(Minghui.org) Une femme de 78 ans de la ville de Baiyin, dans la province du Gansu, a été condamnée le 6 septembre 2021 à une peine de trois ans et demi de prison par le tribunal du district de Baiyin. Comme elle refusait de renoncer à sa croyance dans le Falun Gong, le juge a ensuite ajouté six mois à sa peine.

Le Falun Gong, également connu sous le nom de Falun Dafa, est une discipline méditative et spirituelle ancestrale que le régime communiste chinois persécute depuis 1999.

Mme Guo Lianqing a été harcelée par la police en mars 2020 après avoir été signalée pour avoir parlé aux étudiants dans la rue de la persécution du Falun Gong. La police a soumis son dossier au parquet du district de Baiyin. Le procureur l'a inculpée, l'accusant d'être une récidiviste, puisqu'elle a déjà été condamnée trois fois pour pratiquer le Falun Gong.

Mme Guo a été jugée par le tribunal du district de Baiyin en mai 2021. Elle a plaidé non coupable pour avoir sensibilisé les gens à la persécution. Le juge a obligé sa fille à signer des déclarations de renoncement au Falun Gong en son nom.

Mme Guo a commencé à pratiquer le Falun Gong en 1997 et elle attribue à cette pratique la guérison de sa maladie cardiaque et d'autres problèmes de santé. Après le début des persécutions en 1999, elle a été condamnée trois fois, soit en 2000, 2005 et 2014. La dernière fois, elle a été condamnée à une peine de quatre ans et demi dans la prison pour femmes de la province du Gansu, elle avait déjà 71 ans.

Voir aussi :

Condamnée trois fois, une femme de 78 ans jugée à nouveau pour sa croyance

http://fr.minghui.org/html/articles/2021/8/13/90814.html

Deux femmes de plus de 70 ans de la province du Gansu condamnées à quatre ans et demi

Tous les articles, graphiques et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par les droits d'auteur. La reproduction non commerciale est autorisée, mais doit être accompagnée du titre de l’article et d'un lien vers l’article original.

Traduit de l’anglais