Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

287,024,735 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2017 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Les faits de la persécution


M. Zheng Xilin à nouveau arrêté après avoir été emprisonné pendant cinq ans

 

Écrit par un correspondant de Minghui de la province du Heilongjiang, Chine

 

 

(Minghui.org) M. Zheng Xilin, de la ville de Qiqihar, a été arrêté à son travail le 25 janvier 2017 par des policiers de la division de la sécurité intérieure du canton de Longjiang.

 

Le 15 janvier, M. Zheng, âgé d'une quarantaine d'années, a accroché dans une zone publique des banderoles sur lesquelles il y avait des informations sur le Falun Gong. La police l'a remarqué et a commencé à le suivre. Ils ont mis à sac son domicile et ont confisqué sa voiture, un ordinateur, une imprimante, plus de 1000 yuans en espèces et d'autres effets personnels.

 

La police l'a battu jusqu'au sang pour le forcer à fournir les noms d'autres pratiquants de Falun Gong.

 

Emprisonnement précédent

 

M. Zheng a commencé à pratiquer le Falun Gong en 1996 et il n'a pas arrêté de parler aux autres des avantages de cette pratique même depuis que le Parti communiste chinois a commencé à persécuter les pratiquants en juillet 1999.

 

Il a été arrêté en octobre 2003 pour avoir accroché des banderoles au sujet du Falun Gong le long de l'autoroute de l'État.

 

Des agents du service de police d'Angangxi et du poste de police de Daobei l'ont torturé, laissant son corps ensanglanté et recouvert de contusions. Son visage était difforme et ses vêtements déchirés. Lorsque la famille de M. Zheng lui a rendu visite, les membres de sa famille l'ont à peine reconnu.

 

M. Zheng a refusé de coopérer avec la police et il a été suspendu la tête en bas. Il a décrit plus tard l'épreuve : « Comme le sang affluait dans ma tête, mes yeux étaient congestionnés de sang. Je me suis presque évanoui et j'étais au seuil de la mort. »

 

M. Zheng a, par la suite, été condamné à cinq ans de prison et a été congédié de son poste au dépôt des locomotives du district d'Angangxi.

 

La police a également arrêté la femme de M. Zheng et l'a emmenée au poste de police, laissant leur fille âgée de dix mois à la maison.

 

Elle a été interrogée et n'a été libérée que lorsque la famille de M. Zheng est allée au poste de police et a exigé, avec force, sa libération.

 

Personnes impliquées dans la persécution de M. Zheng :

 

Zhou Hongquan, chef de la division de la sécurité intérieure du canton de Longjiang : + 86-13945220000

 

Xiu Yang, chef du département de police du canton de Longjiang : + 86-452-5823512, + 86-15845208110

 

 

Traduit de l'anglais au Canada

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2017/2/27/162326.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2017/2/19/343283.html