursuivre en justice les pratiquants de Falun Gong, qui croient à l'existence des divinités, et doivent par conséquent être récusés.

 

4. Les actes d'accusation contiennent de fausses preuves contre les pratiquants, en effet, ceux-ci ont dit qu'ils n'ont jamais distribué des documents de Falun Gong le jour allégué par les procureurs.

 

5. Les informateurs qui ont signalé les pratiquants, les agents qui les ont arrêtés et les agents qui ont mené les interrogatoires doivent tous être présents au tribunal pour faire face à un examen croisé.

 

6. L'audience doit être ouverte au public sans limites quant au nombre d'auditeurs.

 

7. Le procès doit avoir lieu au tribunal local au lieu du centre de détention, comme prévu.

 

Le juge Tian Hao du tribunal du district de Dongzhou a présidé les deux audiences, qui ont exclu la présence des membres des familles des pratiquants. Lors de la deuxième audience, le président de la cour et quatre agents du Bureau de la sécurité intérieure locale et du Comité des affaires politiques et juridiques se sont pointés soudainement alors qu'ils n'avaient aucune raison d'être là. Certains avocats ont protesté et Tian a suspendu brièvement la séance. Quand ils ont repris la réunion, ces cinq personnes étaient parties.

 

Les avocats ont réitéré leur demande de voir le juge suivre la loi pour poursuivre leurs clients en justice. Il n'est toutefois pas clair si le procès a eu lieu après les deux audiences préliminaires.

 

Voir aussi :

 

La police de Fushun engage des poursuites en justice contre 12 pratiquants pour la troisième fois

 

 

Traduit de l'anglais en Suisse

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2017/11/11/166358.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2017/11/9/356487.html