(Minghui.org) Le 6 novembre, Pékin a lancé une alerte jaune en raison d’une forte pollution atmosphérique dans ses districts de Fangshan et de Tongzhou. Le même jour, une alerte rouge a été lancée dans la ville de Dandong dans la province du Liaoning.

Beaucoup d’autres villes ont également lancé des alertes jaunes similaires, notamment la province du Jiangxi, plusieurs villes dans la province du Hubei (incluant Wuhan, Huanggang, Tianmen), la ville de Sanmen dans la province du Zhejiang, la ville de Tongren dans la province du Guizhou et la ville de Canghou dans la province du Hebei.

En Chine, il y a trois niveaux d’alerte à la pollution atmosphérique, tels que jaune, orange et rouge (du moins grave au plus grave).

Un épais smog à Pékin le matin du 6 novembre 2021

Selon des articles de presse, 85 villes chinoises avaient de petites particules suspendues dans l’air connues sous le nom de PM2.5 le 5 novembre, notamment Pékin, Tianjin, la province du Hebei, la plaine de Feiwei (de la province du Shanxi à la province du Shaanxi), la rivière Yangtze (de la province du Sichuan à la province du Hubei), et le nord-est de la Chine. Parmi elles, six villes présentaient une pollution sévère mesurée par le niveau de PM2.5.

Cette vague de pollution a commencé avec l’alerte orange, le 2 novembre, dans la province du Henan (Kaifeng, Jiaozhuo, Nanyang ainsi que d’autres villes). Elle s’est ensuite propagée dans d’autres endroits au centre et à l’est de la Chine.

De plus, à 7 h le 5 novembre, il y avait 29 villes dans l’est de la Chine qui ont lancé une alerte orange en raison de la forte pollution de l’air. De plus, 9 villes ont lancé une alerte jaune en raison de la forte pollution de l’air.

Sur des photos prises par des habitants à Pékin à 8 h 30 le 6 novembre, un épais smog recouvrait la ville. Les habitants ont dit que le smog était piquant et causait un essoufflement semblable au smog que Pékin connaissait dans le passé.

Tous les articles, graphiques et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par les droits d’auteur. La reproduction non commerciale est autorisée, mais doit être accompagnée du titre de l’article et d’un lien vers l’article original.

Traduit de l’anglais