Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

320,219,291 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2018 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2017 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Les faits de la persécution


Jugement de M. Wang Zhiqin et de son épouse Mme Cao Yachun, pratiquants du Hebei

 

Écrit par un correspondant de Minghui dans le Hebei, Chine

 

 

(Minghui.org) Le matin du 24 août 2018, M. Wang Zhiqin et son épouse Mme Cao Yachun, du village de Xiaoheyan, ville de Xinzhai, ont été jugés par le tribunal du canton de Luannan dans la province du Hebei.

 

Zhang Hongbo, vice-président de la cour, était le président du tribunal. Liu Yansuo a présidé le procès. Gao Meng était le juré. Li Guohua, de la section des poursuites du parquet, a assisté au procès à l’appui de l’accusation.

 

Li Guohua a déclaré : « À la mi-novembre 2017, un membre du personnel du gouvernement de la ville de Matouying a vu quelqu’un poser des affiches dans le village de Wangzhuangzi, de la ville de Matouying. Il s’est rendu au gouvernement de la ville pour regarder les vidéos de surveillance et a demandé aux responsables du village de Wangzhuangzi de déposer un rapport au poste de police de Matouying. »

 

Lorsque la police a demandé aux gens d’identifier les personnes qui se trouvaient sur la vidéo, ils ont dit que c’était M. Wang Zhiqin et sa femme. Par la suite, Su Jie et d’autres agents du poste de police de Matouying ont fouillé le domicile du couple dans le canton de Leting et les ont arrêtés.

 

Li Guohua a cité les témoignages du directeur adjoint du poste de police de Guhe, du chef du village de Wangzhuangzi, du chef du village de Xiaoheyan et du personnel du gouvernement municipal, qui ont tous déclaré que le couple pratique le Falun Gong.

 

Li Guohua a admis que Mme Cao n’avait rien signé. C’est la Division de la sécurité intérieure de la ville de Tangshan qui a certifié que toutes les affiches étaient des objets illégaux.

 

Deux avocats ont été engagés pour assurer conjointement la défense du couple. Les avocats ont mis l’accent sur trois points :

 

1. Aucune image de face claire n’a pu être vue de l’une ou l’autre des deux personnes sur l’enregistrement vidéo. Il n’y avait aucun moyen de déterminer qui étaient ces personnes. La police n’a pas emmené le couple sur les lieux pour vérification. Les accusations manquaient de preuves concrètes.

 

2. Les documents confisqués par la police n’ont été identifiés par le couple ni verbalement ni par écrit. Le couple n’a pas reconnu les accusations fondées sur la vidéo, qui ne peut être utilisée comme preuve.

 

3. Faute de preuves suffisantes, il n’y a aucune raison de conclure que le couple a commis des crimes et qu’il ne devrait être tenu responsable d’aucun acte pénal.

 

Le couple a plaidé non coupable. Ils ont témoigné que le Falun Gong guide les gens à améliorer leur caractère et à être bons envers les autres. Ils ont déclaré qu’il est légal de pratiquer le Falun Gong et de faire connaître le Falun Gong.

 

Li Guohua a recommandé que le couple soit condamné de trois à quatre ans de prison. À la fin de l’audience, la cour a déclaré que le verdict serait annoncé plus tard.

 

Arrestation et détention

 

Le 1er décembre 2017, des agents de la Division de la sécurité intérieure du canton de Leting, ville de Tangshan, et du poste de police de Matouying ont arrêté le couple et l’ont emmené au centre de détention de Leting.

 

Le 4 décembre 2017, leurs familles sont allées leur rendre visite mais les gardiens leur ont refusé l’accès. On leur a dit qu’ils devaient obtenir la permission de la Division de la sécurité intérieure de Leting s’ils voulaient voir le couple. Le 16 décembre 2017, M. Wang a été transféré au centre de détention de Leting et Mme Cao au centre de détention no 1 de la ville de Tangshan.

 

Les affaires du couple ont été renvoyées devant le tribunal du canton de Luannan. Quelques jours plus tard, Li Guohua a dit à leur famille que leurs affaires avaient été renvoyées au service de police du canton de Leting, ce qui était faux. Lorsque les membres de la famille se sont rendus à la Division de la sécurité intérieure du canton de Leting, on leur a dit que les affaires du couple seraient traitées par le poste de police de Matouying. Au poste de police de Matouying, les policiers ont refusé de leur dire quoi que ce soit.

 

M. Wang est actuellement détenu dans le centre de détention du canton de Luannan et Mme Cao reste dans le centre de détention no1 de la ville de Tangshan.

 

Historique sur les responsables impliqués

 

Zhang Hongbo (张洪波), vice-président adjoint du tribunal du canton de Luannan, qui était chargé en 2004 de persécuter les pratiquants de Falun Gong, était président du tribunal pénal no1 de la court cantonal de Luannan. Il a condamné Mme Zhang Lianzhi, une autre pratiquante de Falun Gong, à quatre ans de prison et l’a démise de ses fonctions en 2004. Après que Zhang Hongbo est devenu le vice-président de la cour, il était responsable du tribunal pénal no1 et a condamné un certain nombre de pratiquants à la prison.

 

Ainsi, M. Liu Zongyong, du canton de Luannan, aurait été condamné à une peine d’emprisonnement de six ans. M. Ma Shaozhou, du canton de Luannan, a été condamné à deux ans et demi de prison. Liu Hongying, du canton de Leting, a été condamné à trois ans de prison. Cinq pratiquants du canton de Tanghai ont également été condamnés à la prison.

 

Cao Jingtao (曹景涛), vice-président, vice-procureur général, adjoint du parquet du canton de Luannan, a été chargé pendant de nombreuses années de persécuter les pratiquants de Falun Gong.

 

Zheng Yongjun (郑永军) a été chef de la section des poursuites du parquet du canton de Luannan pendant environ 10 ans. Plusieurs pratiquants ont été poursuivis par cette section.

 

Guo Xiaohui (郭晓辉) est le procureur général du parquet du canton de Luannan.

 

D’autres participants à la persécution de M. Wang et de Mme Cao :

 

Département de police du canton de Luannan : +86-315-4122062

Wu Qianlai (武前来), chef : +86-315-4126515, +86-13832988668

Zhao Jianping (赵建平), chef adjoint : +86-315-41111111, +86-315-4167777, +86-13930563056

Shi Guokai (石国凯) : +86-315-4121602, +86-315-7869235, +86-13832981602

Wang Zhongcun (王仲存) : +86-315-4299399, +86-315-4121007, +86-13832987279

 

 

Traduit de l’anglais en Suisse

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2018/9/13/171877.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2018/8/27/372963.html