(Minghui.org) Après avoir passé huit ans dans un camp de travail et en prison, Mme Ma Yunhua, 70 ans, a été condamnée à neuf ans de prison supplémentaires et à une amende de 20 000 yuans pour ne pas avoir renoncé à sa croyance dans le Falun Gong, une discipline spirituelle persécutée par le régime communiste chinois depuis 1999.

Mme Ma, une habitante de la ville de Xi'an, province du Shaanxi, a commencé à pratiquer le Falun Gong en 1997. En mars 2000, elle a été condamnée à un an de camp de travail et les autorités ont exercé des pressions sur son entreprise pour qu'elle soit licenciée.

Lorsqu'en avril 2001, elle a été condamnée à trois autres années de travaux forcés, elle a réussi à s'échapper du camp de travail, mais a été capturée de nouveau des mois plus tard, et condamnée à sept ans de prison dans la prison pour femmes de la province du Shaanxi, où elle a été soumise à des formes de torture différentes, notamment des coups violents, la torture par l'eau, être suspendue et être privée d'utilisation des toilettes.

Mme Ma était gravement blessée et traumatisée lorsqu'elle a été libérée en 2008. Elle a ensuite été arrêtée trois autres fois, en 2010, en 2012 et en 2013. À chaque fois, elle était gardée dans des centres de lavage de cerveau pendant des mois.

en avril 2014, comme les autorités avaient cessé de lui verser sa pension pendant son incarcération, elle s'est rendue au poste de police pour demander réparation, avant d'être arrêtée à nouveau.

Au cours d'un examen de santé qui était nécessaire pour poursuivre sa détention, elle s'est échappée de l'hôpital. Son nom a ensuite figuré comme fugitive sur une liste nationale de personnes recherchées.

Le 6 février 2018, après sa dernière arrestation pour avoir parlé du Falun Gong à des gens, la police a rouvert son dossier et lui a promis une lourde peine de prison.

Mme Ma a comparu devant le tribunal de district de Lianhu le 1er novembre 2018 et a été reconnue coupable le 22 août 2019.

Sa sœur aînée, qui est sourde et octogénaire, a fréquenté différents organismes pour demander sa libération, mais elle a été menacée par la police.

Mme Ma fait appel de sa sentence.

Voir aussi :

Un mandat d'arrestation à l’échelle nationale émis pour Mme Ma Yunhua après avoir souffert 7 ans de torture en prison

Voir aussi en anglais :

Ma Yunhua Brutally Tortured at Shaanxi Province Women's Prison

Police Raid Homes in Hunt for 65-Year-Old “Fugitive”

Traduit de l'anglais