(Minghui.org) Grâce aux efforts soutenus des pratiquants de Falun Gong pour clarifier la vérité, de plus en plus de personnes dans le monde ont appris les faits sur le Falun Gong, y compris des personnes en Chine. Lorsque les gens comprennent la vérité sur le Falun Gong, ils racontent souvent aux autres ce qu’ils savent. Voici quelques-unes de mes expériences personnelles.

Une vendeuse

Pendant les vacances du Nouvel An chinois, j’ai emmené mon père âgé dans un magasin de chaussures de sport pour lui acheter une paire de chaussures confortables. Il s’est avéré que ses pieds n’étaient pas de la même taille. Il a essayé plusieurs marques différentes, mais nous n’arrivions pas à nous décider quelle paire acheter.

La vendeuse était une jeune femme d’une vingtaine d’années. Elle était très patiente et nous a aidés avec un sourire. Il n’y avait pas beaucoup de clients dans le magasin et l’atmosphère était très détendue et amicale. Elle nous a dit qu’elle venait d’une région montagneuse du pays et qu’il n’était pas facile d’essayer de gagner sa vie en ville.

Nous avons ensuite commencé à parler du Falun Gong. Elle m’a dit qu’elle savait que le Falun Gong était bon et qu’une de ses tantes était pratiquante. Elle nous a raconté que sa tante avait de nombreux problèmes de santé et ne pouvait pas faire beaucoup de travail agricole. Mais qu’après avoir commencé à pratiquer le Falun Gong, elle était de nouveau en bonne santé. Elle avait un très mauvais caractère et se disputait toujours pour des choses insignifiantes. Mais après avoir commencé à pratiquer le Falun Gong, elle est devenue une nouvelle personne. Elle a cessé de se disputer et était toujours de bonne humeur. La vendeuse m’a également dit que beaucoup de gens dans leur village pratiquaient le Falun Gong et qu’ils étaient tous très gentils.

Elle a poursuivi : « Ma tante m’a dit de réciter “Falun Dafa est bon, Authenticité-Bienveillance-Tolérance est bon”. Elle a dit que ces mots me garderaient en sécurité, alors je les récite souvent et je traite tous mes clients avec gentillesse. Beaucoup de gens reviennent faire leurs courses dans notre magasin. » Elle a dit que cela la rendait heureuse et satisfaite.

Elle m’a ensuite dit que l’incident des « auto-immolations sur la place Tiananmen » était une mise en scène et qu’il ne fallait pas y croire.

« Ma tante m’a montré une vidéo qui soulignait toutes les choses qui n’allaient pas dans ce qu’ils montraient à la télévision. Elle m’a aussi aidé à démissionner des Jeunes Pionniers que j’avais rejoints quand j’étais petite. »

J’étais tellement heureuse pour elle !

Un jeune technicien en appareils électriques

Nous avons acheté un nouvel appareil électrique et avons demandé qu’il soit installé le lendemain. Trois jeunes adultes se sont présentés, et l’un d’eux a expliqué les points essentiels aux deux autres. De toute évidence, il formait les deux nouveaux venus.

Lorsque les deux hommes ont commencé à travailler sur l’installation, le jeune « maître » avait un peu de temps libre, alors nous avons commencé à parler.

Il s’est illuminé lorsque nous avons parlé du Falun Gong. « Ma grand-tante pratique le Falun Gong ! »

Il m’a raconté qu’ils venaient de la campagne du nord-est de la Chine, et que sa tante est toujours là, à travailler dans les champs.

« Elle n’a jamais été à l’école et n’a appris que quelques caractères en suivant une “classe d’alphabétisation” pendant quelques mois », a-t-il dit.

« Parce qu’elle n’a pas prêté beaucoup d’attention à sa santé quand elle était jeune – enfin, on ne pouvait de toute façon pas quand il y avait tant de travail agricole à faire – elle a été assaillie de maux en vieillissant et était très déprimée.

« Plus tard, quand notre famille est devenue un peu plus aisée, elle a essayé la médecine occidentale et chinoise, et elle est aussi allée dans les temples, en suppliant qu’on l’aide, mais rien n’a fonctionné.

« Puis quelqu’un lui a fait connaître le Falun Gong. Après avoir pratiqué pendant un petit moment, tous ses maux ont complètement disparu. Elle est maintenant capable d’accomplir toutes sortes de tâches ménagères et même de s’occuper de jeunes enfants, et elle ne se plaint jamais d’être fatiguée.

« Elle écoute tous les jours les conférences de Maître Li Hongzhi (le fondateur du Falun Gong) et, même si ce n’est pas facile pour elle, elle lit aussi le livre Zhuan Falun et s’efforce d’élever son xinxing selon le principe Authenticité-Bienveillance-Tolérance. Elle parle également des interrelations de l’univers, de l’espace-temps et du corps humain – un sujet très vaste et instructif. Elle n’a plus l’air d’une vieille femme de la campagne presque analphabète ! Elle m’a également donné une amulette sur laquelle sont inscrits les mots “Falun Dafa est bon, Authenticité-Bienveillance-Tolérance est bon”. Elle m’a dit de la garder en sécurité et avec moi tout le temps. La voici », a-t-il dit en la sortant fièrement pour la montrer à tout le monde.

Une fête d’adieu

De nos jours, dans les grandes villes, lorsqu’un employé d’une entreprise quitte son poste, les gens organisent souvent une sorte de fête d’adieu. L’un des anciens de notre entreprise, une femme dans la force de l’âge, a décidé d’organiser un dîner d’adieu pour exprimer son appréciation de l’entreprise et des efforts de chacun. Elle quittait l’entreprise, car elle avait obtenu un visa permanent pour s’installer dans un pays occidental. Le personnel de toutes les sections concernées a été invité à cette grande fête.

Je l’ai raccompagnée chez elle après la fête, en chemin elle m’a dit qu’elle avait remarqué que je n’avais pas bu d’alcool. Je lui ai dit que je pratiquais le Falun Gong et que nous avions tendance à éviter de boire.

Elle m’a complimenté sur mes performances au travail en disant : « Vous êtes très compétent et personne ne pourrait vous remplacer. Vous êtes très gentil et toujours prêt à aider les autres. Vous m’avez beaucoup aidée, moi aussi. »

Elle m’a dit qu’elle comprenait que les pratiquants de Falun Gong aient la foi et qu’elle avait des amis qui pratiquaient le Falun Gong, même dans le pays où elle immigrait.

Elle a dit que même si les médias étaient remplis de calomnies sur le Falun Gong lorsque Jiang Zemin (l’ancien dirigeant du PCC) a commencé à le persécuter en 1999, ses amis lui ont raconté la vérité sur le Falun Gong, de sorte qu’elle a toujours su que les pratiquants étaient de bonnes personnes qui suivaient le principe Authenticité-Bienveillance-Tolérance.

Elle m’a également dit que, dans une grande ville comme la nôtre, les entreprises et leurs employés ont des contacts étroits à l’étranger et que de nombreuses personnes ont beaucoup voyagé, de sorte que la vérité ne peut être cachée. « Presque tous mes amis savent que le Falun Gong est bon et ils croient tous que les gens devraient avoir le droit d’avoir une croyance. Le PCC est plutôt mauvais dans la façon dont il a calomnié et diffamé le Falun Gong », a-t-elle dit avec un regard de dégoût.

« Quand j’arriverai dans mon nouveau pays, j’aimerais lire le livre Zhuan Falun et ne pas être gênée (par la persécution) », a-t-elle dit sincèrement. « J’espère que vous pourrez bientôt atteindre la plénitude dans la cultivation ! »

J'ai été vraiment surpris par ce qu’elle m’a dit lorsque nous nous sommes séparés, car elle donnait l’impression de faire un souhait sincère pour un compagnon de cultivation !

Merci aux pensées droites et aux actions droites des pratiquants de Falun Gong, je pense que beaucoup de gens ont acquis une compréhension juste du Falun Gong. J’entends souvent des gens parler positivement du Falun Gong, ce qui touche profondément mon cœur et m’encourage à parler davantage du Falun Gong à mes parents et amis. Nous devons faire encore mieux pour clarifier la vérité et être à la hauteur des précieuses affinités prédestinées que nous avons dans cette vie.

Tous les articles, graphiques et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par les droits d’auteur. La reproduction non commerciale est autorisée, mais doit être accompagnée du titre de l’article et d’un lien vers l’article original.

Traduit de l’anglais