Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

317,154,583 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2018 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2017 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Élever le xinxing


Rompre l'habitude de bâcler les choses

 

Écrit par une pratiquante de Falun Dafa des États-Unis

 

 

(Minghui.org) Pendant longtemps, j'étais toujours fatigué. Je m'endormais en étudiant le Fa ou en pratiquant les exercices. Je ne me souvenais pas de ce que le Maître enseignait après avoir étudié le Fa. J'ai même laissé tomber le livre deux fois pendant une étude en groupe.

 

J'avais extrêmement honte de voir des photos prises à notre site de pratique de groupe qui me montraient en train de dormir en pratiquant les exercices et en émettant la pensée droite.

 

Pendant longtemps, je ne me suis pas regardé pour trouver la source de l'interférence et je ne faisais que blâmer les forces anciennes ou les facteurs pervers dans les autres dimensions qui me ciblaient.

 

D'habitude, je vais me coucher après minuit, après avoir émis la pensée droite. Je me lève pour pratiquer les exercices à 3 h 30 du matin. Je me sentais plutôt heureux quand mes compagnons de cultivation me félicitaient en me qualifiant de « diligent ».

 

Quand je vivais en Chine, j'avais pris l'habitude de faire une sieste après le déjeuner. Après mon arrivée en Amérique, je n'avais plus le temps de dormir. Je devais travailler, étudier l'anglais et participer au projet de faire des appels téléphoniques en Chine continentale.

 

Le temps est maintenant un luxe que je ne peux plus me permettre de gaspiller. Je mange souvent de la nourriture froide directement du réfrigérateur parce que je veux économiser quelques minutes pour faire les choses de mon horaire.

 

Pendant un certain temps, quand c'était mon tour de faire des appels téléphoniques la nuit, je ne pouvais pas rester assis sans m'endormir.

 

J'ai essayé plusieurs façons de me garder éveillé, comme prendre une douche, respirer de l'air frais sur le balcon ou manger. Cependant, rien ne pouvait vraiment soulager la fatigue.

 

Des compagnons de cultivation m'ont rappelé de prendre soin de ma santé, puisque nous avons encore un corps humain.

 

Le Maître a dit :

 

« Ce que nous préconisons, c'est de se conformer au maximum à l'état de la société des gens ordinaires pour cultiver et pratiquer, il ne faut pas parce que nous cultivons et pratiquons changer la forme de toute la société des gens ordinaires, là ça ne va pas. » (Enseignement du Fa à la Conférence de Fa en Suisse)

 

J'ai noté que j'étais allé à l'extrême et que ma façon de gérer le temps et le travail ne se conformait pas à la société humaine normale.

 

À ce moment-là, une pratiquante est venue dans notre ville et a demeuré chez moi. Je suis devenu déprimé quand elle m'a indiqué que les positions de mes exercices étaient incorrectes.

 

Elle a passé du temps avec moi, surveillant l'enseignement de la vidéo d'exercices et corrigeant mes positions une par une. Quand elle était satisfaite, je pouvais sentir l'énergie couler à travers mon corps et c'était un sentiment très confortable.

 

Le Maître a établi les exigences pour la méditation assise :

 

« Prendre la position assise en lotus. Garder le dos redressé et le cou droit. Rentrer un peu le menton. Le bout de la langue touche le palais. Laisser une petite ouverture entre les dents. Les lèvres sont closes. Tout le corps reste détendu, mais pas relâché. Fermer doucement les yeux. La compassion émerge dans le cœur. Le visage exprime la sérénité et la bienveillance. » (« Les instructions et les explications des exercices », La grande voie de l'accomplissement)

 

Avant, je ne croyais pas vraiment ce que le Maître a dit :

 

« N'avez-vous jamais réfléchi au fait que cultiver et pratiquer était la meilleure forme de repos ? » (Enseignement de Fa à la première conférence de Fa en Amérique du Nord)

 

Depuis que l'autre pratiquante a corrigé mes mouvements et mes positions, je peux pratiquer les exercices et émettre la pensée droite avec un esprit clair. Avant quand j'étais fatigué, je devais faire une sieste ou dormir pendant un moment.

 

Maintenant je fais personnellement l'expérience que les exercices du Falun Dafa sont vraiment « la meilleure forme de repos ».

 

Les actions de l'autre pratiquante m'ont aussi montré comment gérer les choses avec le sérieux et la sincérité requis. Elle lavait bien les bols et les assiettes et les alignait pour le séchage. Elle gardait chaque pot qu'elle avait utilisé scintillant de propreté. La cuisine paraissait plus brillante et plus grande après qu'elle avait travaillé là.

 

Comparé à elle, j'ai compris que je me dupais moi-même de plusieurs façons, telles qu'étudier le Fa sans pouvoir me rappeler ou comprendre ce que je lisais ; faire les exercices à moitié endormi ; émettre la pensée droite, mais tomber endormi et faire des appels téléphoniques alors que j'étais fatigué et somnolent.

 

En surface, je semblais diligent parce que j'utilisais la plupart de mon temps à valider le Fa et à dormir très peu. Cependant, la réalité était que je ne faisais aucune des trois choses correctement ou bien.

 

Faire les choses à moitié est relié à la culture du Parti. Cela restreint l'efficacité de notre cultivation et nos efforts pour sauver les gens dans les projets de clarification de la vérité.

 

Nous devrions tenir compte des paroles du Maître sur le fait de faire les choses sans grand enthousiasme.

 

Le Maître a dit :

 

« Parfois, quand les médias ont besoin de vous, quand les projets ont besoin de vous, vos idées, votre façon d'aller à l'extrême venant de la culture du Parti, de mentir, de bâcler les choses, tout cela leur est vraiment insupportable. » (Enseignement de Fa à la Conférence de Fa de San Francisco 2014)

 

Le Maître a aussi dit :

 

« Un pratiquant très déterminé apprendra la Loi juste, obtiendra le Fruit juste, élèvera son Xinxing et abandonnera ses attachements ; seulement alors il parviendra à la Plénitude parfaite » (« Les particularités de la méthode », La Grande Voie de l'Accomplissement)

 

Nous sommes à l'étape finale de la rectification de Fa et c'est le temps d'abandonner toutes nos conceptions humaines. Nous devrions cultiver véritablement et sauver plus d'êtres.

 

 

Traduit de l'anglais au Canada

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2018/3/3/168929.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2018/2/22/362004.html