(Minghui.org) Après la publication du nouvel article du Maître « Réveillez-vous », je l’ai lu de nombreuses fois. J’ai été profondément touché et je voudrais partager mes pensées avec les autres pratiquants.

Le Maître a dit :

« La rectification du corps céleste par le Fa est déjà terminée, on en est actuellement à la transition vers le Fa rectifiant le monde humain. La plupart des disciples de Dafa vont suivre le Maître dans le processus du Fa rectifiant le monde humain.

« Cependant, dans ce processus, il y aura de nombreuses vies avec un très grand karma ainsi que les membres du Parti communiste pervers qui seront éliminés jusqu’au dernier ; en même temps, ceux qui parmi les élèves de Dafa n’ont pas réalisé les serments qu’ils ont signé sur leur vie au moment de venir au monde, par exemple ceux qui ne font pas bien les choses des disciples de Dafa et qui ne font rien pour sauver les gens, de sorte qu’ils ont ainsi de lourds cœurs humains et perturbent depuis longtemps l’environnement de xiulian des élèves ; d’autres encore suivent ceux qui ont des compréhensions perverses ou les espions du PCC qui se font passer pour des élèves, ils causent de graves interférences aux élèves, tous devront en endosser les conséquences au moment de l’accomplissement de leurs serments. » (« Réveillez-vous »)

Lorsque le Maître a mentionné « il y aura des conséquences », je me suis demandé quel genre de conséquences ?

Cela m’a rappelé le sérieux et l’urgence de la cultivation de Dafa. En raison de la nécessité de la rectification de Fa, le Maître a prolongé à plusieurs reprises le temps de la fin de la rectification de Fa, tout en portant tout sur Ses épaules. Cependant, beaucoup de nos compagnons de cultivation restent assis à attendre la fin de la rectification de Fa et ne font plus ce qu’il faut pour sauver les gens.

Certains pratiquants ont peur et sont incapables de se défaire de l’attachement à la vie et à la mort. Dès qu’ils ressentent une certaine tension, ils cessent de faire le nécessaire pour sauver les êtres. Au lieu de faire les trois choses requises des disciples de Dafa, ils n’en font que deux (l’étude du Fa et les exercices ainsi que l’émission de la pensée droite).

Certains se sont éveillés sur un chemin dévié. Ils n’ont jamais été de véritables pratiquants depuis le début et ont à peine fait des choses pour sauver les gens. Sous la pression de la persécution, ils ont développé des doutes sur Dafa et ont abandonné leur croyance. Certains ont même remis des livres de Dafa à la police. Il y avait quelques personnes de ce genre dans ma région et nous avons essayé de les remettre sur la bonne voie, mais en vain.

Il y a aussi des gens qui pensent qu’ils en ont fait assez pour sauver les êtres et qu’ils ont atteint le critère ou sont même meilleurs qu’un pratiquant moyen. Pour eux, ils pensent qu’ils ont déjà atteint certains niveaux de cultivation. Ils se sentent satisfaits et n’attendent que le moment de la plénitude parfaite.

Après le lancement par le régime, l’année dernière, d’une campagne« Plan ro » visant à forcer tous les pratiquants figurant sur la liste noire du gouvernement à renoncer à leur croyance, un grand nombre de pratiquants ont simplement voulu se protéger et n’étaient plus disposés à faire quoi que ce soit pour sauver les gens. Dans ma région, en particulier dans les zones rurales, il y a beaucoup de compagnons de cultivation qui pensent de cette façon. En fait, ce genre de pensée est très dangereux et a dévié de l’état d’un pratiquant.

Permettez-moi de faire une analogie : supposons que nous soyons des soldats pendant la guerre et que dans toutes les batailles nous fassions un grand effort, gagnions de nombreuses batailles, obtenions un certain crédit et soyons promus à une certaine position. Nous avons eu le sentiment d’être allés au-delà de notre devoir et nous avons voulu nous préserver. Mais la guerre n’était pas terminée. Lors de la bataille suivante, nous avons disparu ou n’avons pas fourni assez d’efforts, ce qui a entraîné une énorme perte. Lorsque la guerre sera enfin terminée, pourrons-nous en supporter les conséquences ? Nos précédents crédits pourront-ils compenser les pertes que nous avons causées ?

Nous avons appris dans le roman historique Les Trois Royaumes que Ma Su, le général et stratège de l’État de Shu Han, a fait le vœu de garder Jieting, une région cruciale pour assurer l’approvisionnement en nourriture. Pour avoir utilisé une mauvaise stratégie, il a perdu la bataille et beaucoup de ses troupes ont été tuées par l’ennemi.

Ma n’a pas fui le champ de bataille et a fait de son mieux pour inverser la situation, mais il n’a pas réussi. Finalement, le chancelier-régent de Shu, Zhuge Liang, a dû décapiter Ma, conformément à son propre vœu.

Nous savons d’après l’histoire que même un vœu dans le monde humain est très important, sans parler des vœux que nous avons faits lorsque nous avons quitté nos royaumes célestes, afin de pouvoir aider le Maître dans la rectification de Fa.

Bien que la plupart d’entre nous ne connaissaient pas les détails de ces vœux, le Maître nous l’a déjà indiqué.

Le Maître a dit :

« Les disciples de Dafa ont des responsabilités, vous devez à tout prix accomplir vos vœux en venant dans ce monde, parce que vous avez utilisé votre vie de divinité à l’époque comme garantie pour devenir aujourd’hui la vie la plus grandiose de l’Univers – celle de disciple de Dafa. » (« À la Conférence de Loi européenne », Points essentiels pour avancer avec diligence III)

Le Maître est compatissant et ne cesse de nous donner des occasions. Cependant, combien d’entre nous se contentent de prendre la compassion du Maître comme un parapluie protecteur et combien d’entre nous ont sérieusement réfléchi aux conséquences de ne pas accomplir leurs vœux ? Nos vœux ne sont en aucun cas une simple formalité et ils doivent être honorés jusqu’au bout.

Le Maître nous a également enseigné :

« Vous avez entendu parler du Grand Jugement n’est-ce pas ? Au début les divinités de niveaux très élevés ont arrangé qu’il y ait un jugement majeur à la fin de la rectification par la Loi. Le plan était d’inclure tous les êtres qui seraient allés en enfer et tous les êtres morts qui seraient ramenés à la vie pour le jugement ; les vivants seraient aussi jugés ; de même que les divinités de tout l’Univers. Tous seraient jugés un par un. Dans la légende occidentale, il y a aussi l’idée du Grand Jugement. En fait, ce ne seraient pas seulement ceux qui ont fait de mauvaises choses qui seraient jugés, mais aussi les gens et les divinités ayant joué un rôle positif, y compris les disciples de Dafa – eux aussi seraient soumis au jugement. Chaque vie assumerait la responsabilité pour chacune de ses actions dans l’histoire. Et ce serait particulièrement vrai pendant la période de la rectification de l’Univers par la Loi, où on serait tenu responsable de tout – que ce soit ses motivations, ses actions ou même les petites choses ; et il a été fixé que les divinités, celles qui auraient joué un rôle positif ou négatif dans la rectification par la Loi, ainsi que les diables et même les formes de vie minuscules, seraient toutes soumises au jugement. Même ceux qui auraient eu un effet positif seraient jugés de la même manière, auquel cas il serait demandé combien d’êtres n’auraient pas pu être sauvés du fait que vous n’auriez pas bien fait dans le cours de vos actions ? Et dans le cas des disciples de Dafa, il serait demandé combien de vos serments n’auraient pas été assumés ? Le fait de ne pas les avoir réalisés ne serait qu’un aspect des choses, car quand vous ne faites pas quelque chose ou ne le faites pas bien, que les conséquences soient grandes ou petites, vous auriez à en endosser la responsabilité. Cela irait-il si vous n’étiez pas tenus responsables pour la honte que chaque chose que vous faites aurait pu causer à Dafa ou pour avoir trompé le Seigneur. Je n’ai pas parlé de tout cela jusqu’ici. Je ne voulais pas mentionner ces choses. Mais vous devriez vous reprendre. Ne savez-vous pas encore à quel moment nous sommes ? » (« Enseignement du Fa lors d’une réunion de NTDTV », Enseignement du Fa dans les conférences IX)

Le Maître a été très clair en répondant à la question d’un pratiquant :

« Un disciple : Si un grand nombre de disciples de Dafa n’ont pas atteint la plénitude parfaite et que le processus de la rectification de Fa s’achève, alors que va-t-il arriver à ces disciples de Dafa ? Vont-ils rester ici et continuer à cultiver et pratiquer ?

« Le Maître : Je ne peux pas vous dire comment ce sera. Cela variera d’un cas à l’autre. De façon générale, ce sera traité selon les vœux que chacun a faits et il n’y aura pas de deuxième chance – il n’y aura pas de deuxième chance. » (« Enseignement du Fa à la Conférence de Fa de la côte Ouest des États-Unis 2015 »)

Le Maître l’a également fait remarquer sérieusement :

« Ceux parmi les disciples de Dafa qui ne sont pas diligents ou qui vont à l’extrême, rectifiez-vous immédiatement, étudiez le Fa, cultivez et pratiquez avec un cœur sincère, car vous vous trouvez dans une situation des plus dangereuses. » (« Rationalité »)

Nous avons tous vu que le nombre de personnes quittant le Parti communiste chinois est resté autour de 40 000 à 50 000 chaque jour, ce qui indique pour moi qu’un nombre considérable de pratiquants de Dafa ne se sont pas manifestés pour assumer leurs responsabilités.

Compagnons de cultivation, saisissons le dernier moment, travaillons ensemble et accomplissons nos vœux ! Ne laissons pas tomber notre Maître compatissant.

Ceci est ma compréhension à mon niveau, veuillez me signaler tout ce qui est inapproprié.

[Note de la rédaction : le point de vue exprimé dans cet article représente la compréhension actuelle de son auteur et sert à être partagé parmi les pratiquants afin que nous puissions : « Comparer l’étude, comparer la cultivation ». (« Cultiver réellement », Hong Yin)]

Tous les articles, graphiques et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par les droits d’auteur. La reproduction non commerciale est autorisée, mais doit être accompagnée du titre de l’article et d’un lien vers l’article original.

Traduit de l’anglais