(Minghui.org) Présenté il y a 28 ans, le 13 mai 1992, le Falun Dafa est aujourd'hui pratiqué par des personnes dans plus de 100 pays, appartenant à une grande variété de groupes ethniques. En reconnaissance des nombreux bienfaits qu'ils ont reçus de Dafa, les pratiquants ont désigné le 13 mai comme la Journée mondiale du Falun Dafa. Cette date coïncide avec l'anniversaire du fondateur de Dafa, M. Li Hongzhi.

Chaque année, des fêtes sont organisées dans le monde entier pour marquer cette grande occasion. Cette année, en raison des restrictions imposées par le gouvernement français aux rassemblements de personnes pour arrêter la propagation du coronavirus, les pratiquants de France ont célébré l'événement et souhaité un bon anniversaire à Maître Li en envoyant leurs messages et leurs vœux au site web de Minghui.

Les pratiquants de Falun Dafa de France souhaitent au vénérable Maître un bon anniversaire !

M. Xu (premier à droite) ainsi que sa famille, ils sont sept personnes et pratiquent tous le Falun Dafa.

En 1995, invité par le Bureau de l'éducation chinoise en France, Maître Li a donné un cours en France. M. Xu, son épouse, ses parents et ses frères et sœurs y ont tous assisté.

Mme Xu se rappelle que c'était une expérience merveilleuse. Elle avait alors de nombreuses questions, notamment : « Qu'est-ce que la cultivation ? » « Comment peut-on abandonner ses attachements ? » Le Maître a répondu à toutes ses questions et elle a décidé de pratiquer la discipline spirituelle jusqu'à la fin.

Peu après avoir assisté au cours, Mme Xu a eu l'occasion d'abandonner un attachement.

Elle était récemment fiancée à son mari et sa future belle-mère lui avait offert une magnifique bague avec des diamants. Elle avait une vingtaine d'années et cette bague précieuse était un symbole de richesse et un signe qu'elle était aimée. Quelques jours plus tard, la boutique de sa belle-famille a été cambriolée et une énorme somme d'argent a été volée. Mme Xu voulait aider sa nouvelle famille, mais la seule chose de valeur qu'elle possédait était la bague. Bien qu'elle fût réticente à s'en séparer, c'est en fait l'abandon de l'attachement qui la tourmentait. Elle s'est souvenue des paroles du Maître, selon lesquelles un pratiquant de Dafa doit penser aux autres. Elle a décidé de vendre la bague et d'utiliser l'argent pour aider son beau-père.

Toute l'expérience a été un processus d'abandon des désirs humains. Les choses ont pris une tournure inattendue. Les locaux de l'entreprise familiale ont subi des dégâts des eaux venant de la maison d'un voisin. Les locaux de l'entreprise familiale ont été endommagés. L'indemnisation de la compagnie d'assurance a été le double de la valeur de la bague. Finalement, elle n'a pas eu à la vendre.

Cette année, la famille Xu veut dire au Maître : « Joyeux anniversaire, Maître. Nous avons la chance d'être vos disciples. Merci de nous guider et d'être présent à chaque moment. Vous avez travaillé dur. »

Stéphane Meyer et sa famille de quatre personnes souhaitent au Maître un joyeux anniversaire.

M. Meyer et sa femme ont un fils et une fille. Toute la famille pratique le Falun Dafa. Ils ont envoyé leurs meilleurs vœux pour honorer l'occasion. « Alors que nous célébrons ce magnifique événement, la Journée mondiale du Falun Dafa, les mots nous manquent pour exprimer notre extrême gratitude.

« En ce moment extrêmement chaotique et historique, avec la pandémie du coronavirus, tout le monde s'inquiète de l'avenir. Nous n'avons pas peur. Nous avançons avec un cœur calme.

« Maître, merci de nous avoir confié deux jeunes disciples de Dafa. Vous nous avez donné le meilleur environnement de cultivation. En tant que parents, il est de notre responsabilité d'éduquer nos enfants. Nous nous efforçons de les accompagner au mieux avec Zhen-Shan-Ren sur le chemin pour retourner dans les cieux.

« Sur cette dernière étape de la rectification de Fa, nous allons faire de notre mieux pour accomplir notre mission et parler de Dafa aux gens. Merci Maître pour votre compassion sans limites. »

Mme Zhang et toute sa famille souhaitent à Maître Li un joyeux anniversaire.

Mme Zhang, âgée de 68 ans, pratique le Falun Dafa depuis vingt-cinq ans. En 1993, elle a eu un accident de voiture. Les blessures se sont infectées et elle avait des bactéries dans le sang. De nombreuses parties de son corps sont devenues septiques et laissaient échapper du sang et du pus. La douleur et les démangeaisons étaient difficiles à supporter. Elle a consulté de nombreux médecins et a également essayé des méthodes peu orthodoxes, mais rien n'a aidé. Elle est même allée jusqu'à prendre des dispositions pour ses funérailles. Sa fille n'avait alors que 13 ans.

Mme Zhang a commencé la pratique du Falun Dafa en 1995. Trois mois plus tard, elle s'est complètement rétablie et jouit maintenant d'une très bonne santé. Douze membres de sa famille ont également commencé à pratiquer et sa famille est harmonieuse. Sa fille a rencontré son époux par l'intermédiaire de Dafa.

Mme Zhang a déclaré : « Au nom de toute ma famille, je souhaite au Maître un joyeux anniversaire. Vous m'avez donné une nouvelle vie. Chaque membre de notre famille agit selon vos enseignements. Lorsque nous avons des conflits, nous recherchons d'abord nos propres lacunes. Notre santé s'est améliorée et nous nous entendons bien les uns avec les autres. Nous comprenons le véritable but de la vie. Nous nous sentons extrêmement chanceux. »

Laïla Hachimi, son fils de 13 ans Al-Hassan Chegdali-Hachimi et sa fille de 12 ans Manel Chegdali-Hachimi souhaitent à Maître Li un joyeux anniversaire !

Laïla est née dans une famille musulmane et elle a travaillé comme journaliste pendant une dizaine d'années. Après l'échec de son mariage, elle a élevé seule ses enfants qui avaient alors 2 ans et 8 mois. Elle a abandonné sa carrière de journaliste et est devenue enseignante pour s'occuper de ses enfants. Elle a découvert le Falun Dafa en Martinique, une île française. En se rappelant comment cela s'est passé, Laïla a le sentiment qu'elle avait attendu Dafa toute sa vie.

Lorsqu'elle était jeune, Laïla se demandait souvent pourquoi elle était née. Elle disait qu'elle allait épouser un Chinois. Elle n'a pas épousé un Chinois, mais elle a trouvé Dafa, qui est originaire de Chine.

En lisant le Zhuan Falun, le livre principal de la pratique, le Maître a répondu à toutes ses questions.

Laïla pratique depuis plus de douze ans et ses enfants sont maintenant des adolescents. Ils pratiquent avec leur mère et se joignent à elle pour sensibiliser les gens à la persécution.

Cette année, à l'occasion de la Journée mondiale du Falun Dafa et de l'anniversaire du Maître, les enfants de Laïla veulent remercier le Maître de leur avoir enseigné Dafa, car c'est une pratique tellement magnifique.

Laïla a conclu en disant : « Maître, nous allons pratiquer la cultivation jusqu'à la fin. Ce n'est pas facile et nous y travaillons dur. Nous savons que le Maître s'occupera de nous. Nos cœurs sont pleins de joie. »

Trois pratiquants de Bourgogne souhaitent au Maître un joyeux anniversaire !

Jocelyne Simonet, Marielle Singer et Georges Mazuir sont des pratiquants de Falun Dafa qui vivent à Cluny en Bourgogne, dans le centre de la France.

Jocelyne a déclaré : « J'ai commencé à pratiquer en 2018, et j'ai trouvé le vrai sens de la vie. Aux nombreuses questions que je me posais depuis longtemps, j'ai trouvé des réponses dans Dafa. C'est un chemin d'éveil, non pas une voie mais la voie ! La cultivation n'est pas facile. “Le xiulian est sérieux” (Points essentiels pour un avancement diligent) Je suis au début du chemin, mais j'ai foi en votre enseignement, Maître, MERCI ! C'est une vie pour cultiver et pratiquer. »

Marielle est une nouvelle pratiquante qui a commencé à pratiquer en 2019. Elle a dit : « Maître, merci de m'ouvrir ce chemin d’éveil tant cherché et de m'avoir donné cette occasion de m'assimiler aux principes de l'univers.

« C'est comme si un interrupteur avait été allumé dans ma vie. Je traverse du mieux que je peux sans être encore à la hauteur de ce que Dafa demande. Je n'abandonnerai jamais la cultivation et pratique. Je veux être votre disciple. Quelles que soient les difficultés que je rencontre, je continuerai à pratiquer. »

Mélina et son fils Alexandre souhaitent au Maître un joyeux anniversaire !

Mélina et son fils Alexandre ont écrit dans leurs vœux au Maître : « Maître, vous nous avez montré le vrai sens de la vie. Vous nous avez ouvert les yeux sur ce qui est bien et mal alors que nous étions dans la confusion. Maintenant nous savons que si nous respectons la loi de l’univers Authenticité-Bienveillance-Tolérance et si nous faisons les trois choses, nous pouvons avancer avec diligence pour nous élever et chercher à atteindre le fruit juste. »

M. Tang, (premier rang, 1er à droite), Mme Tang (dernier rang, 2e à gauche), leurs enfants (au milieu) et des compagnons de cultivation souhaitent au Maître un joyeux anniversaire.

En 1995, M. Tang a assisté à la première classe du Maître en France. Il est profondément reconnaissant envers le Maître de l'avoir conduit sur le chemin de la cultivation.

Sa femme Hélène a déclaré : « Avant de pratiquer le Falun Dafa, je me sentais perdue. Je ne savais pas ce que je devais faire dans la vie, quel métier choisir ? De quoi était fait mon avenir ? J'étais à la recherche d'une forme de cultivation. J'ai essayé les arts martiaux et la méditation. J'ai appris l'existence de Dafa le 20 juillet 1999. Je n'oublierai jamais ce jour, car c'est aussi le jour où le régime communiste a commencé à persécuter les pratiquants.

« Aujourd'hui, vingt et une années ont passé. Je sens que le Maître m'a donné une seconde vie, une seconde chance. Guidée par Authenticité-Bienveillance-Tolérance, il semble que j'ai une arme magique qui m'aide à résoudre toutes les situations compliquées. Cet outil m'a permis de maintenir une relation pacifique avec mon mari, mes enfants, mes collègues et tous ceux que je rencontre. Falun Dafa m'a appris à être sereine et prévenante. Je remercie le Maître pour ces merveilleuses vingt et une années ! »

Traduit de l’anglais