Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

305,525,673 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2017 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Les faits de la persécution


Les avocats de la défense font pression pour que la Cour d'appel envisage de rendre une décision sans tenir d'audience

 

Écrit par un correspondant de Minghui dans la province de Guangdong

 

 

(Minghui.org) Les avocats de la défense d'un habitant de la ville de Maoming condamné pour sa croyance ont soumis des documents supplémentaires à la Cour d'appel locale après avoir appris que la Cour supérieure avait l'intention de rendre une décision sans tenir d'audience.

 

M. Zhu Shixiong, 55 ans, a été arrêté le 20 septembre 2017 pour avoir refusé de renoncer au Falun Gong, une discipline spirituelle persécutée par le régime communiste chinois.

 

Les avocats de M. Zhu ont plaidé non coupable en sa faveur lors de sa comparution devant le tribunal le 11er janvier 2018. Ils ont fait valoir qu'aucune loi en Chine ne criminalise le Falun Gong et que leur client n'aurait jamais dû être poursuivi pour avoir exercé son droit constitutionnel à la liberté de croyance.

 

Le procureur Dai Jianlan du parquet du district de Maonan a allégué que la police avait trouvé 500 exemplaires de documents de Falun Gong chez M. Zhu. Lorsque ses avocats ont demandé à M. Dai de présenter les documents au tribunal, M. Dai n'avait rien à montrer.

 

Les avocats ont également témoigné contre les agents qui ont fait une descente dans l'atelier de réparation d'appareils ménagers de M. Zhu et l'ont arrêté sans mandat de perquisition. Le téléphone portable et l'ordinateur de M. Zhu ont été confisqués, mais les deux articles ne figuraient pas sur la liste de l'acte d'accusation.

 

Les avocats ont exigé l'acquittement de M. Zhu.

 

Le juge Tan Wei a condamné M. Zhu à un an et demi de prison et lui a infligé une amende de 2000 yuans le 6 février. Le même juge a condamné M. Zhu à trois ans de prison en 2005, également pour sa croyance dans le Falun Gong.

 

M. Zhu a demandé aux mêmes avocats de le représenter dans son affaire en appel. Le juge Li Nan du tribunal intermédiaire de la ville de Maoning a appelé les avocats à trois reprises au début d'avril 2018 pour les informer que le tribunal supérieur n'avait pas l'intention de tenir une audience publique comme ils l'avaient demandé.

 

Les avocats ont rendu visite au juge Li le 10 avril pour présenter deux documents supplémentaires. Le premier document réitère leur demande de tenir une audience dans l'affaire en appel. Le deuxième document mettait l'accent sur l'arrestation et la condamnation illégales de leur client.

 

Voir aussi :

 

Cinq pratiquants de Falun Gong encore détenus dans la ville de Maoming, province du Guangdong

 

Des pratiquants de Falun Gong illégalement arrêtés à Maoming

 

Quatre pratiquants de Falun Gong arrêtés dans la province du Guangdong

 

 

Traduit de l'anglais au Canada

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2018/5/8/169619.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2018/5/3/364876.html