(Minghui.org) Je me suis inscrit à un cours pour apprendre à conduire en 2012, et j’ai utilisé cette occasion pour cultiver mon xinxing et aider les personnes prédestinées à apprendre la vérité sur le Falun Dafa. Selon ma compréhension, toutes les situations que les pratiquants de Falun Dafa rencontrent sont de bonnes choses.

Lors de mes interactions avec les personnes à l’école, j’ai découvert que la plupart avaient une relation prédestinée avec moi. Au début, je n’ai pas été capable de clarifier la vérité sur Dafa au moniteur de conduite. Je pouvais dire qu’il était une bonne personne d’après ses actions, et j’ai essayé de trouver une occasion pour parler avec lui du Falun Dafa.

J’ai ensuite été occupé à déménager et je n’ai pas pu me rendre à l’école pendant quelques jours. Lorsque je suis revenu, c’était déjà la période des examens et le moniteur m’a demandé de revenir plus tard pour rattraper le retard dans mes études.

Il m’a demandé si j’étais déjà parti à l’étranger ou si j’avais voyagé dans de nombreux pays. J’ai saisi cette occasion pour lui raconter les faits concernant le Falun Dafa et la persécution. Il savait déjà que le Dafa était persécuté par le Parti communiste chinois (PCC) et a accepté de démissionner du PCC et de ses organisations affiliées.

J’ai ensuite cherché des occasions de clarifier la vérité aux autres étudiants. Une fois, j’ai discuté avec un camarade de classe plus âgé qui prenait le même chemin que moi pour rentrer chez lui. En chemin, j’ai parlé de la perversité du PCC. Il était d’accord avec moi et a même énuméré toutes les mauvaises actions que le PCC avait faites. Je l’ai persuadé de démissionner du PCC et de ses organisations affiliées. Il avait une personnalité extravertie et l’a mentionné aux autres élèves et aux moniteurs de conduite. Peu après, tous les étudiants ont su que j’étais un pratiquant de Falun Dafa.

J’ai l’impression que la rectification de Fa a déjà atteint le point où toute la société coopère avec nous pour faire connaître aux gens les faits concernant Dafa. Souvent, il me suffit d’entamer une conversation avec quelqu’un et tout coule de source. Les gens sont de plus en plus conscients de la nature maléfique du PCC, et les facteurs qui les empêchent d’obtenir le Fa sont désormais très limités.

Quelques étudiants m’ont également posé des questions sur les exercices de Falun Dafa et sur la raison pour laquelle les mouvements sont parfois quelque peu différents pour les hommes et les femmes.

Un jour, sur le chemin du retour de la séance de conduite, le moniteur m’a demandé de m’asseoir sur le siège passager. Il s’est référé à plusieurs reprises à moi comme le « leader » du groupe et a déclaré que j’étais différent des autres élèves.

Il m’a également demandé une copie du DVD de Shen Yun. Il s’est plaint que j’avais oublié de le lui donner et qu’il avait dû me le redemander. Je me suis senti coupable et lui ai tendu le DVD en m’excusant. Il s’est exclamé avec exubérance : « Je vais rentrer chez moi et le regarder avec ma femme et mes enfants ! »

Bien sûr, il y avait aussi des gens qui ne voulaient pas m’entendre parler de Dafa ou qui étaient distraits par d’autres choses et ont raté l’occasion. En fin de compte, ceux qui n’ont pas écouté la vérité ont échoué à l’examen préliminaire et n’ont pas été autorisés à passer l’examen. Sept personnes de mon groupe qui m’ont écouté leur clarifier la vérité ont réussi l’examen. Tout le monde, y compris le moniteur, était très heureux pour eux. Un moniteur d’un autre groupe a également fait l’éloge de mes qualités de leader. Je savais que ces personnes avaient bénéficié de Dafa.

Pendant mes études à l’école de conduite, un moniteur d’un autre groupe m’a beaucoup impressionné. Lorsqu’il a appris que j’étais un pratiquant de Falun Dafa, il m’a demandé de parler de Dafa à ses élèves. Pendant mon exposé, un jeune homme m’a demandé ce qui s’était réellement passé lors des « auto-immolations » de la place Tiananmen. J’ai énuméré toutes les choses que le PCC a inventées sur cet événement mis en scène. J’ai également parlé de l’importance de démissionner du PCC et de ses organisations affiliées afin de rester en sécurité lorsque le PCC sera éliminé. Le moniteur a alors levé sa main droite et juré qu’il démissionnait du PCC.

Lorsque je suis retourné sur la route pour m’entraîner à la conduite, il m’a appelé et m’a demandé de parler de Dafa à quatre autres de ses étudiants. J’étais heureux d’entendre cela et je leur ai immédiatement parlé de la pratique et de la persécution. Trois des quatre femmes ont approuvé ce que j’ai dit et ont démissionné du PCC en utilisant un pseudonyme. Le moniteur m’a demandé de répéter les pseudonymes plusieurs fois pour qu’elles s’en souviennent.

Lorsque nous avons terminé, j’ai donné au moniteur un journal Minghui « Compréhension ». Il a tenu le journal au-dessus de sa tête et a crié : « Regardez. Compréhension ! » Il y avait beaucoup de gens dans la zone, y compris des gardes de sécurité, mais il n’avait pas peur. Son attitude a influencé deux autres moniteurs masculins, et ils ont également démissionné du PCC.

La dernière fois que je suis allé sur la route était pour passer l’examen. Le moniteur était très heureux de me voir et agissait comme s’il rencontrait un parent perdu de vue depuis longtemps.

Dans le cadre de l’apprentissage de la conduite, j’ai également rencontré des gardiens de sécurité âgés et des personnes vendant des boîtes à lunch dans la rue, et je leur ai clarifié la vérité. J’ai le sentiment que les gens, en particulier ceux qui luttent dans la vie, peuvent facilement comprendre les faits concernant Dafa et démissionner du PCC.

Je pratique le Falun Dafa depuis 1997. J’ai le sentiment d’avoir progressivement mûri au fur et à mesure que le processus de rectification de Fa a progressé. J’ai vraiment fait l’expérience que plus ma cultivation du xinxing est solide, plus j’ai de la confiance et de la sagesse lorsque je clarifie la vérité aux gens.

Tous les articles, graphiques et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par les droits d’auteur. La reproduction non commerciale est autorisée, mais doit être accompagnée du titre de l’article et d’un lien vers l’article original.

Traduit de l’anglais