(Minghui.org) Les pratiquants de Falun Dafa de Las Vegas ont organisé des événements sous forme de « caravanes de voitures » en janvier 2021 pour promouvoir le Falun Dafa et dénoncer le crime des prélèvements forcés d’organes perpétrés par le Parti communiste chinois (PCC).

Une Chinoise quitte le Parti

Avant l'un de ces événements, les pratiquants étaient en train d'installer des banderoles et des panneaux sur les véhicules quand une jeune Chinoise est passée et a demandé à un pratiquant de quoi il s’agissait. Le pratiquant lui a raconté comment le Falun Gong (également appelé Falun Dafa) avait débuté en Chine et s’était répandu dans plus de 100 pays. Il lui a expliqué que le Zhuan Falun était le principal livre de la pratique et qu'il avait été traduit dans plus de 40 langues.

Il lui a raconté comment le régime communiste avait mis en scène des « auto-immolations » sur la place Tiananmen pour piéger le Falun Gong, comment le PCC prélevait les organes des pratiquants de Falun Gong, emprisonnait et torturait les pratiquants dans des camps de travail et des centres de lavage de cerveau. Le pratiquant l’a exhortée à quitter le Parti communiste et ses organisations de la jeunesse pour être en sécurité en cas de catastrophe. La jeune fille a accepté et a quitté les organisations de la jeunesse en utilisant un pseudonyme.

Un habitant de Las Vegas veut connaître les autres événements de Dafa

John Dustin, habitant de Las Vegas, a suivi le défilé jusqu’à la fin de celui-ci, prenant des photos et des vidéos tout au long du parcours. À la fin, il a dit aux pratiquants qu’il allait poster l’événement sur son compte de médias sociaux, et il a posé de nombreuses questions sur le Falun Dafa et la persécution en Chine.

Il a laissé ses coordonnées à un pratiquant et a demandé à être tenu informé des futurs événements.

Un immigrant d’Europe de l’Est : mettre fin au communisme !

Marian Gazo vient d’un pays d’Europe de l’Est. Il a dit aux pratiquants qu’il avait connu la domination du Parti communiste. Il a dit qu’ils ne sont pas sincères. Il a mentionné la fuite des radiations après l’explosion de la centrale nucléaire de Tchernobyl. Cette fuite avait également pollué le pays dans lequel il se vivait à l'époque, mais le gouvernement l’avait dissimulé pendant des semaines, jusqu’à ce que de nombreuses personnes tombent malades.

Récemment, il a été terrifié de voir que le communisme avait profondément pénétré les États-Unis et que de nombreux médias de ce pays censuraient également la liberté d’expression. Lui et de nombreux amis d’Europe de l’Est sont tous opposés au communisme. « Nous devons mettre fin au communisme ! » a insisté M. Gazo.

Traduit de l'anglais