(Minghui.org) Il y a quelques années, j’ai eu de sérieux conflits avec la famille de ma femme. Peu importe combien j’essayais, les choses ne s’amélioraient pas. Il semblait que toute la famille était contre moi. Je leur avais clarifié les faits à propos du Falun Dafa et de la persécution. Bien qu’ils aient appris la vérité, ils voulaient avoir le dessus en discutant avec moi, me faisant comprendre que leurs connaissances émanaient du point de vue d’une personne ordinaire. Par exemple, ma femme a dit un jour : « Plus tu agis de façon droite, plus j’interagirai avec toi comme un démon. »

En raison de ma piètre qualité d’éveil, je me focalisais sur ce qui est bien et mal au niveau humain pour faire étalage de ma compréhension. Même si j’étais calme en surface, au fond de moi ma haine grandissait, et la haine de ma femme grandissait proportionnellement à la mienne. Notre haine l’un pour l’autre explosait chaque fois que nous nous voyions. Elle a même dit des choses comme : « Chaque fois que je te vois, je veux te poignarder ! Je veux juste te poignarder à mort ! »

Lors du Nouvel An chinois 2018, j’ai ressenti en moi une forte sensation de brûlure. Comme si mes organes internes étaient en feu. Je transpirais abondamment et devais faire des pauses après n’avoir transporté qu’une légère charge de marchandises sur une courte distance. J’étais épuisé. La pensée de la « mort » me traversait souvent l’esprit. Chaque fois que je fermais les yeux, je pensais que je pouvais mourir.

Je me suis allongé sur le canapé et j’ai réfléchi : « Ce n’est certainement pas mon chemin. Je ne peux pas être attaché aux choses humaines et je devrais vraiment regarder en moi. Je ne peux pas simplement paraître bien en surface ; Je devrais me rectifier sur la base du Fa. »

J’ai commencé à mémoriser et à copier « Couper » et « Enlever les attachements », Hong Yin II et « Qui a raison, qui a tort », Hong Yin III.

Au début, j’avais l’impression que du ciment avait été versé dans mon corps et avait formé un bloc de béton. Ce que je voulais éliminer, c’était comme du béton. Je me suis calmé et j’ai étudié le Fa.

Une semaine plus tard, alors que je récitais le Fa, j’ai entendu un craquement venant de ma poitrine et de ma tête. Cela ressemblait à une tasse de verre heurtant le sol. Puis, tout s’est ouvert. Les mauvais sentiments ont été balayés, un rideau céleste s’est ouvert et des lumières colorées ont brillé à travers ! Mon sourire était plein de compassion, sans aucune trace de haine.

À midi, j’ai vu ma femme. Elle a dit : « Pourquoi que je n’éprouve plus de haine à présent ? Oublie ça. De toute façon, je ne suis pas comme toi. » Elle semblait avoir oublié tout ce qui s’était passé, et l’atmosphère querelleuse avait disparu.

J’ai été touché par la protection bienveillante de Maître Li (le fondateur de Dafa) et par l’incroyable pouvoir de Dafa. Ce sont mes conceptions et mes attachements humains qui avaient empêché mon environnement de s’améliorer. C’était ma piètre qualité d’éveil et ma réticence à abandonner l’enchevêtrement humain qui m’avaient mis dans une situation combative de vie et de mort.

Mes attachements ont créé de grandes pertes à ma cultivation. J’ai appris une profonde leçon.

Tous les articles, graphiques et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par les droits d’auteur. La reproduction non commerciale est autorisée, mais doit être accompagnée du titre de l’article et d’un lien vers l’article original.

Traduit de l’anglais