Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

291,726,568 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2017 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Nouvelles et activités dans le monde


Le Fahui de Minghui unit les pratiquants à l'intérieur de la Chine avec les pratiquants du monde entier (partie 2 sur 3)

 

Écrit par des correspondants de Minghui en Australie et Nouvelle-Zélande

 

 

(Minghui.org) Suite de la première partie

 

Cette année, le Fahui de Minghui annuel en ligne (conférence de partage d'expériences) sur Minghui.org a une fois de plus donné aux pratiquants en Chine une occasion de partager leurs histoires et leurs compréhensions avec les pratiquants en dehors de la Chine. Cela aide tous les pratiquants à mieux cultiver, éveiller les êtres et accomplir nos missions.

 

Comme dans d'autres régions, les pratiquants en Australie et en Nouvelle-Zélande ont dit qu'ils ont été émus par les cœurs sincères des pratiquants chinois de valider le Fa, ainsi que leur gratitude envers le Maître. « Bien que nous soyons en Australie, nous sentons que nous suivons le même principe du Fa,et les exigences du Fa pour nous sont les mêmes », a déclaré une pratiquante. Elle a dit que les pratiquants en Chine ont très bien fait dans cet environnement difficile et elle a beaucoup appris en lisant leurs expériences.

 

L'importance de bien se cultiver soi-même

 

Mme Xu de Nouvelle-Zélande a dit : « À travers les articles du Fahui de Minghui, je vois qu'il est très important de bien me cultiver. J'ai pris quelques idées de ces articles. »

 

Mme Xu a dit qu'elle a beaucoup appris de l'article « La cultivation et pratique apporte de grands changements à ma famille ».

 

Dans cet article, l'auteur a dit :

 

« Je m'étais concentrée sur « moi » pendant des années pendant la cultivation et pratique. J'avais rétréci le sens de la cultivation. « Je veux cultiver et pratiquer » était plus important que toute autre chose. Personne ne pouvait retarder ma cultivation et pratique. Personne ne pouvait affecter ma cultivation et pratique. Je pensais que la cultivation et pratique était la chose la plus importante. Je sacrifiais tout ce qui interférait avec ma cultivation et pratique, y renonçais, l'excluais, y restais à l'écart et l'abandonnais. Je suis allée à l'extrême dans la cultivation et pratique, dans la mesure où même ma validation du Fa était basée sur l'égoïsme. C'est pourquoi j'avais toujours des problèmes. »

 

« Quant à mes relations familiales, je n'avais jamais pensé qu'elles étaient apparues pour le bien de ma cultivation et pratique. Leurs problèmes étaient tous liés à moi. Ils étaient mes miroirs. J'aurais dû regarder à l'intérieur pour identifier mes problèmes, mais je n'avais pas cultivé. Leur situation désespérée m'a éveillée : j'ai commencé à regarder à l'intérieur pour identifier mes attachements et j'en ai trouvé beaucoup. »

 

Mme Xu a dit que cet article l'a aidée à changer la façon dont elle éduque ses enfants.

 

« Une fois que vous vous cultivez bien, vous pouvez bien éduquer vos enfants. J'avais l'habitude de forcer mes enfants à lire le Fa et à faire les exercices. J'attendais beaucoup d'eux. En raison de mon attachement à eux, mon ton n'était pas agréable ou paisible. Non seulement ils ne répondaient pas bien, mais parfois ils m'ont ignorée. »

 

« J'ai toujours pensé que tout ce que je faisais était pour leur bien. Alors je ne comprenais pas pourquoi ils me traitaient comme ça. Plus tard, j'ai regardé en moi et constaté que j'avais une forte envie de changer les autres et d'essayer de mesurer les autres à mes propres critères. Ça ne marche pas. Alors j'ai calmement partagé avec mes enfants ma compréhension de lire le Fa et de faire les exercices. Ils m'ont aussi dit ce qu'ils pensaient. Nous avons amélioré notre communication. Quelques jours plus tard, mes enfants m'ont dit qu'ils avaient fait un calendrier pour étudier le Fa et faire les exercices. Je peux dire qu'ils essaient de leur mieux d'exécuter le plan. »

 

« Grâce à cette expérience, je vois le pouvoir de regarder en soi. »

 

Sauver les gens avec des motivations droites

 

Mme Wang de Melbourne a commencé à pratiquer en 1996. Elle a lu tous les articles du Fahui de Minghui. La pratiquante de 79 ans a imprimé les articles tous les jours et les a partagés avec d'autres pratiquants âgés qui ne savaient pas utiliser un ordinateur.

 

Mme Wang a dit : « Les pratiquants en Chine cultivent solidement et clarifient activement la vérité. Ils traitent la cultivation sérieusement, en particulier l’étude du Fa. »

 

Mme Wang a hautement loué les articles. « Les auteurs ont vraiment consacré leur cœur aux articles et sont très sincères. Il n'y a pas de vantardise dans les articles. Bien que certains des auteurs n’aient pas reçu une haute éducation, leur écriture est toujours si émouvante. Pourquoi ? Parce que leur cœur est pur. Ils s'assimilent au Fa, de sorte que leurs expériences révèlent l'essence de la cultivation. Le partage est vraiment précieux. »

 

« Les articles m'ont encouragé à bien faire aussi. Je pense que le temps pour nous cultiver est vraiment limité. J'ai essayé de mémoriser le Fa auparavant et maintenant j'ai repris la mémorisation. J'espère que je vais m'assimiler au Fa par la mémorisation. Chaque jour, je me mesure moi-même par rapport au Fa. Si je vois un attachement, j'essaie de m'en débarrasser tout de suite. »

 

Ce qui a le plus touché Mme Wang est l'article « Un pratiquant de 87 ans clarifie les faits tous les jours ». « Je suis étonnée de voir comment il chérit le temps et passe tout son temps pour la cultivation. »

 

L'auteur a dit dans l'article : « Maintenant, j'aide plus de 10 000 personnes à démissionner chaque année et j'ai aidé en tout plus de 110 000 personnes. Je sors pour parler aux gens tous les matins, 365 jours par an. Je n'ai manqué aucune journée même s'il y avait de la pluie, du vent ou si c'était un jour de congé. Si je ne peux pas y aller le matin, alors je sors l'après-midi. »

 

« J'essaie de garder mes pensées aussi pures et claires que possible. Je ne regarde pas la télévision, je ne bavarde pas avec mes enfants de choses banales. Je me lève à 3 h 50 et je fais les exercices, j'émets la pensée droite (FZN) à 6 h. Ensuite je prends le petit-déjeuner, j'étudie une ou deux leçons du Zhuan Falun et ensuite, je lis d'autres enseignements. À 10 h, je sors pour parler aux gens et en général, j'arrive chez moi vers 15 h. Alors j'étudie une ou deux leçons du Zhuan Falun avant le dîner. Plus tard, j'étudie d'autres enseignements et j'écoute la Radio Minghui. »

 

Mme Wang a dit : « Au cours des dix dernières années, je suis allée à des endroits touristiques pour clarifier la vérité tous les jours. Cependant, au fur et à mesure que le temps passe, je me suis relâchée dans mon cœur. Je n'ai pas traité le salut des gens comme une chose aussi importante que je le faisais avant. Cet article m'a vraiment touchée. Si mon cœur est pur et que ma motivation pour sauver les gens est droite, alors j'ai le pouvoir d'éliminer les mauvaises choses. Donc, c'est à cause de mes propres échappatoires dans la cultivation que parfois je n'ai pas aidé les gens à démissionner du Parti. »

 

« Certains touristes chinois ont refusé de m'écouter ou d'accepter des documents de ma part. Les articles du Fahui de Minghui ont changé mon attitude. Comme mon attitude change, leur attitude change aussi. Ils sont prêts à m'écouter. Je crois que si je suis vraiment déterminée à sauver les gens, ils vont écouter ce que je dis.

 

Devenir une divinité de haut niveau

 

M. Steven Zhang du Queensland a dit : « Les articles sont de haute qualité, et ils manifestent l'essence de la cultivation et la résistance pacifique contre la persécution. J'ai été touché que beaucoup de pratiquants cultivent solidement dans l'environnement difficile. L'article « L'endroit le plus sûr se trouve où nous faisons les trois choses bien » est le plus impressionnant pour moi. J'ai lu attentivement chaque mot. Il y a trois bons points dans cet article :

 

Tout d'abord, les pratiquants en Chine sont vraiment déterminés à sauver les gens sans discrimination. Ils essaient de sauver tout le monde, y compris les pauvres et les riches.

 

Deuxièmement, l'auteur n'a pas blâmé ses compagnons de cultivation, quand ils l’ont mal compris, ou même l’ont « vendu ». Au lieu de cela, il a essayé de les comprendre, de les traiter avec compassion et de leur pardonner. Ensuite, il a organisé le sauvetage des pratiquants emprisonnés. Cela montre vraiment ce qu'est une divinité de haut niveau sans égoïsme.

 

Troisièmement, l'auteur se mesure constamment au Fa. Il essaie de s'assimiler au Fa et d’atteindre le monde d'une divinité.

 

M. Zhang a également dit : « Dans l'environnement à l'étranger, nous développons facilement l'attachement au confort. Ici, dans la cultivation quotidienne, je peux lire le Fa et regarder en moi. Mais quand quelque chose d’important arrive, je n'arrive pas à maintenir mon xinxing. Je n'arrive pas à complètement abandonner l'ego et regarder en moi quand il y a un conflit entre moi et les autres pratiquants. »

 

« Les articles du Fahui m'ont vraiment touché. J'ai beaucoup appris d'eux. Authenticité-Bienveillance-Tolérance n'est pas un slogan et je vais suivre ce principe. Maintenant, j'essaie de mon mieux d'abandonner l'ego et de me cultiver solidement. Je sens que je marche dans la bonne direction. J'essaie de collaborer avec la personne de contact locale dans la promotion de Shen Yun. J'essaie de prendre plus de responsabilités et d'équilibrer le temps que je consacre au travail quotidien, à la famille et aux projets de Dafa. »

 

 

Traduit de l’anglais au Canada

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2017/12/1/166589.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2017/11/24/357089.html