(Minghui.org) Les pratiquants de Falun Dafa ont organisé des activités près de la gare de Hanovre le 16 octobre 2021 afin de présenter la pratique spirituelle au public. Ils ont présenté les exercices, parlé aux gens des 22 ans de persécution par le Parti communiste chinois (PCC) et recueilli des signatures sur une pétition appelant à y mettre fin.

Des activités organisées devant la gare de Hanovre ont eu lieu le 16 octobre pour présenter le Falun Dafa et dénoncer la persécution par le PCC.

Les passants discutent avec les pratiquants pour s’informer à propos du Falun Dafa et signent la pétition condamnant la persécution.

Hanovre est la capitale et la plus grande ville du land allemand de Basse-Saxe et elle est connue pour son industrie manufacturière très développée. C’est là que se tient chaque année le CeBIT, le plus grand salon mondial des technologies de l’information. Les pratiquants de Falun Dafa organisent une fois par mois une activité de sensibilisation à Hanovre.

Le 16 octobre, les pratiquants ont déployé des banderoles et des panneaux expliquant le Falun Dafa et dénonçant comment le PCC persécute la pratique. De nombreux passants se sont arrêtés pour lire l’information et ils ont signé la pétition. Certains ont engagé de longues conversations avec les pratiquants.

Daniel était heureux de signer la pétition.

Daniel, qui travaille dans une agence d’aide aux enfants, a eu une longue discussion avec un pratiquant. Après avoir été informé sur le Falun Dafa, il a signé la pétition pour mettre fin à la persécution. Il a dit : « Si ma signature peut aider [à mettre fin à la persécution du PCC], je suis heureux de signer. »

Un groupe d’étudiants chinois s’est attardé devant le stand. Ils ont dit qu’ils avaient rarement entendu parler du Falun Dafa et ne savaient pas grand-chose sur la persécution par le PCC. Un pratiquant a expliqué ce qu’était le Falun Dafa et pourquoi le PCC persécute la pratique spirituelle. L’un des étudiants chinois a déclaré : « C’est évident que la persécution est mauvaise. »

Ils pensaient néanmoins que le fait de parler ouvertement des mauvaises choses qui se passent en Chine nuirait à l’image du pays. Le pratiquant a expliqué que le PCC n’était pas la Chine et ne représentait pas le peuple chinois.

Le pratiquant a alors expliqué comment la persécution engagée par le PCC avait accéléré le déclin de la moralité chinoise et causé un grand préjudice à la Chine. Si le comportement irresponsable du PCC devait continuer, la société chinoise pourrait s’effondrer. Vu sous ce jour, le fait de dénoncer la persécution au sein de la communauté internationale, mettre fin au PCC et l’empêcher de continuer à persécuter le Falun Dafa revient en fait à sauver la moralité chinoise.

Il leur a également offert le livre Neuf commentaires sur le Parti communiste et leur a suggéré de le lire. Deux d’entre eux ont accepté des exemplaires du livre et ont dit qu’ils le liraient.

Lorsque les pratiquants ont démonté le stand ce soir-là, d’autres personnes sont venues et ont signé la pétition. Un homme a posé des questions sur le site de pratique et a dit qu’il voulait apprendre le Falun Dafa.

Tous les articles, graphiques et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par les droits d’auteur. La reproduction non commerciale est autorisée, mais doit être accompagnée du titre de l’article et d’un lien vers l’article original.

Traduit de l’anglais