(Minghui.org) Le Dr Hwang Duhwan a 40 ans d’expérience en médecine et travaille actuellement comme président de la clinique de médecine interne Hwangduhwan à la ville d’Ulsan, en Corée du Sud. À 76 ans, il aime toujours la randonnée, le golf, le chant et l’art. S’il y a une chose qu’il regrette, c’est que « cela m’a pris si longtemps pour trouver et pratiquer le Falun Dafa ! »

Le Dr Hwang dit que depuis qu’il a commencé à pratiquer Dafa, il se sent rarement fatigué. « Je n’ai jamais ressenti une telle énergie auparavant ! » a-t-il déclaré.

Le Dr Hwang Duhwan, spécialiste en médecine interne depuis 40 ans, affirme que la pratique du Falun Dafa lui a permis de trouver son vrai moi.

Un livre spécial est resté sur l’étagère pendant cinq ans

Le Dr Hwang a remarqué un livre sur son étagère en avril 2018. Il s’agissait d’un exemplaire du Zhuan Falun, les principaux enseignements du Falun Dafa. Cinq ans auparavant, un membre de son club de randonnée qui pratique le Falun Dafa lui avait donné le livre, mais le Dr Hwang n’avait jamais eu le temps de le lire. Dès qu’il a commencé à lire, il a pensé : « Le Zhuan Falun n’est pas un livre ordinaire ! »

Il a décidé d’apprendre les exercices de Falun Dafa. Comme il avait très peu de temps libre, un pratiquant se rendait à son bureau tous les jours à l’heure du déjeuner pour lui montrer les mouvements des exercices. Il les a rapidement appris. Chaque jour, dès qu’il avait fini de faire les exercices, il avait chaud et sa fatigue disparaissait. Voir des patients l’après-midi est devenu facile.

Quelques mois plus tard, il a participé à un atelier de Falun Dafa de neuf jours. Il a annulé tous ses événements prévus et n’a pas manqué un seul cours. Il a décidé de devenir un véritable pratiquant de Falun Dafa.

Deux mois après le début de sa pratique, le Dr Hwang s’est rendu à une conférence de partage d’expériences de cultivation de Falun Dafa à Taïwan. Il s’est à peine reposé et a repris son emploi du temps chargé une fois de retour en Corée du Sud. Il a dit avoir ressenti une énergie qu’il n’avait jamais ressentie auparavant et ne s’est pas du tout senti fatigué.

« J’ai passé trois jours à Taïwan. J’ai pris l’avion à minuit ce troisième jour et je suis arrivé à Ulsan tôt le lendemain matin. Sans même prendre de temps pour le petit-déjeuner, je me suis précipité à la clinique pour voir des patients. Le lendemain, j’ai assisté à une commémoration pour la création d’une forêt. Le troisième jour, j’ai participé à un événement musical organisé par des médecins et j’ai chanté en tant que ténor. J’ai à peine dormi pendant mon séjour à Taïwan et je n’ai pas eu le temps de me reposer après mon retour. Pendant trois jours, j’ai participé à diverses activités et je n’ai pas ressenti la moindre fatigue », a-t-il déclaré.

« Les pratiquants de Falun Dafa que j’ai rencontrés ne se plaignaient jamais, quels que soient les problèmes auxquels ils étaient confrontés. La façon dont ils gèrent calmement toute situation m’a impressionné. Je crois qu’une personne se cultive vraiment si elle se met toujours à la place des autres et si elle est prête à supporter les désagréments et l’inconfort. »

Trouver son vrai moi

Le Dr Hwang pratique le Falun Dafa depuis trois ans maintenant. Il a partagé : « Au cours de ce processus, j’ai réalisé que mon corps était mal aligné et déséquilibré parce que je ne menais pas un style de vie droit. Lentement [en pratiquant Dafa], j’ai découvert qui j’étais. »

« J’avais pris l’habitude de marcher sans exercer de pression sur ma jambe blessée. Lorsque je jouais au golf, je gardais une posture déformée, ce qui entraînait un déséquilibre de la posture du corps. La pratique du Falun Dafa m’a permis de voir ma recherche du confort, qui a finalement conduit au déséquilibre de mon corps. En même temps, j’ai découvert qu’au fil des années, j’ai laissé mes mauvaises pensées et les connaissances modernes guider ma vie comme si c’était la vérité. »

Améliorations du corps et de l’esprit

Le Dr Hwang détestait particulièrement une certaine personne à cause de sa voix maladive et de ses opinions bien arrêtées. Il ne pouvait s’empêcher de relever fréquemment les erreurs de la personne. Après avoir commencé à pratiquer le Falun Dafa, sa perception a changé.

« J’ai changé ma façon de penser après avoir lu les enseignements du Falun Dafa. Je crois que je devais beaucoup à cette personne dans ma vie antérieure, c’est pourquoi elle me mettait si en colère. Après avoir commencé à pratiquer, j’ai cessé de m’énerver contre lui et je me suis senti tout à fait détendu en conséquence. »

Il traite également ses patients avec patience. Auparavant, lorsqu’ils parlaient beaucoup, il s’énervait et leur demandait d’aller droit au but. Maintenant, il reste calme et les écoute tranquillement.

Un matin, alors que le Dr Hwang faisait ses exercices, sa peau est devenue rouge et irritée. Il a également perdu l’appétit. En tant que médecin, il a soupçonné qu’il était malade. Mais il a vite compris que cet état était dans le but d’éliminer son karma.

« Ne pas avoir d’appétit ne me mettait pas mal à l’aise. J’ai quand même insisté pour faire les exercices. Quelques jours plus tard, les démangeaisons ont disparu et je me sentais mieux que jamais, car j’ai éliminé certaines mauvaises choses. J’avais l’habitude de porter des lunettes lorsque je voyais des patients ou que j’utilisais l’ordinateur. Maintenant, ma vision est revenue à la normale et je n’ai plus besoin de lunettes. Je peux même lire les petites polices sur ma montre. Seul le Falun Dafa, une cultivation de l’esprit et du corps, pouvait conduire à un tel miracle. »

La famille du Dr Hwang s’inquiétait de le voir pratiquer le Falun Dafa en raison de la persécution dont cette pratique fait l’objet en Chine. Après avoir vu que la pratique apportait des améliorations si significatives à sa forme physique et mentale, ils ne se sont plus inquiétés pour lui.

Garder Authenticité-Bienveillance-Tolérance au premier plan dans son esprit

Certains habitants d’Ulsan appellent le Dr Hwang « le médecin qui n’a pas l’habitude de prescrire des piqûres ». Il dit que les piqûres n’apportent pas grand-chose, si ce n’est que le médicament est absorbé un peu plus rapidement. « Par conséquent, je ne prescris pas de piqûres, sauf si c’est nécessaire. De nos jours, les gens ne supportent plus aucun niveau de douleur. Or, si quelqu’un veut se remettre d’une maladie, il ne peut pas éviter la douleur. »

« Les vaccins servent de mesure préventive, et non de solution finale. Si une personne peut trouver ses capacités innées, elle peut se guérir naturellement. La bonté et la tolérance font partie de la nature humaine. Si nous nous améliorons et atteignons le niveau moral que nous avions autrefois, nos capacités innées viendront naturellement. Le Falun Dafa est une méthode de l’esprit et du corps et il nous indique comment nous améliorer dans notre vie quotidienne. »

Le Dr Hwang lit le Zhuan Falun tous les jours.

Le Dr Hwang garde le principe Authenticité-Bienveillance-Tolérance du Falun Dafa à l’esprit malgré son emploi du temps chargé. « J’ai hâte que ma famille et mes amis comprennent les bienfaits du Falun Dafa et pratiquent ensemble », a-t-il déclaré.

Tous les articles, graphiques et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par les droits d’auteur. La reproduction non commerciale est autorisée, mais doit être accompagnée du titre de l’article et d’un lien vers l’article original.

Traduit de l’anglais