Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

273,727,609 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Élever le xinxing


Les conflits arrangés par le Maître

 

Écrit par une pratiquante de Falun Dafa en Chine

 

 

(Minghui.org) Au cours des vingt dernières années à cultiver le Falun Dafa, j’ai rencontré deux pratiquantes qui ont le plus éprouvé mon xinxing. Elles sont sérieuses, déterminées, font les choses rapidement, s’emportent facilement et n’hésitent pas à critiquer les autres. Nous étions souvent en conflit lors de projets de clarification de la vérité. Je me sentais impuissante et lésée, car je ne m’étais jamais aperçue que ces conflits étaient organisés par le Maître.

 

Gérer un conflit indirectement

 

Durant les premières années, Abbie se plaignait que j’étais trop lente et que j’hésitais trop. Je ne pouvais pas comprendre pourquoi elle s’emportait si facilement et pourquoi elle ne pouvait pas être plus compatissante.

 

Alors que j’avais des difficultés avec son attitude, une pensée a traversé mon esprit : « Il faut que tu aies quelqu’un comme elle dans ta vie. » Je pensais que c’était une indication du Maître et je ne pouvais pas en comprendre la signification, mais je pensais que c’était lié à ma sagesse limitée.

 

Ensuite, il y a quelques années, j’ai rencontré Betty dans un groupe d’étude du Fa. Elle semblait sombre et je me suis rendu compte qu’elle était censée m’aider à m’améliorer, alors je restais calme quand elle me critiquait.

 

J’ai décidé de lui parler et j’ai dit : « Je pense que si j’étais l’une de tes employées, j’aurais été congédiée parce que tu m’aurais crié dessus à cause de mon incompétence. En fait, tous tes points forts sont des lacunes en moi. J’aimerais pouvoir en apprendre plus grâce à toi, mais comme tu sembles être en colère contre moi, je t’ai évitée. »

 

« Tu ne me connais pas bien », a-t-elle dit. « J’étais très gentille avec mes employés. Ils savaient que j’ai un cœur tendre et une langue aiguisée. Ah, maintenant, je sais pourquoi tu es restée loin de moi. Je suis une imbécile ! Je ne m’étais même pas rendu compte que tu m’évitais ! »

 

Ma pensée a alors été que j’avais encore plus endommagé notre relation. Le lendemain, nous nous sommes rencontrées chez Mme Xiao Li. Betty m’a dit qu’elle m’avait mal comprise. Après son départ, Mme Xiao a dit qu’elle ne pensait pas que Betty avait saisi le message.

 

Quand je me suis retrouvée avec Betty, elle semblait être en colère, alors j’ai dit : « Tu m’as mal comprise. J’ai vu que tu te mets facilement en colère et je voulais l’indiquer indirectement. J’espère vraiment que tu te calmeras un peu. Je m’excuse si mes paroles t’ont blessée. »

 

« En fait, je ne veux pas être colérique », a-t-elle répondu. « Je veux changer. Tu dois être directe. Si tu dis quelque chose indirectement, je ne le comprends pas. Mes pensées sont très simples. Tout ce à quoi je pense c’est au Maître, à Dafa et à Minghui. »

 

J’ai été très émue par ses paroles. Je me suis rendu compte que mes paroles étaient influencées par mon endoctrinement par le Parti communiste chinois (PCC) et par mes conceptions humaines.

 

Une lumière s’est allumée dans mon esprit

 

Lorsque Betty, Mme Xiao et moi étions en train de discuter, Betty a mentionné qu’elle avait fait deux rêves qui nous concernaient. Dans son premier rêve, j’avais mis un mouchoir sale dans son sac à main. Dans le second, elle et Mme Xiao ont essayé d'enfiler une housse à une couette, mais la couette était trop petite. Nous pensons que le deuxième rêve signifiait que nous avions élargi la capacité de nos cœurs, mais nous ne pouvions pas comprendre le premier rêve. Je craignais que c’était une indication de ma mauvaise cultivation.

 

Le Maître a dit :

 

« Je vous ai tout dit dans mes enseignements du Fa, quand deux personnes ont un conflit, même la troisième personne qui les voit doit réfléchir sur elle-même : ah, ils ont un conflit, pourquoi est-ce qu’on me laisse voir cela, est-ce parce que j’ai tel ou tel cœur, est-ce parce que j’ai aussi un problème comme le leur. » (Enseignement du Fa à la Conférence de Fa d’Australie)

 

En lisant cela, je me suis rendu compte que tout ce qui se passe est lié à ma cultivation. J’ai alors réalisé que Betty m’aidait à élargir la capacité de mon cœur. Même si je savais que j’étais introvertie et que j’avais une tolérance limitée, je n’avais pas compris qu’elle était là pour m’aider, comme le Maître l’avait planifié.

 

Le Maître a dit :

 

« Aussi grandes que soient les injustices, vous arrivez à les traiter avec un cœur tranquille, vous arrivez à rester inébranlable et vous n’essayez pas de vous trouver des excuses, pour de nombreuses choses vous n’avez même pas besoin d’en débattre. C’est parce que rien n’arrive par hasard sur votre chemin de cultivation et pratique. Peut-être que dans vos discussions avec les autres, les facteurs qui vous touchent ou bien qui touchent vos intérêts et provoquent des conflits sont amenés par le Maître. Peut-être que leurs paroles vous piquent à vif, elles pointent vos points sensibles et vous vous sentez piqué. Peut-être que la personne vous a vraiment injustement traité. Mais ces paroles n’étaient pas forcément dites par la personne, elles étaient peut-être dites par moi. (Le public rit) Je veux voir comment vous traitez les choses sur le moment. Quand vous entrez en conflit avec cette personne, en réalité cela équivaut à entrer en conflit avec moi. » (« Enseignement de la Loi donné à Manhattan », Enseignement du Fa dans les Conférences (X))

 

Les paroles du Maître m’ont réveillée et je me suis inquiétée quand j’ai pensé à mes comportements passés. J’ai dit au Maître que je n’avais pas réussi à m’élever à ce principe du Fa pendant plus de dix ans. À ce moment, un flux chaud d’énergie a rempli mon corps. J’ai finalement compris l’indication du Maître.

 

Dès lors, j’ai soigneusement regardé à l’intérieur lorsque Betty m’a critiquée. J’ai effectivement trouvé de nombreux problèmes. Il a fallu plus de dix ans pour que cette lumière s’allume dans mon esprit.

 

 

Traduit de l’anglais en Suisse

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2017/3/30/162669.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2017/3/22/344598.html